La maltraitance des enfants : une grande cause nationale ?

Un point sur la pétition en janvier 2015

 

Les auteurs de la pétition font les remarques et donnent les informations suivantes :

- la visibilité des commentaires a été supprimée car cette partie de la pétition tournait au forum pornographique. Ainsi les commentaires numérotés de 910 à 957 relevaient presque tous de cette lamentable et indigne incursion sur un site voué à une cause sociétale sérieuse, avec la présence permanente d'un demeuré prénommé Antoine...

- certains courageux ont inséré dans cet océan d'imbécilités des commentaires sérieux, notamment le N° 904 qui pose la très judicieuse question des limites entre maltraitance et violence éducative ordinaire. Il n'y en a pas bien sûr et les auteurs de la pétition sont en faveur d'une loi contre les châtiments corporels même si cette proposition ne manque pas de soulever des réactions haineuses et stupides comme celle du commentaire N° 905. Nous entendons soulever la question lors de la discussion, en janvier 2015, de la nouvelle proposition de loi relative à la protection de l'enfant. La carte des pays européens ayant ou non adopté une telle législation montre la situation affigeante de la France.

- le thème de la "grande cause nationale 2015" a été unilatéralement choisi par le gouvernement et il s'agit du dérèglement climatique.

- en conséquence, nous allons mettre au point une nouvelle pétition sur le thème plus large du respect des droits et des besoins fondamentaux des enfants. Le site sera indiqué sur la pétition actuelle avant la fin janvier. Dans cette attente vous pouvez continuer à signer la pétition actuelle et surtout merci à tous ceux ayant déjà signé de le faire pour la nouvelle pétition.

- nous remercions très chaleureusement les signataires de la pétition actuelle  (il y a toujours des signatures chaque jour).

- nos enfants sont l'avenir de notre société, reconnaissons leurs droits et leurs besoins.

 

 

L'avenir de la pétition et de la grande cause nationale

Chers signataires de la pétition pour que la lutte contre la maltraitance des enfants soit déclarée Grande cause nationale 2014:

Comme vous le savez maintenant, notre proposition n’a pas été retenue par le premier ministre.  http://www.gouvernement.fr/presse/le-label-grande-cause-nationale-2014-accorde-a-l-engagement-associatif

Nous tenons tout d’abord à vous remercier pour votre mobilisation sans précédent pour une cause relative à la petite enfance. Nous sommes déçus bien sûr mais pas véritablement surpris tant nous savons que le déni de ce drame est profondément ancré dans la population française et que le statut de l’enfant en France est bien médiocre comme l’affirment plusieurs instances internationales (le Comité des Droits de l’enfant des Nations unies, l’Unicef, l’OCDE, l’Union européenne).

Nous n’avons pas l’intention de baisser les bras. André Vallini (sénateur, président du Conseil général d’Isère), Anne Tursz (pédiatre, épidémiologiste et directeur de recherche à l’Inserm) et tous les acteurs du colloque national de juin 2013, de la rédaction du dossier de demande de label « Grande cause nationale » et de la mise en ligne de la pétition, restent mobilisés. De même, la CNAPE (Convention nationale des Associations de Protection de l’Enfance) est prête à continuer à porter le projet pour l’année 2015. Le comité de suivi du colloque du 14 juin 2013 poursuit et poursuivra ses travaux jusqu’à la production d’un rapport et de préconisations destinés au gouvernement. Vous resterez informés par le biais du site http://maltraitancedesenfantsgrandecausenationale2014.wordpress.com/

Depuis l’annonce officielle du choix du premier ministre, nous avons recueilli 350 nouvelles signatures. Le site de la pétition reste donc ouvert et, avec votre aide, nous pourrons, pour l’année 2015, nous prévaloir d’un nombre encore plus élevé de signatures. (http://www.petitions24.net/la_maltraitance_des_enfants__grande_cause_nationale_2014)

Merci de continuer à diffuser l’information autour de vous. Merci de continuer aussi à nous envoyer des commentaires qui enrichissent notre réflexion.

Vous pouvez toujours lire ci-dessous l'appel au Premier Ministre Pour que la Lutte Contre la Maltraitance des Enfants Soit Déclarée Grande Cause Nationale 2014.

Les organisateurs de la pétition et gestionnaires du site.

 

 

APPEL A MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE

POUR QUE LA LUTTE CONTRE LA MALTRAITANCE DES ENFANTS SOIT DÉCLARÉE GRANDE
CAUSE NATIONALE 2014

 

Chaque jour, en France, deux enfants meurent de violences infligées par des adultes, le plus souvent leurs parents.

Au-delà du sentiment d’effroi que suscitent ce chiffre et l'atrocité des faits divers régulièrement rapportés par les médias, la maltraitance des enfants est un problème de société majeur que notre pays doit savoir enfin regarder en face.

En effet, des études récentes menées dans des pays à haut niveau de revenus, comparables à la France, ont montré qu’en moyenne dix pour cent des enfants sont concernés par une maltraitance physique, sexuelle ou psychologique, une négligence, une exposition à des risques majeurs, des carences affectives et/ou éducatives.

Cette réalité est insupportable en soi. Elle l'est aussi car un enfant ne peut grandir, s’épanouir et devenir un adulte  socialisé
et responsable que si ses besoins physiques, affectifs et éducatifs sont pleinement satisfaits par les personnes qui s’en occupent, généralement ses parents. Bafouer de façon intentionnelle ces besoins correspond à la maltraitance dans son acception la plus large et au-delà des coups et des agressions sexuelles, qui viennent spontanément à l’esprit quand on parle de maltraitance, il faut donc reconnaître aussi la gravité des violences verbales, des humiliations répétées et du délaissement affectif dont il est démontré qu’ils peuvent avoir les mêmes redoutables conséquences à long terme sur la santé physique et mentale des enfants victimes : suicides, addictions, anorexie/boulimie, délinquance, troubles graves de la personnalité, désocialisation, transmission trans-générationnelle de la violence.

Face à la maltraitance qui touche toutes les classes sociales, il est temps d’agir avec détermination, et avec tous les moyens nécessaires, pour
que l’enfant cesse d’être nié en tant que personne digne de respect et ayant des droits propres.

Certes, la protection des enfants entraîne nécessairement une intrusion dans la sphère privée et une remise en cause du dogme de la famille
naturellement bonne. Mais la violence envers des êtres faibles qui, de surcroît, n’ont pas la possibilité de se défendre et de faire entendre leur
voix, y compris au sens électoral du terme, serait-il un phénomène si dérangeant qu’il doive rester tabou ?

Face à cette violence qui heurte la conscience humaine et qui reste trop souvent l'objet d'un déni de réalité, nous pensons que rien ne serait pire
que la résignation. À l'issue d'un colloque national qui a réuni, en juin dernier au Sénat, les plus grands spécialistes de la maltraitance, nous voulons mobiliser la société tout entière, et d'abord les pouvoirs publics, afin d'améliorer le repérage, le signalement et le suivi des enfants
maltraités.

C'est pourquoi nous vous demandons, Monsieur le Premier Ministre, de faire de la lutte contre la maltraitance des enfants la Grande Cause Nationale 2014.

Cet appel au premier ministre est visible sur le site http://maltraitancedesenfantsgrandecausenationale2014.wordpress.com/ où se trouve également la liste des premiers signataires.

 

 


Grande Causenationale    Contacter l'auteur de la pétition

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur notre site. Cependant, l'auteur de la pétition verra toutes les informations que vous rentrerez sur ce formulaire.

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Merci de consultez votre boîte de réception et dossier "courrier indésirable".
Facebook