Sauvons le CPE Bécassine!

Madame Valérie Plante
Mairesse de la Ville de Montréal
1055, boul. René-Lévesque Est (suite 1100)
Montréal, Québec, H2L 4S5
valerie.plante@ville.montreal.qc.ca

Monsieur Pierre Lessard-Blais
Maire de l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve
6854, rue Sherbrooke Est
Montréal (Qc)
pierre.lessard-blais@ville.montreal.qc.ca

Mme Suzie Miron
Conseillère, district de Trétreaultville, Ville de Montréal
6854, rue Sherbrooke Est
Montréal (Qc)
suzie.miron@ville.montreal.qc.ca


Objet : Pérennité du Centre de la Petite Enfance Bécassine situé au 201 avenue Mercier, Montréal, H1L 5G5

Madame la mairesse Valérie Plante,
Monsieur le maire d’arrondissement Pierre Lessard-Blais,
Madame la conseillère de l’arrondissement Suzie Miron,

AUX ÉLUS DE LA VILLE DE MONTRÉAL, DE L’ARRONDISSEMENT MERCIER-HOCHELAGA-MAISONNEUVE, LE CONSEIL D’ADMINISTRATION DU CENTRE DE LA PETITE ENFANCE BÉCASSINE SOUMET CE QUI SUIT :

  1. ATTENDU QUE depuis 1986, le Centre de la Petite Enfance Bécassine (ci-après le « CPE Bécassine ») offre un service de garde avec 44 places aux enfants du quartier, dans le bâtiment faisant partie des propriétés municipales d’intérêt patrimonial, situé au 201 avenue Mercier, Montréal;

  2. ATTENDU QUE le 3 juillet 1986, un bail emphytéotique a été conclu entre la Ville de Montréal et le Centre de la Petite Enfance Bécassine ayant un terme de trente-cinq (35) ans et venant à échéance le 3 juillet 2021;

  3. ATTENDU QUE depuis le mois de septembre 2017, la direction du CPE Bécassine, par l’entremise de Mme Isabelle Saint-Louis, tente d’ouvrir les discussions sur la négociation d’un nouveau bail avec la Ville de Montréal;

  4. ATTENDU QUE dans le cadre des discussions qui ont pris place, une recommandation a été faite par la division des transactions immobilières de la Ville de Montréal pour un renouvellement de trois ans mais aucune garantie n’a été donnée à la direction du CPE Bécassine, que le bail allait être renouvelé;

  5. ATTENDU QU'une élue de la Ville de Montréal a informé la direction du CPE Bécassine, que l’intention de la Ville de Montréal était de « reprendre le bâtiment pour le redonner à la communauté », si le partie politique Projet Montréal était réélu en 2021;

  6. ATTENDU QUE le CPE Bécassine offre des services de qualité aux enfants de la communauté dans un site enchanteur et unique face au Parc de la promenade Bellerive, et ce depuis 1986;

  7. ATTENDU QUE le Conseil d’administration du CPE Bécassine soutient fermement que les enfants du CPE Bécassine font partie intégrante de la communauté de Mercier-Est et que toute décision concernant l’immeuble situé au 201 Mercier doit être prise dans leur meilleur intérêt;

  8. ATTENDU QUE la rétention des services offerts par le CPE Bécassine destinés aux familles de l’arrondissement Mercier-Est devrait faire partie des priorités du Conseil d’arrondissement;

  9. ATTENDU QUE l’immeuble situé au 201 Mercier doit faire l’objet de nombreux travaux d’envergure de manière à préserver, restaurer et sécuriser cet immeuble qui est d’intérêt patrimonial, mais également garantir la santé des enfants et du personnel qui le fréquentent;

  10. ATTENDU QUE le CPE Bécassine n’a pas les moyens financiers suffisants pour entreprendre de tels travaux et que le Ministère de la famille exige un bail d’une durée minimale de 60 mois afin d’octroyer une subvention qui permettrait de couvrir une partie des coûts pour effectuer les travaux nécessaires;

  11. ATTENDU QUE la date limite pour le dépôt d’une requête pour cette subvention est le 7 Mai 2019;

  12. ATTENDU QUE le CPE Bécassine doit produire un bail d’une durée d’au moins 60 mois pour que le ministère de la famille consente à renouveler son permis d’opération pour les 5 prochaines années et que le délai pour soumettre ce document est expiré depuis plus de 3 mois;

  13. ATTENDU QUE le CPE Bécassine fait face à un enjeu de taille pour sa survie et se retrouve dans une impasse en raison de l’absence d’un renouvellement de bail avec la Ville de Montréal qui permettrait l’obtention d’une subvention;

  14. ATTENDU QUE sans subvention du Ministère de la famille, le CPE Bécassine n’est pas en mesure de restaurer l’immeuble ni de faire l’ensemble des travaux exigés par l’état actuel de l’immeuble;

  15. ATTENDU QU’il est dans l’intérêt des enfants, des familles et de la communauté de protéger la pérennité et la durabilité des services offerts par le CPE Bécassine depuis 1986;


Le Conseil d’administration du CPE Bécassine, avec l’appui des parents bénéficiant des services offerts par le CPE, des éducatrices travaillant au CPE et des membres de la communauté, sollicite votre intervention immédiate afin de:

  1. Compléter dans les meilleurs délais le renouvellement du bail emphytéotique avec le CPE Bécassine pour une durée suffisamment longue, et d’au minimum la même durée que le bail signé en 1986, afin de permettre l’obtention des subventions pour effectuer les travaux nécessaires et garantir la pérennité des services offerts aux familles du quartier;

  2. Assumer une partie ou la totalité des frais reliés aux travaux urgents et nécessaires permettant de restaurer, rénover et sécuriser le bâtiment patrimonial situé au 201 Mercie Est, Montréal;

  3. Reconnaître l’importance de la qualité des services offerts par le CPE Bécassine depuis plus de trente ans et son impact positif et durable auprès des membres de la communauté de Mercier-Est;

-J’APPUIE LE CPE BÉCASSINE DANS SES DÉMARCHES AFIN DE MAINTENIR LE CPE BÉCASSINE À SON ADRESSE ACTUELLE, CAR JE CONSIDÈRE QUE LE CPE BÉCASSINE JOUE UN RÔLE IMPORTANT DANS LA COMMUNAUTÉ EN OFFRANT DES SERVICES DE QUALITÉ AUX ENFANTS DANS UN LIEU D’ÉPANOUISSEMENT UNIQUE ET EXCEPTIONNEL.

Signer cette pétition

En signant, j'autorise CPE Bécassine à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions24.net à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Facebook