Justice pour nos sportifs! Droit à l'éducation en français!

Non à l'assimilation des élèves francophones en Ontario!

Signez cette pétition et participez au mouvement pour l'égalité des droits des élèves sportifs francophones de l'Ontario!

Le 4 septembre 2012, l’Ontario Federation of School Athletic Associations (OFSAA) a pris la décision de circonscrire l’admissibilité des élèves aux compétitions sportives qu’elle organise. L’OFSAA prétend que son règlement est équitable pour tous, puisque il oblige n’importe quel élève, francophone ou anglophone, à résider sur le territoire de son école pour pouvoir participer aux compétitions organisées par l’OFSAA.

Or, la réalité des élèves francophones est bien différente de celle des élèves anglophones en Ontario. En effet, le nombre d'écoles de langue française étant beaucoup moins élevé que celles de langue anglaise, les écoles de langue française se dotent souvent d'une vocation particulière, qu'elle soit au niveau sportif, artistique ou autre, afin de répondre aux besoins de la clientèle francophone de sa région.

C'est d'ailleurs le cas des écoles secondaires du Conseil des écoles publiques de l'Est de l'Ontario (CEPEO), notamment de l'école secondaire publique Louis-Riel reconnue pour son programme sports-études. Au fil des années, de nombreux athlètes de haut calibre provenant des quatre coins de la ville d'Ottawa ont eu l'occasion de réaliser leur rêve sportif grâce à ce programme tout en accomplissant leur parcours académique en français. OFSAA a choisi, il y a trois ans, de détruire ce rêve pour les générations futures.

C'est donc dans un mouvement de solidarité francophone mais surtout, de justice et d'équité que le CEPEO lance le mouvement « Justice pour nos sportifs » afin de donner aux jeunes sportifs francophones de l'Ontario le droit de rêver et de s’épanouir en français!

 

 ****

Save our athletes! 

On September 4th 2012, the Ontario Federation of School Athletic Associations (OFSAA) decided to limit the accessibility of students to the athletic competitions it organizes. OFSAA claims that this new rule is fair for all Ontario students since it compels any student, whether he or she is French-speaking or English-speaking, to reside within its school boundary in order to take part in any OFSAA competition.

 

Yet, the reality of students pursuing a French-language education in Ontario is completely different than the one of students in the English-language education system. As a matter of fact, the number of French-language schools is much lower than English-language schools; forcing French-language schools to endow themselves with particular vocations - may it be on the athletic, artistic or any other level - in order to cater to the French-language community of its region.

 

That is the case of Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario’s (CEPEO) high schools, notably École secondaire publique Louis-Riel in Gloucester renowned for its sport-study program. Throughout the years, many high-performance athletes coming from all over the great Ottawa region have had the opportunity to realize their sporting dream whilst pursuing a French-language education thanks to this sport-study program.

 

OFSAA chose, three years ago, to destroy this dream for future generations.

 

 

Therefore, in a spirit of solidarity with the Francophone community but above all, in a state of justice and equality for every Ontarian citizen that the CEPEO launches the movement “Justice pour nos sportifs” in order to give our young athletes who wish to pursue their sporting dream the right to do so in the language of their choice!


Conseil des écoles publiques de l'Est de l'Ontario (CEPEO)    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Conseil des écoles publiques de l'Est de l'Ontario (CEPEO) à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions24.net à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Facebook