HALTE AU BETONNAGE DE LA MONTAGNE

Le marché des sports d’hiver plafonne. Et pourtant chaque année, pour compenser la lente érosion du nombre de lits touristiques disponibles (les propriétaires ne veulent plus louer une fois leur investissement amorti), nos élus autorisent de nouvelles constructions au détriment des espaces naturels alors que la vallée dispose déjà de 360 000 lits touristiques. Depuis quelques années des stations ont obtenu l’autorisation de construire des lits supplémentaires: Sainte Foy 3000, Valmorel 3000, La Tania 1500. Les Arcs envisagent de construire 3000 lits, Vallandry 600, Villaroger 650 sur un portefeuille accordé dans le passé. Aime La Plagne a déposé un dossier pour 2500 lits supplémentaires…Soit un total d’environ 15 000 lits à construire dans les prochaines années ... et Vivre en Tarentaise ne sait pas tout !

Du Mont Valaisan (La Rosière) au Vallon du Clou (Ste Foy) des projets d’extension des domaines skiables sortent des cartons.
Alors que nous commençons à sentir les effets des dérèglements climatiques, certains continuent à parier sur un modèle de tourisme fortement générateur de CO2 (70% des émissions sont dus au transport). Sachant que 7,5% seulement de nos concitoyens pratiquent le ski, on va chercher de plus en plus loin une clientèle « haut de gamme » toujours plus exigeante en aménagements.

L'augmentation des prélèvements en eau potable et pour l'enneigement artificiel réduit de plus en plus la part laissée aux milieux aquatiques. Le déséquilibre entre ressource et besoins s'accroît.Alors que les moyens et la volonté manquent pour développer les transports en commun ou améliorer l’isolation des bâtiments, on dépense des millions en infrastructures routières.

Quand s’arrêtera-t-on ? Le tourisme d’été souffre déjà de l’image d’usine à ski qui colle à la Tarentaise. Il est temps de réfléchir à un autre modèle de développement. Il est temps également de restaurer nos stations et de les adapter au tourisme estival.

Un SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale) est en cours d’élaboration. Il doit définir les orientations d’aménagement du territoire de Tarentaise et sera soumis à enquête publique.

DES MAINTENANT NOUS DEMANDONS UN MORATOIRE DE 10 ANS SUR LES NOUVELLES CONSTRUCTIONS TOURISTIQUES ET LES EXTENSIONS DE DOMAINES SKIABLES EN TARENTAISE.

Cette pétition vous est proposée par Vivre en Tarentaise

Elle est soutenue par la FRAPNA Savoie, le Club Alpin Français section Moutiers Haute Tarentaise, Paysage de France, France Nature Environnement, la FFCAM - Fédération Française des Club Alpins de Montagne et Mountain Wilderness.


Vivre en Tarentaise    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Vivre en Tarentaise à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions24.net à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Facebook