Appel à la reconnaissance des professions du spectacle en Suisse romande

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Appel à la reconnaissance des professions du spectacle en Suisse romande.

sandra martins
Visiteur

#1

2010-11-09 11:29

un loi injuste et scandaleuse qui ne permettra plus aux artistes d'exercer leur art dignement.
Jean-aimé Poirier
Visiteur

#2 pas de vie sans culture !!!

2010-11-09 12:08

vives toutes les expréssions du spectacle !!! c'est pas un luxe !!!!
Etienne Arlettaz
Visiteur

#3 appel à une réaction urgente et nécessaire

2010-11-09 12:58

respectons les particularités des professions du spectacle pour ne pas causer leur simple disparition !!
Jean-Pierre Passeart
Visiteur

#4 Appel à la reconnaissance des professions du spectacle en Suisse romande

2010-11-09 13:08

Les législations et les votations qui font références à cette pétition sont toutes Fédérales, et je pose la question pourquoi l'avoir intitulée : Appel à la reconnaissance des professions du spectacle en Suisse romande.
Il me semble que c'est un problème Suisse et que nos amis alémaniques peuvent également être un soutien à Berne.

Humberto Ayerbe Pino
Visiteur

#5 Politique <culturelle

2010-11-09 13:37

montrons nous!
Stephane Royer
Visiteur

#6 vers la mediocrité artistique

2010-11-09 14:01

Cette loi est un drame pour les professions artistiques et les techniciens du spectacle en Suisse romande. Et je pense qu'elle va avoir une incidence sur leur qualité de vie déjà précaire et donc sur le paysage artistique de la Suisse
Gonzalo Vargas
Visiteur

#7 En suisse

2010-11-09 14:09

La création et les artistes ont besoin de soutien et non pas du contraire !!
En suisse les banques sont soutenue envers et contre tous ... le monde artistique mérite le même soutien sinon plus encore !!
José Toti
Visiteur

#8 hasta siempre

2010-11-09 14:27

un métier qui ne meurt jamais
Margaret Harmer
Visiteur

#9 Dégradation des conditions de travail

2010-11-09 14:40

Je suis musicienne et j’enseigne la musique dans plusieurs institutions genevoises bien connues. Tout a commencé, lors d’une séance de rentrée en 2005, quand Charles Beer a tenu en gros ce discours-ci: “Votez pour moi et je ne vous couperai pas trop les subventions!” Ce discours politique mensonger et banal est suivi par d’autres messages ces dernières années par les pouvoirs publics comme “il faut rentabiliser les cours de musique”, “produire de la créativité”, “augmenter l’accueil dans les classes”. Ensuite, la Fédération des Ecoles de Musique Genevoises a été passé au crible de la qualité: les écoles ont été standarisées et labellisées par ISO. Et après cet étiquetage (une forme de normalisation de la culture), elles ont rejoint au 1er septembre 2010 la nouvelle Confédération des Ecoles de Musique Genevoises (ce titre est une ironie en soi!), qui comprend 12 écoles de musique sur le canton de Genève. Le gâteau financier reste le même pour 3 ou pour 12 écoles et il aurait tendance a diminuer.

Dernièrement, lors d’une réunion de professeurs, je suis vraiment dérangée par la discussion. L’Institut Jaques-Dalcroze doit éponger une dette de près de 300‘000 Frs., et pour cela nous allons devoir couper dans les postes et les salaires. Lorsque que les finances commencent à dicter la pédagogie, les véritables dangers apparaissent: dégradations des conditions de travail, baisse de la qualité de l’enseignement, dégradations des relations humaines, dévalorisation des cours de musique et du métier de musicien qui déjà précarisé.
Shin Iglesias
Visiteur

#10 Merci pour cette lettre-pétition à toutes les personnes concernées

2010-11-09 14:43

La reconnaissance n'est pas toujours une histoire d'égo mais de dignité et de respect.
Barbara Perlwitz
Visiteur

#11

2010-11-09 15:05

Je n'avais pas consience de cette situation.
Il faut abolument soutenir votre démarche.
Bon courage et sucès.

Ce message a été supprimé par son auteur (Montrer les détails)

2010-11-09 15:31



Visiteur

#13

2010-11-09 15:32

la culture est essentielle!!!!
Patrick BRUNET
Visiteur

#14 "Et puis à part ça, vous faites quoi dans la vie ?"

2010-11-09 15:34

Il faut absolument faire reconnaître que les activités artistiques doivent être pratiquées par des professionnels et non que l'art soit considéré trop souvent comme un loisir à l'image des peintres du dimanche qui font cela en dehors de leur travail. Pour ne plus avoir à entendre : "Et puis à part ça, vous faites quoi dans la vie ?"
François Karlen
Visiteur

#15

2010-11-09 16:18

merci!!!
Daniel Lytwynuik
Visiteur

#16 Âme

2010-11-09 16:35

Les sciences, c'est le sang et les nerfs d'un pays. Les arts, c'est l'âme.
Patrick Tresch
Visiteur

#17 La négation de l'intermittence par l'ORP

2010-11-09 16:57

Suite à ma dernière convocation de l'ORP, on m'a remis un formulaire qui "m'informait" :

"...les personnes assurées visée par l'article 8 OACI (professions du domaine artistique inscrit au chômage) doivent étendre leurs recherches à des emplois de durée indéterminée, même en dehors de leur profession".

On pourrait donc perdre notre droit à l'assurance chômage si l'on ne suit pas cette jurisprudence du TF, même si nos cotisations permettaient un nouveau délais cadre.

Cette hypocrisie est couronnée par un délais de 6 mois, généreusement octroyé par l'ORP, afin d'appliquer cette directive .

Patrick Tresch
philippe houriet
Visiteur

#18

2010-11-09 17:03

je confirme ma signature
karim melihi
Visiteur

#19

2010-11-09 17:05

y a du boulot
Dany Tollemer
Visiteur

#20

2010-11-09 17:41

Il se pourrait qu'une telle pétition apparaisse concernant la pratique des arts du spectacle en Allemagne aussi.
Micky Zimmermann
Visiteur

#21 Une lettre au CF, oui mais...

2010-11-09 18:15

Une lettre au Conseil fédéral? ça mange pas d'pain. Une formalité comme une autre.
Quid des directions des théâtres qui se sont illustrées en soutenant "leur base" (tous les précaires et gagne-petits de l'intermittence)? Vont-ils joindre l'acte à la parole? Vont-ils sacrifier des représentations à la cause? Vont-ils laisser rideau baissé pour ouvrir la voie à la mobilisation?
Ne soyons pas naïfs, en-dehors d'une confrontation fondée sur des actes et une unité sans faille entre les tenants et responsables d'institutions subventionnées et leur vivier d'acteurs et de techniciens dans et pour la mobilisation, il n'y a que "parole, parole, parole" (en italien SVP).
Tania De Paola
Visiteur

#22 Vive le métier du spectacle

2010-11-09 18:20

Il paraît que l'art ne servirait rien!
Mais sans l'art que serions nous?
Laurent Nègre
Visiteur

#23 c'est ici que ça se passe.

2010-11-09 18:20

Cet espace de conversation est actuellement le meilleur endroit pour récolter les impressions, réactions, oppositions, propositions des uns et des autres, dans une suite cohérente et riche à cette démarche horizontale. je crois qu'il est bienvenu que chacun y aille de sa proposition autour d'un statut futur des professions du spectacle. N'hésitez pas.
laurence amy
Visiteur

#24 conséquence de la votation populaire du 26.9.2010

2010-11-09 18:26

je confirme mon inscription à cette importante pétition de soutien pour les gens du spectacle que la votation du 26 septembre dernier vient de lourdement penaliser
Valérie Maechler
Visiteur

#25

2010-11-09 18:40

Pour la protection de nos artistes
Facebook