FIN DES CONTRATS EN CAE-CUI : NOUS DEVONS RÉAGIR !

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition FIN DES CONTRATS EN CAE-CUI : NOUS DEVONS RÉAGIR !.

Sophie MURZEAU
Visiteur

#1 Fin des contrats CAE-CUI

2010-11-29 17:41

Je comptais sur 1 renouvellement de contrat fin novembre et on me dit 15 jours avant que ce n'est pas possible. Je me retrouve donc sans emploi.

Nicolas tektoff
Visiteur

#2 merci

2010-11-29 18:06

Merci le gouvernement, grace a vous vive la precarité et les coup de pied au cul pour nous mettre dehors. Je me retrouve dehors grace à cette politique sans queu ni tete.
Et après on s'étonne que les gens partent à l'étranger ou font du trafic...ou que certains finissent mal.
FIN DES CONTRATS EN CAE-CUI : NOUS DEVONS RÉAGIR !

#3 Il faut se battre !

2010-11-29 22:26

Effectivement c'est dégoûtant et rageant. Surtout quand ils prétendent que les chiffres du chômages ont baissé en octobre.
Nous ne pouvons pas laissé passer ça car plus de CAE-CUI signifie comme vous l'avez dit, Nicolas, une plus grande précarité.
Même à notre petit niveau, nous devons nous battre en nous regroupant, en exprimant notre mécontentement, que ce soit par les manifestations, les syndicats, les pétitions... Tous les moyens sont bons pour faire entendre nos droits.

Même si c'est carrément utopiste, il ne faut pas oublier que la fonction originelle du gouvernement est de servir le peuple. Pour le moment, il ne sert que lui même. Après les multiples scandales, les jets privés achetés à nos frais et la polémique absurde sur les retraites, il est temps que les "représentants du peuple" trouvent des solutions adéquates et durables pour maintenir l'économie et l'emploi du pays à flot.

Les contrats aidés ne sont pas juste des emplois pour gagner sa vie, ce sont aussi des vecteurs de liens sociaux, un moyen de rester dans le monde du travail et d'avoir sa place dans la société. Pour les associations et les petites entreprises (surtout culturelles), les contrats aidés permettent de fédérer des salariés autour d'un projet et de le développer sans se faire taxer par les charges.

Que ça plaise ou non au gouvernement, tant que des solutions concrètes pour faire reculer le chômage n'auront pas été adoptées, la France aura besoin des contrats aidés.
sity mistoihi
Visiteur

#4

2010-11-30 18:42

j'ai été recruté par une association pour un poste d'agent d'accueil en contrat cui de 20h qui est à deux pas de chez moi ce qui m'arranger énormement vu que j'ai un enfant de 20 mois et que ce sont mes parents qui me le garde.j'aurais du normalement commencé le 15 novembre, aprés avoir passé deux entretiens et un test informatique, je ne vous dit pas la joie que j'ai eu lorsque l'on m'a annoncé que j'ai été prise , j'ai commencé à faire des projets pour mes enfants (noel et soldes) et puis lorsque l'on m'a appelé pour me dire qu'il fallait attendre et que les contrats cui n'allaient peut e^tre pas être renouvellé j'ai reçu une grosse giffle .
Annie Cusson
Visiteur

#5 fin du cae

2010-11-30 23:11

Mon C.A.E devait être renouvelé pour 1 an, je suis révoltée, mes responsables également. Tout le monde se retrouve dans une situation lamentable, je retourne au pôle emploi, mes collègues vont être débordés et le service au public complètement désorganisé voir absent....l'état préfère payer un chômeur, encore une fois la gestion catastrophique des enveloppes budgétaires 2010 par l'état conduit à une situation catastrophique ! je suis écoeurée.
David Frabolot
Visiteur

#6 La tête sous l'eau !

2010-12-02 14:29

Je trouve tout à fait anormal que l'on puisse, sans préavis, tenir ce genre de positionnement quand à la décision de supprimer une aide à l'emploi et ce, aussi froidement.
Les conséquences en terme moral et économique sont très lourdes à supporter pour les associations et les salariés. Nous sommes actuellement dans un contexte très difficile et cette décision vient encore accentuer les difficultés que nous rencontrons actuellement dans le milieu associatif.
Denis Guilbaud
Visiteur

#7 Travailleur sociaux

2010-12-02 22:43

Eh bas oui, voilà la politique du gouvernement qui s'applique une fois de plus dans le quotidien de chacun. Artistes, associations, ou collectifs se retrouvent encore une fois de plus déshabillé (pour habillé les banques!!). Les valeurs auxquelles, nous les travailleurs sociaux, croyons sont mise à mal! Projets d'éducation ou de solidarité, accès à la culture pour tous, manifestations  et festivals en tous genres... vont pâtir de cette nouvelle aberrante.
Citoyen matte ta télé, fait du foot, paie tes impôts (pour les redonner aux riches) et tait-toi!

doudou mariolo
Visiteur

#8 pourquoi pas !

2010-12-03 15:38

Maintenir ces contrats et compenser par la fin des privilèges des "ministres,sénateurs,députés .....avantages , retraites , baisee des indemnités etc etc ...."
Lucie Bruneteau
Visiteur

#9

2010-12-03 16:18

Toujours les précaires qui triquent, les petites structures associatives à qui ont coupe les pattes... L'alternatif et le microcosme font peur, le collectif et la solidarité aussi... nous sommes menaçants, nous le seront toujours face à l'inégalité et au grand capital et chaque jour encore plus. Résistons, luttons.

la France d'en bas
Visiteur

#10 vous avez dit précarité ?

2010-12-03 16:29

Nous ne cesserons jamais nous français de classe moyenne, de trinquer bien sur.
Les riches s'enrichissent et les pauvres s'appauvrissent.
Les contrats aidés sont sources de vecteurs de liens sociaux, d'intégration dans la société.
Que faut-il faire pour que l'Etat pense aux pauvres ? aux milliers de personnes qui vivent sous le seuil de la pauvreté ? la faute à pas de chance ???
Ne supprimez pas les contrats aidés SVP. L'Etat doit soutenir les français.
Période de crise, de chômage... et puis quoi après ? . colére colére....
Nous vivons dans la peur de perdre notre emploi (si l'on en posséde un !!!), de ne pas pouvoir manger à la fin du mois .... enfin je parle des personnes qui trinquent. La pauvreté est à notre porte.. pas besoin d'aller ailleurs qu'en France....

Rudolph ROUGER
Visiteur

#11 de l'argent y en a !

2010-12-03 22:53

Y en a bien et beaucoup pour les banquiers, alors pourquoi pas pour l'associatif ??? Ce pays est gouverné par le fric !
tania eyermann
Visiteur

#12 détruire plutôt que parfaire ?!!

2010-12-04 16:06

Concernée à titre personnel par cette mesure, je pense que ces contrats ne sont pourtant pas la panacée. Ils permettent certes à certaines structures d'embaucher du personnel et à certaines personnes d'accéder à un emploi mais je n'oublie pas la précarité du contrat cae-cui (6 mois renouvenables sous conditions Pôle-emploi, pas de prime de précarité,...) et surtout, peu de possibilité d'embauche dans la structure formatrice à la clef. Je signe pourtant la pétition car ce type de contrat m'a remis le pied à l'étrier.

Je signe avant tout cette pétition car il faut se battre pour améliorer les choses et non les détruire.
Que propose le gouvernement en retour ?

Maxime Brégeon
Visiteur

#13 Y en a marre!

2010-12-04 17:47

On nous vole, on nous ment, on nous spolie!
Vince elmarie
Visiteur

#14 intervention

2010-12-06 00:13

Monsieur Fillon a lancé du haut de son perchoir à l'Assemblée nationale que c'étaitla fin des contrats aidés.
on a bien vu qu'à cette hauteur il se croit au dessus de la tourmente?
celui qui veut devenir notre prochain président à poigne, quel électorat trouvera t'il à la faveur de ce genre de mesure?
Jérome Tremblay
Visiteur

#15 FIN DES CONTRATS EN CAE-CUI : NOUS DEVONS RÉAGIR !

2010-12-06 13:57

La fin de ces contrats aidés, signifie aussi la fin de beaucoup d'associations, petites entreprises qui ne pourront faire face… donc du chômage en +++. Le CAE était la suite des “emplois jeunes” (sociaux et d'insertion pour la plupart) supprimés lors de l'entrée en scène du nouveau gouvernement qu'il prévoyait déjà d'éteindre (le CAE) à petit feu… Nous y sommes!!! Réagissons!

Ce message a été supprimé par son auteur (Montrer les détails)

2010-12-06 18:45



Visiteur

#17

2010-12-06 18:47

pour l'avion a sarko y a bien de l'argent.....

Visiteur

#18

2010-12-06 18:49

allons défendre nos droits au prudhommes tous ensemble....
le cloerec karine
Visiteur

#19

2010-12-06 19:49

fin des contrats en CEA-CUI on en a tous besoin un jours ou l'autre l'avenir nous ne le connaisont pas ..........
Bernard SIBIEUDE
Visiteur

#20 ledroitautravail@wanadoo.fr

2010-12-06 20:59

Combien de CUI en plus si notre petit président voyageait avec un avion de ligne?
cyrille serenne
Visiteur

#21 communiquer!!!

2010-12-06 21:05

Encore une fois ce gouvernement décide régente et s'organise pour étouffer les petits gens. Encore combien de temps a supporté ce libéralisme sans donner de la fraternisation....
« Soit je fais ce que je dis, je dis ce que je pense, je pense ce que je fais... Mais surtout je n'apporte aucune réflexion ni pensée ni amélioration » DU SaRKO Quoi
FIN DES CONTRATS EN CAE-CUI : NOUS DEVONS RÉAGIR !

#22 L'article du Figaro : on est mal barrés !

2010-12-06 22:06

Contrats aidés: gouvernement critiqué
AFP
03/12/2010 | Mise à jour : 15:35 Réagir
La CFDT a protesté vendredi contre une "politique de stop and go" du gouvernement concernant les contrats aidés, jugeant la baisse du nombre de contrats "dramatique" pour les salariés et les associations concernées alors que "les conséquences de la crise ne sont pas terminées". "Après avoir poussé fortement la création de contrats aidés au premier semestre, le gouvernement demande de ralentir le rythme de prescription des contrats d'accompagnement vers l'emploi pour la fin de l’année. Cette situation est dramatique pour les salariés dont le contrat ne sera pas renouvelé et pour les associations d’insertion dont la mission est mise à mal", selon elle.

Notant que "les chiffres du chômage montrent mois après mois que les conséquences de la crise ne sont pas terminées", la centrale souligne que le projet de budget 2011 prévoit une baisse du nombre de contrats aidés avec 340.000 CAE (secteur non marchand) contre 400.000 en 2010 et 50.000 CIE (contrat d'insertion dans l'emploi, secteur marchand) contre 120.000. Le secrétaire national chargé de l'emploi, Laurent Berger, ajoute dans un communiqué que cette baisse du nombre de contrats aidés s'accompagnerait d'une diminution du taux de prise en charge par l'Etat, que les contrats aidés dans le cadre du plan de relance seraient supprimés ainsi que l'aide majorée.

La CFDT, qui "n'accepte pas que les populations qui rencontrent le plus des difficultés sociales et professionnelles soient de nouveau lésées par la rigueur budgétaire", estime que "l’Etat doit prolonger les moyens nécessaires pour permettre aux associations d’insertion de réaliser de leur mission". Illustration des tensions autour des contrats aidés, la préfecture de Provence-Alpes-Côte d'Azur a annoncé le 24 novembre que 1.100 contrats aidés supplémentaires seraient signés dans la région d'ici fin décembre, en réponse au tollé suscité par le gel temporaire de ces contrats, faute de crédits. Début novembre, l'ex-secrétaire d'Etat à l'Emploi, Laurent Wauquiez, a reconnu une tension sur les contrats aidés, "victimes de leur succès" depuis l'été dans certaines régions ou départements, mais assuré que les engagements de l'Etat pour 2010 seront tenus, avec un mois de décalage pour les nouveaux contrats.

FIN DES CONTRATS EN CAE-CUI : NOUS DEVONS RÉAGIR !

#23 D'après Ouest France, nos amis bretons ne sont pas épargnés !

2010-12-06 22:09

D’ici fin janvier, 23 CAE (Contrat d’accompagnement dans l’emploi) sur les 83 actuels ne seront pas renouvelés à l’hôpital de Brest. « Nous n’avons pas le choix. C’est un décret du gouvernement. Il n’y a plus de crédits pour financer ces postes », précise la direction du Centre hospitalier régional universitaire (CHRU). Ces emplois s’adressent principalement à des personnes en chômage de longue durée ou avec des ressources faibles.
Virginie Blondin
Visiteur

#24 Moins de chomeurs!!!!!

2010-12-06 22:46

Pole emploi qui ne donne plus de contrat CUI.Donc les chomeurs vont augmenter que pole emploi ne disse oas que le chomage baisse c'est FAUX
Françoise Kieny
Visiteur

#25

2010-12-07 02:41

Il faut arrêter cette catastrophe !
Facebook