Pétition pour pour la fermeture de la cour pénale internationale

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Pétition pour pour la fermeture de la cour pénale internationale.


Visiteur

#1

2013-03-22 22:56

la cpi a montré ses limites en ce q 'elle prouve par son acharnement à trainer les africains en justice sans trainer les auteurs et complices de ces crimes j ai nommé les diférends gouvernements francais qui sont les initiateurs des coups détats et rébéllions qui ont endeuillés l afrique durant les cinq dernière decenies...

Visiteur

#2

2013-03-22 23:43

Fermer la CPI, ou traduire Bush, Sarkozy, Cameron et leurs compères devant cette juridiction. Eux les européens et les américains (USA) ont tué plus que quiconque depuis plus de 5 siècles. Mais les crimes les plus récents ce sont ceux commis en Iraq, en Lybie, en Côte d'Ivoire et actuellement en Syrie.
La devise doit être : tous les criminels à la CPI sinon aucun africain.
Mais le travail le plus dur sera de contraindre les dirigeants africains (toutes élites confondues) de prendre leur responsabilité, leur courage afin de demander la fermeture de cette institution raciste. En tous cas, les chefs n'ont pas fini de baisser leurs culottes devant leurs "maîtres" occidentaux.

Visiteur

#3

2013-03-23 14:19

La reforme de l'ONU dans un sens plus démocratique est le préalable à une justice internationale qui s'impose à tous. Ceux qui ont initié la CPI ne l'ont pas ratifié et elle s'impose à ceux qui ne l'ont ni initié ni ratifié. Donner une forme juridique au néo-nazisme est inacceptable.


Visiteur

#4

2013-03-25 00:24

je signe pour des raisons concernant l'Afrique : les grandes puissance ne sont pas signatures des traitée de Rôme et donc ne peuvent être poursuivis. Il n'y a que le président Africain qui peuvent y être jugés

Visiteur

#5

2013-03-25 04:27

Non aux guerres économiques déguisées en guerres humanitaires ! La Cour Pénale Internationale telle qu'elle existe sur papier se voulait au service des Droits de l'Homme et du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. Mais en Cour Partisane Impérialiste aux ordres de l'ONU (Organisation des Nantis Unis) qu'elle est dans la réalité, elle doit disparaître ou juger d'abord les auteurs reconnus des crimes contre l'Humanité qui se poursuivent malgré les indépendances de façade : qu'ils soient commis contre des personnalités politiques souverainistes ou collectifs comme la répression sanglante des mouvements de révolte légitime à Madagascar en 1947, en Algérie de 1954 à 1958, au Cameroun de 1958 à 1971, au Congo sassoungéfié depuis 1977 avec la sinistre affaire des disparus du Beach complétement enterrée, au Rwanda depuis 1993, en RDC où les victimes se comptent par millions les chiffres des experts oscillant entre 4 et 12 millions (où la communauté internationale soutient les milices sanguinaires du M23 et envoie BEMBA devant la CPI),en Côte d'Ivoire avec l'imposition d'ADO sous tutelle française et onusienne après 10 ans de rébellion armée, au MALI actuellement pour ne parler que de l'Afrique francophone,... (http://contrepoids-infos.blogspot.fr/2013/02/la-france-naime-que-les-dirigeants.html). Vive Laurent GBAGBO pour que vive la Côte d'Ivoire libre et indépendante mais aussi vive le panafricanisme pour que vivent et se développent harmonieusement les peuples d'Afrique, berceau de l'Humanité !

Visiteur

#6

2013-03-25 11:15

Fermeture, oui. Mais il faut aussi songer à ce que l'Afrique se retire de ces organisations occidentales fantoches comme la CPI.


Visiteur

#7

2013-03-25 12:28

Votre Action très HUMAINE et très HUMANISTE doit être poursuivie. Cela prouve à ceux qui,aveugles eux mêmes,croient que l'Africain est toujours ou encore aveugle,que le Monde a changé et doit changer en Bien et non demeurer la chasse gardée de quelques idiots sataniques.

Visiteur

#8

2013-03-25 19:37

fermez moi cette mascarade ,appellée cpi.

Visiteur

#9

2013-03-25 19:43

Vous avez tellement bien dit qu'aucun africain digne ne peut rester indifférent de cette pétition à voir aussi nos dirigeants qui sont manipulés par les occidentaux il nous faut une juridiction qui doit poursuivre tous les présidents du monde.

Visiteur

#10

2013-03-25 20:25

c'est un instrument de pression contre les pays du Tiers Monde

Visiteur

#11

2013-03-25 22:52

La CPI doit disparaitre pour le bonheur des africains.
Dez
Visiteur

#12

2013-03-26 01:16

La forme actuelle de la Cour Pénale Internationale (CPI) n'honore personne. Ni ladite communauté internationale qui s'en sert comme instrument de soumission de peuples souverains, ni le peuple Africain qui en fait les frais, ni le reste du monde qui assiste impuissant ou indifférent aux dérives illégales d'une justice internationale aux ordres d'intérêts impérialistes. Elle doit être redéfinie ou, supprimée, à défaut.


Visiteur

#13

2013-03-26 01:26

Je souhaite la fermeture immédiate et sans condition de la CPI.
visiteur

#14 fermeture sans condition de la CPI

2013-03-26 10:15

une fermeture immediate et sans condition de la CPI.

Visiteur

#15

2013-03-28 09:15

rien à ajouter
le TPI comme l' ONU, et beaucoup d'organisations "internationales", voire "humanitaires", supposées travailler pour la justice et la démocratie "dans le Monde" (lequel?), sont des moyens de plus pour l' occident d'atteindre ses intérêts bien à l'abri derrière l'image d'institutions, pourtant depuis longtemps détournées de leurs vocations premières.
Jusqu'à quand? c'est ça la question. Amitiés à tous.

Visiteur

#16

2013-03-29 13:34

Je suis pour la fermeture de la CPI parcequ'elle  ne joue plus son rôle de justice,car elle est sous les ordres des grandes puissances mondiale,alors qu'elle devait être une justice impartialite.Elle condamne seulement que les Africains et les autres?CE N'EST PAS NORMALE.le cas du PRESIDENT GBAGBO,elle devait le libérer pure et simple parce qu'il n'a commis aucun crime.


Visiteur

#17

2013-03-29 19:21

Libérez le présidant Laurent Gbagbo!

Visiteur

#18

2013-03-29 19:35

lA cpi est une justice politque c'est quelle justice où c'est seulement les noirs qui et afrcains qui sont poursuivie selon la tete des financiers?

Visiteur

#19

2013-03-29 20:04

Excellente initiative! Cette cour ne doit plus, sous le prétexte fallacieux de nous défendre et nous rendre justice, fouler au pied nos droits les plus élémentaires en piétinant nos pays et notre dignité. Fernand Dindé.

Visiteur

#20

2013-03-29 20:50

c'est vrai qu'il faut dissoudre cette fausse cour international. son but juger uniq

Visiteur

#21

2013-03-29 21:21

JE SOUHAITE QUE CETTE COUR DITE PENALE DEGAGE PARCE QU'ELLE EST FAITE POUR NON SEULEMENT LES AFRICAINS EN PLUS POUR LES GOUVERNEMENTS DE VAINQUEURS...ELLE N'EST PAS CREDIBLES A MES OEILS C'EST L'INJUSTICE PURE POUR LES PAUVRES...C'EST DU N'IMPORTE QUOI...
#21

#22

2013-03-29 21:37

CETTE COUR SOIS DISANS INTERNATIONALE DOIT DISPARAITRE, QUANT ELLE FAIT DES CRIMES COMMIS PAR BUSCH, SAKOZY, CAMEROON, OBAMA, HOLLANDE , HILARY CLINTON ET BIEN D'AUTRES, OR QUE RIEN, ELLE SAIT SEULEMENT VENIR EN AFRIQUE POUR PORTER MANDAT D'ARRET CONTRE NOS PRESIDENTS. NOUS AFRICAINS AVIONS RESISTE A LA COLONISATION, A L'ESCLAVAGE, AUJOURD'HUI FACE A VOTRE NEOCOLONISATION, NOUS ALLONS NOUS EN SORTIR.LE PEUPLE AFRICAIN EST TRES EVEILLER ,DONC FINIR LE TEMPS DES MASCARADES, CPI AU DIABLE,VA BRULER EN ENFER.

Visiteur

#23

2013-03-29 21:48

La justice doit être faite pour tous.

Visiteur

#24

2013-03-29 22:26

Je suis favorale non pas à la fermeture mais à une dissolution pure et simple de la CPI, pour la simple raison qu’au même motif que l’ONU, elle est venue à l’existence pour baillonner mon richissime continent (l’Afrique) en foulant aux pieds les règles élémentaires de ce qu’ils appelent eux-mêmes la « Démocratie » que moi je désigne par les termes: « la démonstration de leur force et de leur puissance ». Les « VRAIS TERRORISTES DE CETTE PLANETE, CE SONT EUX, LES OCCIDENTAUX ».

Visiteur

#25

2013-03-29 23:08

C'est une Justice qui procède par l'instauration de l'injustice et permettre a ses soutiens de conduire des actions mercantiles dans le silence des medias.
Facebook