Pour la continuité de l'association Auzonne seule propriétaire du magasin Biocoop de Carpentras

Main basse sur la bio à Carpentras, un bien collectif en danger

L'association Auzonne et ses adhérents, propriétaires du magasin Biocoop de Carpentras, font l'objet actuellement d'une tentative de coup de force de la part d'un petit groupe d'activistes militants très déterminés.

Suite aux errances de la direction précédente, ce petit groupe a imaginé pouvoir mettre la main sur l'ensemble des biens de l'association en provoquant de l'intérieur sa "transformation" en SCOP et en prenant ainsi la totalité des pouvoirs de direction. Mais ils ne  disent pas tout !!!

Qu'est-ce qui est en jeu ?

Actuellement l'association est un bien collectif appartenant à l'ensemble de ses adhérents.

Le magasin de Carpentras géré par l'association Auzonne a été en 30 ans totalement constitué par la fidélité des achats de ses consommateurs militants, adhérents ou pas.

Actuellement ce magasin génère un chiffre d'affaire d'environ 5 millions d'euros en dégageant chaque année un excédant de trésorerie moyen de 100.000 € destiné aux gros investissements qu'exigent cette activité. Le "trésor de guerre" est maintenant de plus de 600.000 €.
Si cette activité devait être vendue à un privé elle pourrait être négociée entre 2,5 et 3 millions d'euros.
Si au contraire l'association décide d'arrêter l'activité, stock vendus il y aurait 1 million d'euros net sur le compte en banque, sans aucunes dettes !

Ce confort financier alimente toutes les tensions ( ... et convoitises !)  en opposant 2 visions dans l'utilisation de cette une manne providentielle :

- d'un coté l'association Auzonne et ses adhérents, qui ont élu démocratiquement des administrateurs bénévoles, qui souhaitent pouvoir compter sur leur propre magasin, en garder le controle, promouvoir l'alimentation bio et développer son autonomie par l'implantation d'autres magasins plus proche de ses consommateurs tout en respectant la chartre Biocoop dans un esprit collectif, social et solidaire.

- de l'autre coté un groupe très déterminé qui préfère rester dans l'ombre et qui tente de l'intérieur de prendre le controle ... avec le patrimoine confortable qui est lié.
Ils poursuivent un but privé dont seuls les membres cooptés en retireront les bénéfices sans aucun contrôle des consommateurs qui deviendront de simples clients !
Ils cherchent par tous les moyens à éjecter les adhérents et membres du conseil d'administration qui osent leur tenir tête.

Ce détournement entrepris depuis 3 ans, grace au manque d'information et au très faible nombre de votants, leur a déjà permis de prendre le controle des assemblées et de modifier les statuts à leur avantage.
Ils ont ainsi permis d'avoir 3 pouvoirs par votant et tenté de prendre le pouvoir en plaçant des administrateurs, tout acquis à leur cause, qui s'opposent à toutes les décisions.
N'obtenant toujours pas satisfaction ils s'attaquent maintenant aux élus en place par une campagne de dénigrement du président et de déstabilisation du magasin ( grèves, tractage devant la porte, fausses informations... )

Le projet de la SCOP ?

Il ne s'agit pas du tout d'une "simple transformation" de l'association comme on cherche à nous le faire croire, mais de la disparition de l'association au profit de la SCOP.

C'est une véritable expropriation visant à s'accaparer l'ensemble des biens collectifs de l'association détenus aujourdhui par ses adhérents au profit d'une petite minorité composée de quelques salariés et certainement de plusieurs "sympatisants" dans l'ombre lorgnant une place confortable de leur future organisation.

C'est bien l'appât du gain privé qui pousse certains à vouloir détruire un intérêt collectif !

 Venez nombreux à la prochaine assemblée générale extrordinaire pour défendre l'association Auzonne qui doit rester un bien communautaire ouvert à tous.

Face à ce danger imminent de disparition chaque voix compte !


Collectif pour l'association Auzonne    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions24.net à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Facebook