NON à l’urbanisation "sauvage" de Beauplan, à Saint-Rémy-lès-Chevreuse

Afin de faire stopper le projet de construction d’un nouvel immeuble par l’Immobilière 3F dans le quartier de Beauplan (66 chemin de la Chapelle – Saint-Rémy-lès-Chevreuse), le collectif DCVBC (Défendons le Cadre de Vie de Beauplan et de la Croix aux buis), et l’association VHSR (Vivre les Hauts de Saint-Rémy) se mobilisent. 

En signant cette pétition, aidez-nous à obtenir l’annulation du permis de construire …

Cette pétition est destinée à Madame le maire de Saint-Rémy-Lès-Chevreuse, en complément des nombreuses demandes d’annulation du permis de construire qui lui ont déjà été adressées.

Ce ne sont pas moins de 6 demandes d’annulation qui lui ont été adressées, en provenance du collectif, des associations de quartier de la commune, et des associations de défense de l’environnement de Saint-Rémy-lès-Chevreuse et du Parc Naturel Régional.

De plus, ce projet prévu en site inscrit, à proximité immédiate du site classé de la Vallée de Chevreuse, est une réelle menace pour notre patrimoine naturel.  

Cette pétition est donc ouverte à tous, que vous soyez des quartiers directement impactés, des communes avoisinantes, ou plus généralement des citoyens qui souhaitent soutenir cette action. 

 (*) Le collectif DCVBC regroupe des habitants de la résidence du Verger, de la maison de retraite ORPEA et des habitants des quartiers de Beauplan à Saint-Rémy-lès-Chevreuse et La Croix aux Buis à Magny-les-Hameaux qui résident à proximité du projet. 

 

- - - -  Un projet totalement inadapté  - - - -

La demande de permis de construire de la société Immobilière 3F prévoit la démolition d’environ 20 maisons basses occupées par des résidents de la maison de retraite ORPEA et la construction en lieu et place d’un immeuble de 69 logements sociaux et d’un parking souterrain de 85 places, et d’un parking extérieur de 5 places dont une pour handicapé.

Un projet énorme et en décalage complet avec l’existant :

  • une barre d’environ 100 m de long, 35 m de large et 14 m de haut !!!

     

  • complétée par 4 ailes, pour totaliser 4300 m2 de plancher !!!

 

  • une capacité de plus 200 habitants et 85 voitures - sans voirie 
    supplémentaire et 5 places de parking coté rue !!!

Vues extraites du dossier du permis de construire consultable en mairie.

Alors que l’urbanisation de cette zone s’est déjà densifiée ces dernières années, que le périmètre de la maison de retraite s’est déjà réduit, que les problèmes de circulation et de stationnement ont fortement augmenté, que la voirie se dégrade et s’affaisse, que les dépôts sauvages de déchets et incivilités se multiplient, un tel projet va irrémédiablement aggraver la situation. 

Alors que le problème du stationnement est déjà très difficile dans la Résidence locative du Verger, ce projet prévoit de lui supprimer 17 places de stationnement, et d’en créer seulement 5 en extérieur pour ce nouvel immeuble de 69 logements et plus de 200 habitants. 

De plus, ce projet n’a fait l’objet d’aucune concertation avec les habitants des quartiers de Beauplan et de La Croix aux Buis, ni avec les retraités d’ORPEA et leurs familles, ni avec les habitants de la commune, ni avec le Parc Naturel Régional, alors que nous sommes tous concernés. 

Alors que Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de Saint-Rémy-lès-Chevreuse prévoyait que cette zone n’était pas appelée à connaître de changements jusqu’à l’horizon 2020. 

Dans ces conditions : Quel avenir pour la maison de retraite (source d’emplois pour la commune) ? Quel avenir pour les habitants de ce quartier (le plus habité de la commune) ? Quel avenir pour l’environnement de nos sites inscrits (la réputation de la commune) ?

 

- - - -  Un projet de surcroît, illégal  - - - -

Le permis de construire de ce projet viole les règles d’urbanisme de la commune, car :

  • il n’était absolument pas programmé dans le PLU, alors que celui-ci fixe pourtant le rythme et la liste des projets prévus jusqu’à l’horizon 2020,

  • il  est implanté dans une zone UF, alors que cette zone est  exclusivement destinée à accueillir des maisons de retraite et résidences pour personnes âgées,

  • il est d’envergure et dans une zone enclavée, ce qui est totalement inadapté à l’organisation des transports du quotidien, et à l’inverse de ce que recommande le PLU,

  • il ne respecte pas les règles de mixité sociale du PLU, en ajoutant des logements sociaux dans ce quartier qui contient déjà plus de 80% des 650 logements sociaux de la commune,  

  • il n’a fait l’objet d’aucune consultation, qu’il s’agisse des résidents de l’ORPEA, de la commune de Magny qui partage la voirie, du Parc Naturel Régional, de la CASQY,


La procédure de ce permis de construire (PC) est entachée d’insuffisances et d’irrégularités : 

  • les dates des documents constitutifs de ce PC ne sont pas cohérentes,

  • ce PC n’a pas été présenté en Commission d’Urbanisme, ni en Conseil Municipal,

  • la majorité des pièces de ce PC ont été soumises, dans la semaine faisant suite aux élections municipales et avant prise de fonction de la nouvelle équipe municipale,

  • l’acte du PC a été signé par la nouvelle équipe municipale dans le cadre de la liquidation des affaires courantes et versé au passif de l’ancien maire, sans investigations complémentaires,

  • le périmètre de la démolition est flou et il n’y a pas d’avis conforme de l’Architecte des Bâtiments de France (ABF), ce qui est pourtant obligatoire en site inscrit,

  • ce permis n’a pas été modifié malgré les demandes de l’Architecte des Bâtiments de France (ABF), de réduire les volumes et d’améliorer l’intégration dans l’environnement. 

La confirmation de ce permis de construire illégal ne manquerait pas de faire jurisprudence et permettre à Immobilière 3F de poursuivre la démolition des bâtiments de la maison de retraite pour y implanter des logements en lieu et place (avec un tel terrain de 70000m2, ce sont plus 500 logements et 1500 habitants que l’on pourrait ajouter).

 

- - - -  Notre demande d’annulation du projet  - - - -

 

Madame le maire,

Nous, habitants des quartiers de Beauplan (Saint-Rémy-lès-Chevreuse) et La Croix aux Buis (Magny-les-Hameaux), résidents de maison de retraite ORPEA , et plus largement habitants de la commune de Saint-Rémy-lès-Chevreuse et Magny-les-Hameaux, et des autres communes du Parc Naturel de la Haute Vallée de Chevreuse, avons pris connaissance du permis de construire que vous avez accordé à la société Immobilière 3F le 29 juillet 2014 concernant la construction d’un immeuble de 69 logements sociaux au 66 chemin de la Chapelle à Saint-Rémy-lès-Chevreuse.

Nous sommes abasourdis de constater qu’un accord ait pu être donné à un tel projet, en totale violation de nos règles d’urbanisme, et ce d’autant plus qu’il dénaturerait de façon profonde et définitive notre environnement et notre cadre de vie s’il devait être réalisé. 

Le manque de concertation à tous les niveaux, et les graves insuffisances au niveau de la procédure sont les raisons d’un tel échec. Pourquoi avez-vous souhaité nous le masquer dans le journal municipal «L’actu » de Septembre ? En déclarant qu’il s’agissait d’un « dossier ardent » laissé par votre prédécesseur et qu’il était trop tard pour agir  (nous citons « le refuser n’aurait fait que retarder l’inévitable ».

Nous attendons du courage politique de votre nouvelle équipe et une reprise des choses en main dans ce dossier, pour faire prévaloir le droit et l’intérêt général de vos concitoyens.

Aujourd’hui pour ne pas perdre la main, vous n’avez pas d’autre alternative que d’annuler le permis de construire avant le 29 octobre, faute de quoi vous n’aurez plus aucun recours possible.

Vous pouvez le faire, car d’autres maires l’ont fait, mais vous ne pouvez pas laisser penser que les choses s’arrangeront lors de la construction, ce n’est pas le cas vous le savez, car 3F aura l’obligation de respecter son permis de construire. 

Nous espérons avoir été entendus, et que ce permis sera annulé dans les plus brefs délais.  

Soyez assurée, Madame le maire, de notre mobilisation et détermination

Respectueuses salutations

Les signataires de la pétition 

 

- - - -  Modalités pratiques  - - - -

Pour cette pétition sur internet, il s’agit de recueillir une signature par personne majeure, par conséquent toutes les personnes d’une même famille sont invitées à signer. 

Elle intervient en complément de l’action de terrain engagée localement (via du porte à porte, chez les commerçants, dans les lieux publics) pour faire signer la pétition papier. 

Par conséquent, nous vous invitons à signer les deux pétitions indépendamment.  

***/*** 

 

Signer cette pétition

Remplissez le formulaire ci-dessous pour signer cette pétition créée par VHSR. L'auteur de la pétition verra toutes les informations que vous fournissez sur ce formulaire.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions24.net à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Facebook