Priorités des citoyens du parc Dollard, de l'école Saint-Malo et du Parc Roger Lemelin

PRIORITÉS DE LA COMMUNAUTÉ DU PARC ROGER LEMELIN, DU PARC DOLLARD ET DE L’ÉCOLE ST-MALO

Ce document vise à préciser et à compléter les priorités adressées aux candidats au poste de conseiller dans le district électoral de Saint-Roch–Saint-Sauveur, en ciblant en particulier les enjeux propres au secteur du bas de la Pente-Douce.

Axe 1 : Embellissement, loisirs et qualité de vie

Le secteur du bas de la Pente Douce est de plus en plus densément habité. On y retrouve de nombreuses coopératives d’habitation et des HLM, et plusieurs projets de construction et de rénovation sont en cours, dont celui du site de l’ « Église des Plouffe ».

Le secteur comporte aussi  quelques espaces de loisir de bonne qualité. Il s’agit principalement du parc Roger-Lemelin et du parc Dollard. Nous estimons qu’il y aura lieu au cours du prochain mandat de consolider ces espaces et d’en créer de nouveaux. Le rehaussement de la qualité de vie des citoyens a été mentionné comme étant une priorité de l’administration actuelle et devrait l’être également pour l’ensemble des candidats.  

Le secteur du bas de la Pente Douce manque de végétation et d’agrément visuel. Plusieurs problématiques en découlent, dont les îlots de chaleur et les enjeux de qualité de l’air. De plus, le fait que l’environnement physique ne soit pas toujours attrayant encourage le laisser-aller, qui se manifeste entre autres par les incivilités et la malpropreté (par ex. déchets abandonnés sur les trottoirs, excréments d’animaux dans les parcs et dans les lieux publics, etc.). Des préoccupations sont également véhiculées par les résidents au sujet de la coupe des rares arbres existants par des promoteurs qui mettent les citoyens devant le fait accompli. Les effets de ces coupes sont accrus par le fait que les arbres sont déjà rares.  

Récemment, un projet très populaire de piste cyclable a été mené à bien sur la rue Montmagny. Dans la foulée de ce projet et afin d’améliorer la qualité de vie, nous croyons qu’il y a lieu d’aller plus loin et de proposer des aménagements pour embellir et verdir le secteur, le tout dans le but de consolider la qualité de vie des résidents. Accessoirement, ces propositions sont susceptibles d’avoir des effets bénéfiques au plan de la sécurité et les accès aux commerces et ce, sans nuire à une circulation automobile modérée.  

Proposition 1 : À l’exemple de ce qui a été fait dans le quartier Limoilou, installer une œuvre d’art public représentative du quartier à l’angle Marie-de-l’Incarnation/Charest, qui agirait comme référence symbolique et comme marqueur de l’entrée du quartier résidentiel. Dans le même esprit, l'embelissement de l'ilôt au coin Franklin-Montmagny serait souhaitable. 

Proposition 2 : Améliorer la sécurité aux abords du parc Roger Lemelin pour les enfants et l'accès à ce parc pour les enfants, tout en maintenant les places de stationnement.  Par exemple, cela pourrait se traduire par l'installation d'îlots de signalisation et de bacs à fleurs sur la portion à deux sens sur Kirouac, dans le millieu de la chaussée.      

Proposition 3 : Utiliser les nouveaux pouvoirs de la Ville de Québec eu égard à certains sites abandonnés du secteur (la rue de l'Aqueduc est particulièrement délabrée), et saisir l’occasion pour verdir certains de ces espaces tout en les densifiant.      

Proposition 4 : Privilégier le modèle des rues conviviales lors des réfections de rues, à l’image de ce qui a été fait sur la rue Anna.      

Proposition 5 : Accroître les amendes et les mesures dissuasives touchant la coupe d’arbres dans les secteurs peu boisés comme le secteur du Bas de la Pente Douce et renforcer les règles applicables aux nouveaux projets. En particulier, il est impératif que les arbres du site du presbytère de l’ « Église des Plouffe » ne soient pas abattus.      

Proposition 6 : Prendre l’engagement de ne pas autoriser un projet immobilier sur le site du presbytère de l’ « Église des Plouffe » afin de privilégier un développement profitable  pour l’ensemble des résidents actuels du secteur.      

Proposition 7 : Permettre des usages commerciaux et communautaires compatibles avec le secteur afin de favoriser le développement de services de proximité en particulier sur les rues de l’Aqueduc et Marie-de-l’Incarnation.      

Proposition 8 : Prioriser le parc Roger-Lemelin pour les fins du PTI 2017-2019, et profiter de l’occasion de la rénovation de ce parc pour améliorer les installations. À cette fin, les utilisateurs seraient disposés à former un comité pour fournir des idées et appuyer l’amélioration des installations.

Axe 2 : Mobilité et sécurité

Le Plan de mobilité durable de quartier (PMDQ) est une démarche consultative et participative qui s’est tenue depuis 2010 et qui visait à proposer des solutions constructives et adaptées aux réalités et aux besoins des résidents de notre quartier en matière de déplacement, de circulation, d’aménagement et de transport. Ce plan est resté en bonne partie lettre morte à ce jour.

Les candidats au poste de conseiller dans le district électoral de Saint-Roch–Saint-Sauveur devraient s’engager à donner suite aux propositions novatrices qui s’y trouvent et à le bonifier.   L’une de nos préoccupations majeures concerne les rues avoisinant l’École St-Malo, le Centre Durocher, le Métro Ferland et le Parc Roger Lemelin, qui sont des secteurs très achalandés. Cette réalité a été largement documentée dans le PMQD. Elle devrait maintenant être reconnue en réalisant des aménagements afin de sécuriser les allées et venues des familles.

Proposition 1 : S’inspirer des aménagements proposés dans le PMDQ et réaliser des améliorations concrètes aux abords de l’École St-Malo et du Centre Durocher d’une part, et du Métro Ferland d’autre part. Par exemple, ces améliorations pourraient s’inspirer des travaux d’Accès Transports Viables, ou encore prévoir des aménagements tels que des avancées de trottoirs, du marquage ou l’installation de terre-pleins. Le temps de traverse piétonne nous semble insuffisant à l'angle de Kirouac et Marie-de-l'Incarnation (cinq secondes sont manquantes).      

Proposition 2 : Privilégier l’enfouissement des fils là où des réfections de rues sont effectuées, afin de faciliter l’usage des trottoirs et alléger le tissu urbain.      

Proposition 3 : Bonifier la signalisation du secteur. Les emplacements suivants nous apparaissent poser des enjeux :    

-         les abords du parc Roger Lemelin (panneau signalant la présence lieu de loisir à proximité);

-         coin Châteauguay et Montmagny (panneau d’arrêt qui a été retiré).      

Proposition 4 : Relier les parcs des Ardennes et Dollard-des-Ormeaux par une piste cyclable et le réaliser dans la première moitié du prochain mandat. Ce projet apparaît indispensable notamment pour relier les nouveaux logements du domaine Scott avec ces parcs.      

Proposition 5 : S’engager à mettre des panneaux 30 km/h et de zone scolaire sur une plus grande zone des rues Raoul-Jobin et Lafayette, du fait que de nombreux parents reconduisent leurs enfants à pied.    


Édith Vallières (communauté du Parc Roger Lemelin)    Contacter l'auteur de la pétition


OU

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur notre site. Cependant, l'auteur de la pétition verra toutes les informations que vous rentrerez sur ce formulaire.

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Merci de consultez votre boîte de réception et dossier "courrier indésirable".
Facebook