Rendez aux Bretons le reliquaire du coeur d'Anne de BRETAGNE !

Monsieur le Maire de Nantes,

Monsieur le Président du Conseil Général de Loire-Atlantique,

Monsieur le Président du Conseil Régional de Bretagne,

En 2014 sera commémoré le 500 ème anniversaire de la mort de la duchesse Anne de Bretagne : or le reliquaire ayant contenu son coeur est actuellement relégué dans un dépot annexe du Musée Dobrée de Nantes, fermé pour travaux depuis 2010 et réouvert au mieux en 2015 !!!

Alors qu'aucun projet de commémoration de ce 500 ème anniversaire ne semble être à notre connaissance ébauché ni par la Ville de Nantes (qui gère le musée du Château des Ducs de Bretagne), ni par le Conseil Général de Loire-Atlantique (qui gère le Musée Dobrée) ni même par le Conseil Régional de Bretagne, le Collectif ANNA VREIZH 2014 réunissant près de 800 membres et associations demande instamment aux responsables de ces trois collectivités (dirigées par le même parti)  de se concerter :

- pour organiser au niveau de la Bretagne historique à 5 départements des cérémonies officielles en 2014 autour de ce 500 ème anniversaire.

- pour que le reliquaire ayant contenu le coeur d'Anne de Bretagne quitte en 2014 le dépot annexe du Musée Dobrée pour être à nouveau exposé publiquement à tous les Bretons à l'occasion de ce 500 ème anniversaire.

Le Collectif ANNA VREIZH 2014 ayant obtenu par une première pétition lancée en Mai dernier la commémoration symbolique par la République Française de ce 500ème anniversaire (sous la forme d'une émission officielle en 2014 par LA POSTE d'un timbre commémoratif représentant Anne de Bretagne), les Bretons ne comprendraient pas que leurs propres dirigeants politiques bretons n'organisent aucune commémoration en 2014 pour honorer la mémoire  de la dernière duchesse régnante de Bretagne !!!

NB : VOIR la photo du reliquaire du coeur d'Anne de BRETAGNE sur la page d'accueil de notre site INTERNET :  http://anna.vreizh2014.free.fr

 

RAPPEL DE l'HISTOIRE MOUVEMENTEE DU RELIQUAIRE DU COEUR d'ANNE DE BRETAGNE :


Le 19 Mars 1514, soit 70 jours après sa mort survenue le 9 Janvier, le coeur d'Anne de Bretagne contenu dans un reliquaire en or est déposé selon son voeu par le Chancelier de Bretagne Philippe de Montauban dans le caveau de ses parents à la Chapelle des Carmes à Nantes.


Sous la Révolution suite à la vente comme bien national de la Chapelle des Carmes le caveau est ouvert le 17 Février 1792 et les dépouilles de Francois II et de son épouse transférés et inhumés dans la cathédrale de Nantes, le reliquaire contenant le coeur d'Anne de Bretagne est lui confié au clergé de la cathédrale. Quant au tombeau de la Chapelle des Carmes qui devait être détruit il est acheté par l'architecte de la Ville qui l'enterre dans le Jardin des Plantes afin de le protéger de la destruction pendant la tourmente révolutionnaire.

Le 20 Mars 1793, suite à la réquisition par les révolutionnaires du plomb des seize cercueils des ducs (dont celui des parents d'Anne de Bretagne) et des évêques inhumés dans la cathédrale de Nantes, ces sépultures sont sauvagement profanées et les ossements ducaux et épiscopaux mis au jour et dispersés dans la cathédrale de Nantes.


Le 25 décembre 1793 sur un ordre révolutionnaire donné par le tristement célèbre Carrier le reliquaire contenant le coeur d'Anne de Bretagne est saisi à la cathédrale et porté à la Monnaie de Nantes pour y être fondu en lingots : c’est donc vraisemblablement en ce jour de Noël 1793 que fut détruit le cœur charnel de la duchesse Anne. Cependant le reliquaire échappe miraculeusement à la fonte à la Monnaie de Nantes et est finalement transféré comme joyau remarquable à la Monnaie de Paris. Retrouvé en 1816 au Cabinet des Médailles de la Bibliothèque Nationale il fut rendu en 1819 aux Musées départementaux de Loire-Inférieure (actuellement Loire-Atlantique) : exposé à partir du 25 Juin 1886 au musée départemental d'archéologie il est ensuite transféré le 18 Avril 1896 au Musée Dobrée.

En 1817 le tombeau des parents d'Anne de Bretagne dont les éléments ont été enterrés au début de la Révolution est remonté dans le transept sud de la cathédrale de Nantes où il demeure toujours.


En 2007 le Musée Dobrée  prête pour une durée de 6 mois le reliquaire au Musée du Chateau des Ducs lors de l'inauguration d'une exposition sur Anne de Bretagne dans un château rénové : il retourne au Musée Dobrée fin Septembre 2007.

Depuis 2010 à la suite de la fermeture du Musée Dobrée pour travaux (réouverture au mieux en 2015) le reliquaire n'est plus accessible au public et notamment aux bretons. Il apparait à cet égard profondément injuste pour ces derniers que les parisiens (puis les américains) aient été plus privilégiés puisque le précieux reliquaire a été sorti de la réserve du Musée Dobrée pour être prêté en 2010-2011 à l'exposition parisienne "FRANCE 1500 entre Moyen Age et Renaissance"
au Grand Palais (qui voyage ensuite vers Chicago) :  la FRANCE a donc à nouveau annexé un joyau du patrimoine breton désormais soustrait aux yeux des Bretons ...


NB : Lire aussi notre communiqué ci-dessous du samedi 16 Février 2013 diffusé par L'Agence Bretagne Presse (ABP) :

 

la FRANCE a donc à nouveau annexé un joyau du patrimoine breton ...

Source : http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=29115&title=Rendez%20aux%20Bretons%20le%20reliquaire%20du%20coeur%20d%27Anne%20de%20Bretagne%20!
Copyright © agencebretagnepresse.com

Collectif ANNA VREIZH 2014    Contacter l'auteur de la pétition

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur notre site. Cependant, l'auteur de la pétition verra toutes les informations que vous rentrerez sur ce formulaire.

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Merci de consultez votre boîte de réception et dossier "courrier indésirable".
Facebook