Pour meilleure aide financière aux grands Brûlés

Au niveau médical :

Les frais post-cliniques pour les grands brûlés ne sont pas ou très peut remboursés par l'INAMI.

Ce manque d’intervention grève très fortement le budget des familles concernées car le suivi presque quotidien doit être assuré, dans un premier temps, pendant une période allant de 18 à 24 mois après l’intervention. Durant cette période, de très nombreuses séances de kiné, ergo et autres sont nécessaires aux patients. Les crèmes hydratantes spéciales non remboursées sont étgalement nécessaires pour tenter de prolonger le plus possible l’élasticité de la peau avant une nouvelle intervention (ce qui est très souvent le cas chez les enfants à cause de leur croissance) et les vêtements de contention et masque pour certains.

Le handicap est également moral pour la victime, sa confiance en soi est ébranlée, sa nouvelle apparence est très difficile à accepter et 10 séances de psychologie sont uniquement remboursées alors que le moral est souvent plus atteint que le physique.

Que ce soit physique ou moral, l’INAMI ne reconnait ni le handicap physique ni le handicap moral que dans une piètre mesure.

Au niveau des assurances incendie :

Il est nécessaire de faire changer la loi en imposant aux assurances de stipuler dans le contrat habitation que tous les habitants vivant sous le toit sont assurés.

Les lois actuelles n'assurent que le bien matériel et les animaux domestiques MAIS PAS l'être humain.


Signer cette pétition

En signant, j'autorise Paul Defays à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions24.net à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Facebook