Sauvons le cours Monde contemporain

Monsieur Sébastien Proulx, ministre de l’Éducation du Québec.

  • Considérant que le cours Monde contemporain est le seul qui traite des enjeux internationaux dans le cursus des élèves du Québec.
  • Considérant que ce cours permet aux élèves de cinquième secondaire de s’outiller culturellement et intellectuellement de façon à ce qu’ils puissent mieux comprendre la nature et la complexité de ces enjeux et, ainsi donc, pouvoir participer à la  « délibération sociale », bref pouvoir participer pleinement à la vie démocratique, et ce, à l’orée de leur entrée dans le monde des adultes.
  • Considérant que ce cours traite en bonne partie d’éléments de connaissance liés à la compréhension d’enjeux économiques québécois et mondiaux, notamment en ce qui a trait à la macroéconomie.
  • Considérant que ce cours permet le développement de la pensée critique, notamment en ce qui a trait à départager faits, opinions, intérêts ainsi qu’à vérifier la validité des sources d’information ce qui est d’autant plus pertinent en l’ère actuelle, ère «post factuelle» ou «post vérité» si sujette à la désinformation.
  • Considérant que ce cours préconise une approche pluridisciplinaire dont la géographie, l’histoire, l’économie et la politique en sont les fondements épistémologiques.
  • Considérant que les enseignants du Québec se retrouveront désarmés devant le choix des enjeux à traiter qui passeront de cinq à deux parmi les suivants: Richesse et répartition, Mondialisation et pouvoirs des instances internationales, Tensions et conflits mondiaux, Environnement et changements climatiques, Population et mouvements migratoires mondiaux.
  • Considérant que le cours d’éducation financière dont vous souhaitez l’implantation rapide est fondé sur des notions de microéconomie qui sont foncièrement complémentaires à celles du cours Monde contemporain comportant nombre de notions de nature macroéconomique; bref, que ces deux cours sont complémentaires et non concurrents.
  • Considérant que votre choix d’amputer le cours Monde contemporain de moitié s’est fait dans la précipitation et en l’absence de véritable discussion ou débat digne de ce nom.
  • Considérant que, pour toutes les raisons énumérées précédemment, le cours Monde contemporain est d’une très grande pertinence pour les élèves du Québec autant sur les plans culturels, intellectuels que de leur éducation citoyenne.

Nous vous demandons ceci:

  1. sursoir à l’amputation du cours Monde contemporain afin que les 100 heures actuellement allouées à son enseignement ne passent pas à 50 heures ne permettant que l’enseignement aléatoire de deux de ses cinq thèmes;
  2. trouver la plage horaire pour le cours d’éducation financière ailleurs dans la grille-matières du secondaire, du moins pas par l'amputation d'un cours tel que Monde contemporain dont la pertinence est si grande dans le cadre d'une solide formation générale pour les élèves québécois;
  3. ouvrir des discussions ou un débat digne de ce nom quant au point précédent et ainsi permettre aux intervenants des différents milieux scolaires d’être fin prêts en temps et lieu (ex.: matériel didactique adéquat pour les élèves, formation des enseignants, etc.).

rouillarddaniel@yahoo.ca    Contacter l'auteur de la pétition

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur notre site. Cependant, l'auteur de la pétition verra toutes les informations que vous rentrerez sur ce formulaire.

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Merci de consultez votre boîte de réception et dossier "courrier indésirable".
Facebook