Sauvons la Forêt de Taillard

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Sauvons la Forêt de Taillard.

Ce message a été supprimé par l'auteur de cette pétition (Montrer les détails)

2016-12-28 17:11


Ciceron 01

#2502 Re: Re: Re: Re: MIRACLE ! MEME SANS VENT, LES EOLIENNES TOURNENT...

2016-12-28 19:10

#2500: Commentcamarche - Re: Re: Re: MIRACLE ! MEME SANS VENT, LES EOLIENNES TOURNENT... 

 J' ai pris bonne note de vos informations, mais je maintiens que le fonctionnement des éoliennes de la vallée du Rhône, sans vent, et même expliqué par des nécessités techniques, reste trop fréquent pour ne pas cacher aussi une volonté de dissimuler leur inefficacité relative. Mais j' ai aussi pris note de ce que vous étiez hostile à l' éolien dans des sites inadaptés, comme les PNR, et là, vous allez tout à fait dans notre sens.

Sur les questions nucléaires, loin de moi l' idée d' engager une polémique avec vous, qui êtes un homme de terrain, admettant comme moi-même l' indispensabilité de ce mode de production électrique, pour le moment. Je sais par ailleurs ce que furent les accidents, pour ne pas dire catastrophes, de Three Miles Island, de Tchernobyl et de Fukushima. Ce qui me frappe après avoir revu divers documents sur ces accidents, c' est que les erreurs humaines, les fautes de "pilotage" des centrales, ou la nature (le tsunami) sont dans les trois cas responsables, avec, en plus des erreurs ou faiblesses de conception de la centrale de Tchernobyl (RBMK sans enceinte de confinement). De tous ces accidents sont nés des progrès de sécurité dont nos propres centrales bénéficient aujourd' hui. Est-ce suffisant, je ne le crois pas totalement, mais je fais aussi confiance à nos spécialistes de l' ASN, dont l' indépendance est gage de travail positif. Il reste à faire passer le message, puisque le nucléaire est incontournable, de renforcer les moyens de l' ASN pour que ses missions soient plus approfondies encore.

Et avec un peu de patience, nous aurons dans quelques années les possibilités immenses du nucléaire de fusion, sans les inconvénients et les risques de nos centrales actuelles...

Commentcamarche

#2503 Re: Re: Re: Re: Re: MIRACLE ! MEME SANS VENT, LES EOLIENNES TOURNENT...

2016-12-29 19:08

 

  1          - Vous écrivez « je maintiens que le fonctionnement des éoliennes de la vallée du Rhône, sans vent, et même expliqué par des nécessités techniques, reste trop fréquent pour ne pas cacher aussi une volonté de dissimuler leur inefficacité relative ».

Je pourrais aussi compléter les informations « techniques »en précisant que, sur un parc éolien à l’arrêt faute d’un vent suffisant, l’exploitant  peut faire tourner 1 ou plusieurs rotor(s) électriquement afin que, dès que le vent est de l’ordre de 13 km/heure, l’(es)'éolienne(s) puisse(nt) produire  l’énergie nécessaire au démarrage des autres machines du parc. Mais, en fait, vous refusez de croire ce que vous savez déjà en suspectant « une volonté de dissimuler leur inefficacité relative »,

Afin d’étayer votre suspicion et faire avaler à vos lecteurs l’idée que les promoteurs éoliens font tourner les machines même lorsque le vent ne souffle pas je vous propose  à nouveau de lancer l’idée que la SNCF et les fabricants de nougats subventionnent  les parcs éoliens lors des périodes « sans vent ».

 

  2          -Vous écrivez « Alors oui, vive "le nucléaire heureux", puisqu' au moins on peut compter dessus,». puis vous évoquez « les accidents, pour ne pas dire catastrophes, de Three Miles Island, de Tchernobyl et de Fukushima » et en conclusion vous précisez  « Et avec un peu de patience, nous aurons dans quelques années les possibilités immenses du nucléaire de fusion, sans les inconvénients et les risques de nos centrales actuelle ».

« Vivre le nucléaire heureux » ce serait donc, d’après vous, accepter la défaillance des centrales de :

- Tchernobyl (1986) avec 60 000 morts lors des premières interventions, 165 000 handicapés à vie et une prévision de 4 000 décès par cancer à venir (OMS) et plus de 250 000 habitants déplacés, -          - Fukushima (2011) et ses 1 500 morts sans compter les handicapés à vie et les centaines de milliers de personnes déplacées.

« Vivre le nucléaire heureux » ce serait aussi avoir »la patience » d’avoir dans quelques années  une énergie nucléaire obtenue en chauffant notamment un combustible à 100 millions de degrés (CENT MILLIONS)…

Pierre Rabhi : « Concernant l'énergie dans sa globalité, les choix faits il y a des décennies au niveau national, aussi critiquables soient-ils, ne dispensent pas de réfléchir à ne pas faire n’importe quoi une seconde fois »…. « inaugurer une nouvelle éthique de vie vers une sobriété heureuse".   


Visiteur

#2504 zaw4

2016-12-29 22:47

#2503: Commentcamarche - Re: Re: Re: Re: Re: MIRACLE ! MEME SANS VENT, LES EOLIENNES TOURNENT... 

Pour les morts, faire le procès du nucléaire pourquoi pas ? Mais si vous souhaitez être crédible, n'oubliez pas le charbon, corollaire de l'éolien.

voir ici

Ciceron 01

#2505 Re: Re: Re: Re: Re: Re: MIRACLE ! MEME SANS VENT, LES EOLIENNES TOURNENT...

2016-12-30 12:48

#2503: Commentcamarche - Re: Re: Re: Re: Re: MIRACLE ! MEME SANS VENT, LES EOLIENNES TOURNENT... 

 Sans souhaiter prolonger inutilement une polémique assez vaine, je vois que quelqu' un vous a en partie répondu par un lien sur la mortalité dûe à l' usage du charbon dans les centrales thermiques en Europe, soit 23 000 morts prématurés chaque année... On pourrait ajouter les 366 000 victimes de la pollution au charbon, chaque année, en Chine, sans doute à peu près autant en Inde, etc... Si l' on ramène en regard les victimes du nucléaire en reprenant vos chiffres sur Tchernobyl et Fukushima, on est à moins de 100 000 victimes pour une période de 30 à 40 ans d' histoire de l' énergie nucléaire : faites alors le rapport entre les deux vous-même...

Pour vous y aider, je vous suggère aussi le document suivant :

ecologie-illusion.fr/dangers-energie-charbon-energie-nucleaire.htm

Maintenant nous pouvons être d' accord sur un point : ce qui serait fondamental, c' est la sobriété énergétique. Mais ce qu' il faut bien constater, c' est que, COP21 et COP22 ou pas, nous n' en prenons guère le chemin ; au niveau mondial d' abord, parce que les pays émergents et les pays pauvres aspirent légitimement à développer leur économie, et que cela implique forcément plus de consommation énergétique et plus de pollution; mais même nous, les Européens, avons tendance à ne pas privilégier la sobriété énergétique, parce qu' elle a un coût, et que le prétendu développement des EnR est une solution de facilité (mais illusoire). C' est une vraie sobriété énergétique qui permettrait, et elle seule, une réduction progressive du nucléaire, que je souhaite tout comme vous... Mais pas à marche forcée comme le fait l' Allemagne, avec le charbon et le lignite polluants en substitut. C' est dans cette optique là que je me référais au "nucléaire heureux", qui n' est pas le "nucléaire aveugle"... Que ce ne soit pas exactement la vision de Michel GAY, j' en conviens. 

Sur le nucléaire de fusion, renseignez-vous, ce n' est pas une vision utopique imaginaire, on a progressé à pas de géant dans ce domaine, différents pays, en particulier les Allemands de l' Institut Max Planck avec le "Stellarator". Le passage à une production électrique n' est pas encore pour demain, mais plus proche cependant que beaucoup ne le pensent...

Pour l' éolien, dans la mesure où vous n' en voulez pas plus que nous dans un PNR, je ne vois pas de raison de poursuivre une polémique : il se peut que vous ayez raison sur les raisons de leur rotation sans vent, mais il est possible que j' aie aussi raison en même temps que vous. Mais si on les fait tourner, foin de subventions, elles n' ont qu' à payer leur consommation électrique comme n' importe qui...

Bonnes fêtes de fin d' année à vous, j' ai apprécié un échange courtois et argumenté, cela n' a pas toujours été possible sur ce blog.

Commentcamarche

#2506 Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: MIRACLE ! MEME SANS VENT, LES EOLIENNES TOURNENT...

2016-12-30 16:54

#2505: Ciceron 01 - Re: Re: Re: Re: Re: Re: MIRACLE ! MEME SANS VENT, LES EOLIENNES TOURNENT... 

  Mon propos n'est pas  celui d'un anti-nucléaire  mais celui  d'ne personne choquée par le slogan "vivre le nucléaire heureux " que vous avez lancé en écho au titre du livre de M Gay et ma position aurait été la même si vous aviez encensé  d'autres modes de production d'énergie fossile. L'article du Monde que nous a donné à lire "visiteur/#2504" nous fait aussi prendre conscience du désastre humain et écologique provoqué par l'utilisation du charbon.  

Alors difficile de s'y retrouver lorsque vous écrivez "C'est dans cette optique  (la sobriété énergétique) que je me référais au "nucléaire heureux", qui n' est pas le "nucléaire aveugle"... Que ce ne soit pas exactement la vision de Michel GAY, j' en conviens." …

Effectivement le "nucléaire aveugle de "M. Gay, relayé par Ciceron 01"  est aux antipodes de  la  "sobriété heureuse" de Pierre Rabhi!!  

Pour clore ce débat,  riche en informations,  je vous propose  de "revenir à nos moutons" en lisant ou re-lisant cet article de Rove  

ROVE/la pie du pilat/ET POUR COMBIEN DE TEMPS ENCORE ?   "Un jour, on entend parler d’un projet d’éoliennes industrielles dans le Pilat….

Et puis un autre jour, on se laisse aller à des discussions de comptoir avec notre entourage….   Enfin, sans savoir ni pourquoi ni comment, on se perd dans nos pensées quant à l’avis et l’attitude à avoir face à un tel projet. En tant que citoyen engagé, il serait facile de donner tant d’arguments contre ce projet ; arguments sur les aberrations techniques, écologiques, économiques, etc.

Pour cela, il convient à chacun de sillonner diverses sources d’infos, les sites internet "des associations"..., de la Fédération Environnement Durable, entre autres. Des réunions d’informations sont aussi régulièrement organisées dans le Pilat.

Pourquoi dans le Pilat ? Le Pilat est-il l’endroit idéal pour implanter des éoliennes ? Quel est le bien fondé de ce projet ? Y’a-t-il seulement un bien fondé ? Quel est réellement le projet ? Quels seraient les éventuels bénéfices pour les citoyens du Pilat ? Quels sont les retombées pour les riverains ? Quel impact sur l’écologie dans le Pilat, sur l’environnement, sur l’emploi ? Quelle est la réelle justification d’éoliennes dans le Pilat ?"

  Joyeuses fêtes de fin d'année à toutes et à tous. 

Lug

#2507 LA FRANCE GRELOTTE, L' EOLIEN DEMONTRE SON INEFFICACITE, UNE FOIS DE PLUS...

2017-01-09 11:53

Source : chiffres et diagrammes publiés par RTE :

http://www.rte-france.com/fr/eco2mix/eco2mix-mix-energetique

Depuis le jour de l' an, la France et la plus grande partie de l' Europe subissent une vague de froid, avec des températures qui ne sont toutefois pas exceptionnelles en cette saison. Notre consommation électrique a donc connu une série de pics, et plus particulièrement ce Vendredi 6 janvier 2017 à 8 heures où nous avons dépassé le record de 2016 : 89 643 MW de puissance appelée contre 88 791 MW le 18/01/2016, record de l' an passé.

Cette consommation exceptionnelle a été assurée à 60% par le nucléaire, nos centrales fonctionnant à 87% de leur puissance installée, car il reste 5 réacteurs sous contrôle de sécurité ASN. Pour le reste, l' hydraulique a fourni 14,3% de la consommation, les diverses sources thermiques 15,6%, y compris le thermique biomasse.

La fourniture de l' éolien et du solaire, marginal à cette heure matinale, n' a été que de 1713 MW, soit moins de 2% de la consommation totale, les éoliennes ne tournant qu' à 12% de leur puissance nominale. D' ailleurs, sur la période du 1er au 9 janvier (aujourd' hui à 10h), elles n' ont fourni qu' entre 523 et 3318 MW...

Bien sûr, cette situation fait apparaître une insuffisance globale de production, qui est couverte par des importations, 8,1% de notre consommation pour la pointe de Vendredi à 8 heures... Mais cette situation importatrice a été récurrente durant toute cette petite vague de froid, même les week-end, alors que nous consommons moins. Nous avons importé en moyenne 9% de notre électricité, alors que les années précédentes, nous exportions 10 à 15% de notre production vers nos voisins. Le plus grave en ce début 2017 est que ces importations se font à coût élevé, les prix d' achat de gros étant entre 53 et 86 euros/Mwh le 6/01, et même un prix de pointe pour la France à 169 euros/Mwh à 18 h...

Ces chiffres officiels de RTE démontrent à quel point la filière éolienne, développée depuis plusieurs années à grand renfort de subventions par des tarifs de rachat scandaleux, ne remplit absolument pas sa mission, qui est de fournir de l' électricité aux consommateurs selon leurs besoins. Elle a seulement contribué, à travers la coûteuse CSPE, a augmenter la précarité énergétique des plus fragiles, qui ne parviennent plus à se chauffer décemment en période de grand froid... 

HALTE A L' EOLIEN INTERMITTENT ET FAUTEUR DE VIE CHERE !!!

Le Glaude

#2508 QUADRAN, ENTREPRISE EXEMPLAIRE ? ALLONS-DONC...

2017-01-12 11:34

"L' Est-Républicain", édition de Verdun, ce 11 janvier 2017...

On se souvient de la volonté de QUADRAN d' installer un parc éolien à proximité des lieux de mémoire de la guerre de 1914-18, à Esnes en Argonne et Montzéville. Nous vous en avons parlé dans notre "blog" n° 1447...

Le Préfet de la Haute-Marne avait refusé le Permis de Construire et le Permis d' Exploiter par ses arrêtés pris fin 2014, mais l' entreprise QUADRAN s' était acharnée en attaquant les arrêtés préfectoraux au TA de Nancy. Elle avait été sèchement déboutée par le jugement du 29 juillet 2016, qui a confirmé les arrêtés préfectoraux. Il est bon de souligner aussi que la population des villages concernés, et les Conseils municipaux nouvellement élus en 2014 s' étaient massivement prononcés contre ce parc éolien.

L' affaire revient devant les tribunaux sous une autre forme, un agriculteur qui a signé un protocole d' accord pour un terrain qu' il exploitait (propriété de son père) étant accusé de prise illégale d' intérêt ; en effet, au moment d' un premier vote favorable au projet, il était Conseiller municipal, et a participé à ce suffrage bien que le Maire ait mis en garde les conseillers concernés par le projet...

Il est aujourd' hui jugé au Tribunal correctionnel de Verdun, où la Substitut a requis deux mois de prison avec sursis et 600 euros d' amende... Le jugement a été mis en délibéré.

Il s' agit encore d' une affaire "trouble" dans laquelle QUADRAN a entraîné, sans les mettre en garde, des propriétaires certes imprudents, mais aussi très mal informés par une entreprise qui n' a réellement rien de citoyenne !!!

Ce message a été supprimé par l'auteur de cette pétition (Montrer les détails)

2017-01-13 10:16


By Jove

#2510

2017-01-14 10:45

Hier soir, Robert Corvaisier, maire de Saint-Sauveur-en-Rue a présenté ses voeux devant une cinquantaine d'habitants du village. De son intervention nous retiendrons deux déclarations.

L'année écoulée a vu des sources de particuliers se tarir. Le maire n'a pu s'empêcher d'ironiser - non sans une certaine condescendance - en ajoutant que ce n'était pas la faute des éoliennes. Tous ceux qui ont déjà eu à pâtir du faible débit de leur source (voire de sa disparition), notamment cet été puis cet automne, apprécieront ce trait d'humour et/ou cette remarque acerbe.

Cette autre déclaration du maire expliquait son aigreur vespérale. En effet, la préfecture de la Loire a refusé d'accorder le permis de construire pour le projet éolien de Taillard sur les communes de Saint-Sauveur et Burdignes. Les Bâtiments de France, mais surtout, le ministère de la Défense ont opposé un veto à ce projet. L'assistance n'a pas dit mot à cette nouvelle, restant parfaitement impassible. Ceci bat en brèche l'opinion selon laquelle la population du village soutient (avec plus ou moins d'enthousiasme) ce projet. On était en droit de s'attendre au moins à des élans de déception, voire des pleurs... il n'en fut rien.

Stéphane Heyraud, maire de Bourg-Argental et président de la Comcom des Monts du Pilat, était curieusement le seul autre élu présent ce soir. Contrairement, à M. Corvaisier, il n'a pas nié l'éventualité d'un impact du projet éolien sur la ressource en eau, mais nous a surtout appris que les promoteurs du projet entendent poursuivre leur combat sur le plan politique : une entrevue entre les porteurs du projet et le ministère de la Défense est fixée au 25 janvier. Ceci démontre le lobbying actif mené au plus haut niveau par ces personnes qui ne sont pas prêtes à renoncer, mues qu'elles sont par leur idéologie - pour les unes - et l'opportunité d'un argent gagné facilement - pour les unes et les autres.

Bref, ce n'est pas le moment de désarmer et les défenseurs de Taillard doivent rester vigilants et impliqués dans ce combat qui n'est pas arrivé à son terme.

Ciceron 01

#2511 L' EOLIEN ET L' INTERET SUPERIEUR DE LA NATION...

2017-01-15 12:17

Ainsi, le projet éolien de la "SAS des Ailes de Taillard", selon les élus locaux qui l' ont publiquement révélé, vient de se heurter à un "aléa" qui conduit à un arrêté préfectoral de refus des permis de construire et d' exploiter... (lequel arrêté n' est pas, à ma connaissance, déjà publié) Cela étant, plutôt que d' "aléa", je parlerai d' iceberg sur le chemin du Titanic, car in fine, il s' agit d' un refus motivé par un avis négatif du Ministère de la Défense... A noter que ce n' est pas une surprise pour nous, nous nous doutions de cette issue depuis février 2015, et les promoteurs des "Ailes de Taillard", élus locaux en tête, le savaient aussi : ils ont préféré poursuivre leur course coûteuse dans le mur, c' est leur problème.

LES PROPOS INADMISSIBLES DU MAIRE DE SAINT-SAUVEUR :

Réglons tout d' abord un problème de morale : le Maire de Saint-Sauveur, au cours de sa cérémonie des voeux, s' est permis d' ironiser méchamment au dépens de ceux de ses concitoyens qui ont connu ces derniers mois des difficultés et des tarissements avec leurs sources privées, en soulignant que ce n' était "au moins pas la faute des éoliennes". Voilà incontestablement des mots qu' il aurait dû s' épargner, car n' est-ce pas le rôle d' un Maire de prendre en compte les difficultés de ses concitoyens, et de rechercher avec eux des solutions ? Et au-delà de cette "sortie" déplacée, il aurait mieux fait de s' interroger : il y a une fragilité avérée de certaines sources, est-ce que précisemment, le projet éolien ne risquait pas de l' aggraver... Il est vrai, qu' alors qu' il dispose de l' étude hydrogéologique "Césame" depuis longtemps, il n' a jamais accepté que l' on puisse y avoir accès, afin de confronter son contenu à ce que nous savons. Au demeurant, cette étude (ébauche) n' a pas pris en compte les sources privées, et le Maire n' a jamais rien fait pour qu' elle leur soit étendue.

LES MOTIFS POSSIBLES DE L' AVIS NEGATIF DU MINISTERE DE LA DEFENSE :

J' en ignore le contenu précis, et je ne sais pas s' il sera un jour porté à la connaissance du public, car il est tout à fait plausible qu' il s' agisse d' un document classifié ("Confidentiel Défense" ou "Secret Défense"). J' en suis donc réduit à des hypothèses probables, elles sont au nombre de deux, et peuvent être cumulables.

Tout d' abord, nous sommes en zone SETBA (Secteur d' Entraînement à Très Basse Altitude) de l' Armée de l' Air. Ce n' est pas une surprise, tout le monde voit bien les chasseurs qui passent au-dessus de nos têtes, certains jours, soit le long de la vallée, soit vers les crêtes. Dans le contexte international actuel, et même en dehors de cela, il est tout à fait indispensable que nos pilotes puissent continuer à s' entraîner, sans risquer leurs vies ni leurs coûteux matériels.

Deuxièmement, nous sommes localisés dans une emprise de moins de 30 kms de la centrale nucléaire de Saint-Alban. Tout le monde se souvient, il y a un peu plus d' un an des menaces répétées de survols de drones inconnus au-dessus de diverses centrales nucléaires. On sait par ailleurs que l' organisation terroriste Daesh, qui subit des revers sur divers terrains d' opérations a travaillé sur cette question des drones, qui pourraient être transformés en armes d' attaque. Là aussi, la Défense a dû mettre en place des dispositifs de détection et de protection qui impliquent probablement une couverture radar couplée à des moyens anti-aériens. Cela nécessite une zone d' exclusion des éléments perturbateurs des radars, donc des éoliennes, dans un rayon de 30 kms. Les responsables des "A. de T." auraient pu noter que ce fut le destin d' un projet "Ostwind" dans le nord isérois dès février 2015, c' est à dire peu de temps après la création de la SAS. Depuis, d' autres exemples sont intervenus, le dernier en date étant celui de Bourbourg (Nord) situé trop près de la centrale de Gravelines (décembre 2016).

Bien sûr, en matière aérienne, on pourrait relever bien d' autres incompatibilités entre le parc éolien projeté et les aéronefs : on peut évoquer le projet d' extension de l' aéroport de Saint-Etienne-Bouthéon et sa couverture radar, la question des hélicoptères de la Protection Civile et du SAMU, ou encore l' opérabilité des "bombardiers d' eau" en cas d' incendie de forêt... On doit se souvenir aussi de ce que le secteur du Pilat a une réputation de zone accidentogène dans la mémoire aérienne régionale.

LA LEGITIMITE DES ELUS LOCAUX A ALLER A L' ENCONTRE DE LA DECISION OFFICIELLE :

Les élus présents à Saint-Sauveur au cours de cette cérémonie des voeux ont annoncé leur intention d' intervenir auprès du Ministère de la Défense pour faire rapporter cet avis négatif. Cela pose question : cette intervention est-elle la leur, ou s' agit-il d' une démarche de la "SAS Les Ailes de Taillard", et de son Président issu de QUADRAN, Laurent ALBUISSON ? Cela n' est pas neutre, dans un cas comme dans l' autre.

Tout d' abord, il est fondé d' admettre que dans cette affaire, le Ministère de la Défense, qui n' agit jamais à la légère, est le défenseur de l' intérêt général, national qui plus est, alors que la SAS et nos élus ne sont que les défenseurs d' intérêts particuliers, locaux et même privés pour la SAS. On doit tout de même mettre clairement les deux en regard ! Ensuite, une intervention de cette sorte est une forme de lobbying exacerbé, qui s' affranchit de tous les canaux légaux, comme une contestation de la décision en Tribunal Administratif. C' est politiquement tout à fait malsain.

Il reste enfin à évoquer dans cette affaire l' attitude des élus, qui sont partie prenante au projet, l' un, le Maire de Saint-Sauveur comme parent d' actionnaires, voire Président d' une association actionnaire, l' autre, le Président de la CCMP comme actionnaire indirect à travers la SEM Soleil. A ce niveau, une intervention au Ministère frôle la prise illégale d' intérêt. Pour le Maire de Saint-Sauveur, ce n' est pas la première fois, il est vrai, puisqu' il y a eu sa participation directe à l' enquête publique sur le défrichement qui avait de quoi laisser pantois !

CONCLUSION :

Les citoyens apprécieront certainement l' attitude de leurs élus dans une affaire où ils prennent le contre-pied de l' intérêt général, pour tenter, envers et contre tout, de poursuivre un projet dont on sait aujourd' hui qu' il n' apportera rien à la collectivité en termes de production électrique au bon moment, ou en termes de baisse des émissions de CO2. Seulement quelques petits profits pécuniaires immédiats qui apporteront bien des nuisances et déconvenues demain...


Visiteur

#2512 Re: L' EOLIEN ET L' INTERET SUPERIEUR DE LA NATION...

2017-01-15 13:06

#2511: Ciceron 01 - L' EOLIEN ET L' INTERET SUPERIEUR DE LA NATION... 

 Merci et Bravo à Cizeron et les autres pour la qualité des articles publiés.

Meilleurs voeux à tous! 

 

Q

#2513 Re: L' EOLIEN ET L' INTERET SUPERIEUR DE LA NATION...

2017-01-15 18:44

#2511: Ciceron 01 - L' EOLIEN ET L' INTERET SUPERIEUR DE LA NATION... 

 "J' en ignore le contenu précis,"...... et bien , je dirais que la meilleure façon de montrer l'exemple, c'est de la fermer..!!!


Visiteur

#2514 Re: Re: L' EOLIEN ET L' INTERET SUPERIEUR DE LA NATION...

2017-01-15 18:58

#2513: Q - Re: L' EOLIEN ET L' INTERET SUPERIEUR DE LA NATION... 

 "Q" comme Quentin ? L' excité à la parole outrageante serait-il de retour ?


Visiteur

#2515 Re: Re: L' EOLIEN ET L' INTERET SUPERIEUR DE LA NATION...

2017-01-16 11:58

#2513: Q - Re: L' EOLIEN ET L' INTERET SUPERIEUR DE LA NATION... 

 Ah ben le voilà, notre élan de déception !

Lug

#2516 PANIER DE NOUVELLES DIVERSES...

2017-01-23 14:49

Alors que la France se débat avec une vague de froid, relative cependant, car on a connu bien pire, et une chappe de pollution aux particules qui suscite des interdictions de circulation dans certaines de nos villes, il convient de préciser certaines choses...

OU EN EST LE RAPPORT DE L' ANSES SUR LES RISQUES SANITAIRES LIES A L' EOLIEN ?

Ce rapport a été commandé conjointement par les Ministres de la Santé (Marisol TOURAINE) et de l' Environnement (Ségolène ROYAL), cela dès 2014, et sa publication avait été annoncée pour fin 2016, dans le but de préciser la question de la distance minimale éoliennes/habitations... Or cette question fondamentale concernant spécifiquement les sons de basse fréquence et les infrasons, n' a encore reçu aucune réponse, les Ministères concernés sont aux abonnés absents, aucun rapport de mi-parcours n' a été publié, comme il est de tradition dans les milieux scientifiques. Certains des nôtres ont participé aux consultations qui ont eu lieu dans le cadre de cette étude, et tout le monde souhaite connaître enfin le contenu de ce rapport. Ce qui est probable, c' est que le lobby de l' éolien fait des pieds et des mains pour qu' il ne sorte pas (FEE et SER).

Ce 29 décembre 2016, un Collectif de 23 associations réunies dans "Co-27-XII-Environnement" a écrit à la Ministre, Madame ROYAL, pour réclamer la publication du rapport ANSES et celle des nouvelles règles d' éloignement qui devaient en résulter. Le texte de ce courrier peut être consulté sur http://agirpourlelevezou.midiblogs.com/ 

VAGUE DE FROID ET PRODUCTION ELECTRIQUE :

Les températures froides qui durent depuis une dizaine de jours ont entraîné une hausse de la consommation électrique, particulièrement aux heures de pointe du matin (8-9 heures) et du soir (18-20 heures). En situation d' indisponibilité de 4 ou 5 réacteurs nucléaires, comment la production a-t-elle couvert les besoins, pour faire face au surplus de consommation et éviter ainsi, jusqu' à ce jour, un "black-out" ?

D' abord en jouant sur la disponibilité de moyens non-nucléaires, l' hydraulique bien sûr, mais il est limité par l' hydrologie peu favorable en ce moment, puis les moyens thermiques classiques, qui ont tourné à plein régime, tant les centrales à gaz, qu' à charbon (il en reste) et même à fuel. Tout cela, épaulé par les bioénergies, a bien sûr fait augmenter nos émissions de CO2, qui ont tourné entre 90 et 120 grammes/Kwh, trois fois plus qu' en temps normal.

Ensuite, on a eu une production variable des EnR intermittentes, très limitée pour le solaire, entre 9 et 16 heures à peu près, et d' assez faible niveau (max. 1500 MW à peu près), et très irrégulière pour l' éolien, qui a bien donné vers le 10-15 janvier, le vent soufflant fort, mais de moins en moins ensuite, et presque pas ces 2 ou 3 derniers jours. Toutes ces données sont vérifiables sur "eco2mix"...

Le reste des besoins a été couvert par d' onéreuses importations venant de chez nos voisins, allemands et espagnols surtout, mais aussi anglais : cela s' est fait à coups de millions d' euros, car en ce moment, le rapport offre/demande a porté le prix du Mwh à un haut niveau (plus de 150 euros/Mwh aujourd' hui). Et comme EDF ne souhaite pas trop creuser son déficit, il y a eu des clients industriels "effacés" et même sans doute des coupures tournantes de clients particuliers, ici ou là (mais pas de communication sur ce sujet...).

POLLUTION AUX PARTICULES ET CIRCULATION RESTREINTE...

Ce sujet est bien entendu lié au précédent. Depuis que le vent a cessé, le niveau de pollution dans la moitié Nord du pays et la vallée du Rhône a explosé. Les préfets ont engagé diverses mesures contre la pollution automobile et elle seule (circulation alternée, vignettes "Crit' Air", limitations de vitesse...). Cependant, l' examen des cartes de la pollution fait clairement apparaître qu' elle est pour grande partie venue du Nord-Est, et donc en lien avec les centrales thermiques émettrices, allemandes, danoises, belges, etc... Nationalement, d' autres activités sont aussi émettrices de particules : chauffage, en particulier au bois, industries, etc...

Mais on ne dénonce pas ces pollutions "importées" au moment où nous achetons précisemment de l' électricité "étrangère", cela nous retomberait sur le nez ! Alors les automobilistes doivent se débrouiller comme ils peuvent, avec leurs numéros pairs ou impairs, leurs vignettes de couleur qu' il faut attendre 10 à 15 jours !

Ce qui est sûr, c' est qu' on peut bien rajouter de l' éolien tant et plus, cela ne solutionne en rien les émissions, que ce soit de CO2 ou de particules !

 

 


Visiteur

#2517

2017-01-28 10:50

Hier soir s'est tenue, à Roisey, une réunion organisée par Les Amis du PNR du Pilat ayant pour thème l'éolien. Durant ce débat, s'opposaient deux salariés de la société allemande Abowind et M. Philippe Peyroche, vice-président de la FRAPNA de la Loire. Comme on pouvait s'y attendre, les représentants de la société Abowind ont présenté l'éolien sous un jour positif, et on ne leur en tiendra par rigueur, c'est leur travail. Mais, force est de constater que leur rhétorique est huilée et use des mêmes ficelles qu'ailleurs (propos alambiqués, mise en avant de chiffres spectaculaires mais inutiles, variations des unités de mesure dans un même discours, présentation de chiffres orientée et tendancieuse). C'est notamment le cas quand il s'agit d'aborder la question cruciale du rendement énergétique de ces machines. Car c'est bien là que le bât blesse ! En dehors de quelques naïfs et autres fanatiques, l'assemblée a bien compris que l'éolien n'a pas vocation à remplacer les énergies pilotables (dont le nucléaire fait partie) : les salariés d'Abowind en ont convenu eux-mêmes.

Nous avons aussi appris, grâce à l'intervention argumentée de M. Peyroche, que deux représentants de l'industrie éolienne siègent dorénavant dans les commissions départementales de la nature, des paysages et des sites (CDNPS). Tout le monde ici appréciera ! Que dirait-on si Pernod-Ricard envoyait des représentants de commerce aux Alcooliques Anonymes ?

Voir ici.

Bref, opacité, collusion, lobbying apparaissent comme les véritables attributs de l'industrie éolienne qui a le don, par un marketing efficace, de se parer de toutes les perfections.

Ou quand le vice avance sous le masque de la vertu...

Lug

#2518 EMISSION TV DE CE SOIR, A VOIR POUR COMPRENDRE...

2017-02-02 12:13

Vous souhaitez mieux comprendre pourquoi le Ministère de la Défense s' est opposé à certains projets éoliens, et récemment celui de Taillard :

Ce soir, Jeudi 2 février, la chaîne RMC Découverte (ch. 24) diffuse à 20 heures 50 "Le ciel sous haute surveillance", qui vous permettra de mieux comprendre la logique du Ministère de la Défense...

A VOS ECRANS, OU A VOIR EN "REPLAY"...

Ciceron 01

#2519 UN AVION LEGER PERCUTE UNE EOLIENNE...

2017-02-04 10:35

Certains nous affirmaient qu' un tel accident était inconcevable ! Et pourtant...

Le 2 février (donc ce Jeudi) vers 12 h 40, un monomoteur biplace DA20 Katana est entré en collision avec une éolienne, dans le nord de l' Allemagne. Le pilote, seul à bord, a été tué. Il s' agit du premier accident mortel impliquant une éolienne, répertorié en Allemagne, mais d' autres cas sont enregistrés dans le monde, en particulier aux Etats-Unis. 

L' accident s' est produit sur la commune de Melle, près d' Osnabrück, à la limite de la Basse-Saxe et de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Les conditions météorologiques étaient bonnes, et la visibilité correcte. Le secteur n' est pas une zone montagneuse, mais une plaine faiblement vallonnée à 200-300 mètres d' altitude. Le pilote, âgé d' une quarantaine d' années, était à l' approche de l' aérodrome de Melle-Grönegau, il était membre de l' aéroclub local et connaissait très bien les environs. L' avion a percuté le mât de l' éolienne à une quarantaine de mètres de hauteur au dessus du sol ; l' épave est restée encastrée dans la structure métallique du mât de l' éolienne.

Une enquête est ouverte pour déterminer les causes de l' accident, problème mécanique de l' avion expliquant sa très faible altitude, instant d' inattention du pilote trop concentré sur ses instruments, éblouissement ou autre... Et il ne s' agit ici que d' un avion de tourisme qui volait au maximum à 350 km/h, et non à 900 comme un appareil militaire.

Voilà qui peut permettre de comprendre que les avions et les éoliennes ne font pas bon ménage !

Ciceron 01

#2520 BRAVO A NOS AMIS DE "NON A L' EOLIEN INDUSTRIEL EN HAUT-BEAUJOLAIS"

2017-02-07 18:42

Nous apprenons par un mail envoyé par "NEIHB" que le "projet de parc éolien de Champbayon", présenté par CN' Air, filiale de la CNR, dans les communes de Saint-Igny-de-Vers et de Saint-Bonnet-des-Bruyères, vient de recevoir un avis défavorable du Commissaire-Enquêteur chargé de l' enquête publique. Ce projet, localisé dans le nord du département du Rhône, à une altitude d' environ 800-900 mètres, dans une zone forestière, au milieu de sources et captages, est tout à fait comparable par bien des aspects à celui de Taillard ; seule différence, il ne s' agissait que de trois éoliennes, mais de 3,05 MW de puissance, et de 186 mètres de haut.

Je donne citation des conclusions du Commissaire-Enquêteur :

"Considérant en conclusion 

     - que le projet est une affaire d' élus, attirés par les perspectives de recettes pour leurs collectivités, mais peu soucieux de démocratie participative

     - que ces mêmes élus veulent néanmoins avoir la garantie absolue de la pérennité de leurs sources et de leurs captages, garantie que CN' AIR n' est pas en mesure de leur apporter à ce jour

     - que les observations des résidents proches du projet sont très majoritairement hostiles au projet, et qu' il existe à coup sûr beaucoup d' autres sites aussi propices, sinon plus, à l' installation d' un parc éolien, qui ne déclencheraient pas de conflits de proximité

     - que la procédure d' Autorisation Unique a privé le public de l' accès aux avis détaillés des différentes administrations

Je donne un avis "défavorable" au projet de parc éolien de Champ Bayon, dans le cadre de la présente enquête d' Autorisation Unique.

                                                                                 A Saint-Etienne, le 17 janvier 2017

                                                                                 Le Commissaire-Enquêteur"

Que pouvons nous dire de plus : que tout cela, mis à part les différences techniques de projet et de procédure, car Taillard ne relève pas de l' Autorisation Unique, le permis de défricher ayant été traité à part, présente de très nombreuses similitudes : 

- Même "affaire d' élus" qui se moquent de l' avis des riverains et des citoyens, et pêchent par l' absence de "démocratie participative",

- Semblables soucis pour la pérennité des sources et des captages, avec une géologie de roches cristallines fracturées tout à fait semblable, et des garanties tout aussi insuffisantes et opaques de la part de QUADRAN ; ce souci n' est pas, par contre, pris au sérieux par les élus, du moins à Saint-Sauveur et à Burdignes,

- Notre pétition qui démontre la très large hostilité de la population concernée, spécialement sur les "hauts" de Saint-Sauveur où tout le monde ou presque a signé, et à Saint-Régis,

- N' étant pas en procédure d' Autorisation Unique, le public n' a pas pour autant eu accès aux avis détaillés des administrations, non plus que l' étude hydrogéologique, soigneusement cachée, etc...

Certes, le projet de Taillard est bloqué par l' avis de la Défense Nationale, mais nous craignons qu' il revienne plus tard, ou sous une autre forme, et alors, souhaitons qu' un Commissaire-Enquêteur courageux émette le même avis qu' à Champ Bayon, si une enquête publique devait avoir lieu chez-nous.   

Le détail du "Rapport d' enquête publique" peut être indégralement consulté sur le site de la Préfecture du Rhône, à la rubrique "Environnement" puis "Enquête Publique" et "Projet éolien de Champ Bayon"...                                                                          

Le Glaude

#2521 LORSQUE LES EOLIENNES S' EMBALLENT SOUS LA FORCE DES VENTS...

2017-02-08 10:48

Hier vers 12 heures 30, dans le sud de l' Italie, une éolienne s' est emballée sans contrôle, par un vent de rafales particulièrement fortes : pour voir ce que cela donne :

www.lavenir.net/cnt/dmf20170207_00956098/video-italie

 

 

LA ROSINE

#2522 LA ROSINE

2017-02-09 10:43

Michèle Perez veut enterrer les lignes électriques et téléphoniques à GRAIX ( Guillaume Sabot ), très bonne initiative " exemplaire et participative " . Alors il faudrait aussi enterrer le projet des Ailes de Taillard , car depuis le lieu dit Les Hautes Gouttes il est en covisibilité avec le Site Ecologique Prioritaire ( classé en 2015 par Ségolène Royal ) des Crêts du Pilat . 

visiteur

#2523 Interview Maire de Riotord La Gazette de la Haute Loire du 16/01/2017

2017-02-12 10:17

Extrait du Journal LA GAZETTE DE LA HAUTE LOIRE du 16/01/2017, interview de Mr GUY PEYRARD Maire de Riotord : 

Suite de nos entretiens avec les maires de l'est de la Haute-Loire avec, cette semaine, le maire de Riotord, Guy Peyrard.

Question : où en est-on des projets d'éoliennes sur la commune ?

Réponse : Je n'ai aucune nouvelle. Je tiens à souligner que c'est nous qui avons dit non. Si le premier projet présenté en 2007 était intéressant financièrement, celui qui est arrivée il y a deux ans, après le Grenelle de l'environnement , ne l'est pas du tout. Nous ne sommes pas opposés aux éoliennes, mais il faut un rapport financier intéressant.

Propos recueillis par Jérome TRUCHON. 

 

Lug

#2524 L' ENERGIE EOLIENNE PASSE DEVANT LE CHARBON EN EUROPE ? BOBARD ET DESINFORMATION...

2017-02-13 14:22

De nombreux articles ont été publiés ces derniers jours dans la presse européenne, tendant à accréditer l' idée que l' éolien était passé devant le charbon en Europe (cf. "L' Express" du 06/02, RTS info du même jour, "Boursorama-com", etc...) Ces articles font écho à une information des industriels de l' éolien, de WindEurope, diffusée auprès des médias. Le plus étonnant, c' est que cela a été repris sans le moindre recul critique par la Ministre de l' Environnement et de la Mer, Ségolène ROYAL, sur les ondes de France-info, le jeudi 9 février...

Qu' en est-il réellement ?

Il est exact que la capacité installée de l' éolien fin 2016 a atteint 153,7 GW en Europe, c' est à dire une puissance légèrement supérieure à celle des centrales thermiques à charbon (y compris lignite). Mais il ne faut pas confondre puissance installée et production électrique !!! De fait, l' éolien ne produit que lorsqu' il y a du vent, c' est à dire un peu moins de 25% du temps en équivalent pleine puissance. Les centrales thermiques à charbon peuvent tourner, elles, en permanence, et de ce fait, produisent en moyenne trois fois plus d' électricité que l' éolien (chiffres ENTSOE DE 2015). Par exemple en Allemagne, en 2016, l' éolien n' a produit que 13% de l' électricité du pays, avec la première puissance installée du continent ; 50% de la production électrique y provient du thermique classique, dont 42% du charbon !!!

POURQUOI TRAVESTIR LA REALITE, SI CE N' EST POUR PRESERVER L' IMAGE PRETENDUEMENT ECOLOGIQUE DU MODELE ALLEMAND, ET AINSI EVITER DE METTRE EN PERIL LE MODELE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE DE LA FRANCE ?

Visiteur

#2525 Re: EMISSION TV DE CE SOIR, A VOIR POUR COMPRENDRE...

2017-02-17 18:08

Le Glaude

Lu dans pétition 24 le 03/05/2016...

#2208 Département de l' Yonne : deux parcs éoliens refusés par le Ministère de la Défense...

2016-05-03 11:48

Par deux arrêtés en date du 8 avril 2016, le Préfet de l' Yonne a refusé l' autorisation unique demandée par :

- la SAS du Parc éolien de Briennon sur Armançon

- la SAS du Parc éolien du Loing, à Saint-Privé et Saint Martin des Champs,

au motif que ces parcs constitueraient "une contrainte préjudiciable à la sécurité des vols et à la réalisation des missions des équipages, compte-tenu de l' étendue de l' emprise et de la hauteur importante des éoliennes, ainsi que de leur faible visibilité, surtout dans des conditions météorologiques dégradées"...

Celles de Taillard seront-elles visibles par temps de brouillard ? Or le Pilat est historiquement une zone très accidentogène pour l' aviation, à méditer...

#2518: Lug - EMISSION TV DE CE SOIR, A VOIR POUR COMPRENDRE... 

 

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Facebook