CONTRE la loi ESR "Fioraso", parce que POUR la langue française !

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition CONTRE la loi ESR "Fioraso", parce que POUR la langue française !.


Visiteur

#1

2013-03-05 02:11

sans le français , il n'y a plus de France ! Je refuse que l'on assassine mon pays , ma culture et ma langue !!!
Je refuse de vivre dans une colonie anglo-saxone !!!

Visiteur

#2

2013-03-05 19:04

Personnellement en tant qu'enseignant chercheur dans une discipline scientifique, je suis relativement mitigé.

J'ai bien évidemment rédigé ma thèse de doctorat et mon HDR intégralement en français, bien qu'il y aie eu dans mon jury d'HDR des chercheurs non francophones. J'ai alors fait l'exposé en anglais et ai répondu aux questions en anglais.

Il faut savoir que les disciplines où les chercheurs publient en français sont malheureusement des disciplines dans lesquelles la France est considérée comme marginale. En sciences économiques par exemple, domaine que je connais très bien, lorsqu'on fait un article très mauvais on l'envoie dans une revue française et il est rédigé en français, dès que l'article a une valeur non nulle les économistes tentent les revues de langue anglaise. Un ancien IUF en économie m'a toujours dit qu'il n'a jamais vu un article intelligent rédigé en français postérieur à la génération d'avant 68. La revue de la sectionb mathématique de l'académie des sciences polonaises accepte des articles en latin, français et anglais. Mais il y avait un encart : "les deux premières langues c'est pour l'aspect historique de la revue, sachez que si vous publiez en latin ou en français votre article a 2600 fois moins de chance d'être lu selon nos abonnés".

De mes 28 collaborateurs étrangers, un seul parle le français ; et c'est parce qu'il est francophone de naissance, il s'agit d'un belge wallon ... Un autre arrive péniblement à comprendre un texte de maths écrit en français (donc avec beaucoup de formules), et c'est à peu près tout...

Bref, il me semble que s'il est bien de défendre la langue française (surtout par rapport aux langues régionales, alors là c'est d'une absurdité sans nom, et j'écris cela malgré mes origines bretonnes), il faut aussi savoir vivre avec son temps.

Visiteur

#3

2013-03-05 22:28

Langue Française mon Amour ...
Notre histoire , nos racines , notre culture , nos repaires , toute une vie de belles lettres éternelles par nos poètes , écrivains , auteurs , chanteurs qui en déploient la mélodie , les notes , la poésie musicale .
L'union fait la force ! signez nombreux !
Le français ne doit pas tomber sous le feu des mots anglais !

Visiteur

#4

2013-03-06 03:51

Notre belle langue ne doit pas sombrer dans l'oubli
Maurice AEPLY

#5

2013-03-06 06:10

Le véritable génie de la France, c'est la somme du génie de chacun d'entre nous et il ne peut s'exprimer réellement que par l'usage de la langue Française car c'est bien seulement grâce à elle que nous pouvons tous affirmer avec force et dignité que c'est l'âme toute entière du peuple de France qui transparaît et s'exprime par le truchement de chacun des mots de cette langue vernaculaire, si belle et si chère à nos coeurs!

Une langue, c'est incontestablement le reflet le plus authentique de l'âme d'un peuple et se voir imposer de changer la langue de son pays natal sous la contrainte c'est d'abord perdre son âme et ensuite c'est disparaître sous l'effet d'un génocide qui, même s'il vous est présenté au début comme un prétendu choix anecdotique et banal, n'est cependant rien moins que la mise à mort culturelle et délibérée de plusieurs millions d'individus et de la civilisation qu'ils avaient enfanté tous ensemble et dont l'art de vivre ne peut s'exprimer que grâce à cette langue merveilleuse qu'ils partagent si volontiers et depuis si longtemps qu'elle en est devenue le premier signe d'humanité de par le vaste monte!

Visiteur

#6

2013-03-06 07:10

UTILISATION DE L'ARTICLE 50 DU T.F.U.E.

Visiteur

#7

2013-03-06 07:21

Pétition
Norbou

#8 Re:

2013-03-06 08:50

#2: -

Il me semble qur fut un temps, la langue de communication pour la diplomatie était le français, et pour les sciences, c'était l'allemand. Le fait qu'à présent ce soit l'anglais ne préfigure pas du fait que cela ne puisse ou ne doive pas changer.

Je comprends la situation actuelle et les interrogations qui sont les votres. Mais c'est peut-être justement en pensant que c'est moderne de faire tout cela en anglais que l'anglais gagne du terrain. Il pourrait tout à fait être moderne de le faire dans une autre langue.

C'est sûrement un travail de longue haleine et de toute une vie.

Samco

#9 Re:

2013-03-06 09:09

#2: -  

 

Ce qu'on appelle un bon petit soldat!

Visiteur

#10

2013-03-06 09:10

Non au système anglo-saxon.

Visiteur

#11

2013-03-06 09:40

Parce je suis Français et je veux pouvoir parler, écrire et penser Français dans mon pays souverain. Je suis aussi pour apprendre d'autres langues mais que les personnes aient plus de choix dans ces langues étrangères, le tout avec des moyens à la hauteur des besoins de cet apprentissage.
J.L

#12

2013-03-06 09:52

Tant qu'on y est on a qu'à lancer ''l anglais langue officielle'' ... Non mais franchement on ferait mieux d'approfondir les cours de français...

Ne devenons pas américains, anglais ou je ne sais quelle nationalité

Visiteur

#13

2013-03-06 10:05

J'espère que la ne ce fera jamais que l'on parle couramment l'anglais vive la France,le français est surtout Mr asselineau avec l'UPR bien sur

Visiteur

#14

2013-03-06 10:12

Assez de cette colonisation américaine sur notre belle France!
le Chercheur doit chercher à comprendre en permanence et remettre en cause ses théories

#15 Re:

2013-03-06 10:14

#2: -

Ce que tu racontes c'est une belle histoire de capitulation en rase campagne. En effet, tu ne t'ai pas posé la question pourquoi l'on t'impose l'anglais pour faire tes exposés de thèse dans ton unversité où tu l'as fait. A noter que j'ai assisté à plusieures soutenances de thèse informatique faites en Français. Tu ne t'es pas demandé pourquoi l'on promeut l'anglais comme langue de travail dans la science, à priori l'exemple que tu donnes n'est pas le bon car la Pologne cherche comme l'Allemagne à se rapprocher en permanence des USA pour des raisons géopolitiques qui leur sont propres. Essaie de publier ton article dans une revue scientifique au Québec ou en Afrique Francophone pour voir!

Dans nos grandes Ecoles et Universités c'est pareil les étudiants étrangers qui viennent en France doivent apprendre le français ne serait-ce que pour communiquer dans la vie de tous les jours et on ne trouve rien de mieux que les obliger apprendre l'anglais avec un niveau d'examen plus en plus élevé.

Tu nous expliques que tes collaborateurs ne parlent pas Français évidemment s'ils viennent de débarquer en France et qu'ils ne souhaitent pas y rester autant qu'ils apprennent l'Anglais, s'ils veulent aller travailler dans pays Anglophones. De plus, tu troncques parce tu ne nous dit pas d'où viennent tes collaborateurs: de pays  parlant le portguais ? l'espagnol? l'italien ? l'allemand ? l'anglais ? de pays européens où l'on promeut l'anglais ?

L'absurdité sans nom c'est de ne pas défendre la langue Française car il y a 220 Millions de Francophones dans le monde continue à vivre avec ton temps selon tes critères ou commence à réfléchir et documente toi afin de pourquoi nous sommes arrivés dans cette situation où l'on promeut l'anglais en permance et aussi des langues régionales. N'oublie pas que la terre n'est pas plate moi j'affirme qu'elle a une forme proche de la sphère.


Visiteur

#16

2013-03-06 11:09

Ras le bol de la destruction programmée et systématique d'une langue et d'un pays souverain..... On résistera parce qu'une langue et un pays ça ne se brade pas dans le coeur d'un peuple.

Visiteur

#17

2013-03-06 11:13

Cela signifierait que des étudiants pourraient venir sans apprendre le français...

Visiteur

#18

2013-03-06 12:32

Vitale pétition anti-loi ESR dite"Fioraso" (à confondre avec Barroso) pour les prochaines générations françaises.
Je l'ai signée aux noms de patriotisme, indépendance nationale et démocratie véritable. Ne laissez Pas enterrer la culture FRANÇAISE si facilement.
Blâme aux politicards-carriéristes et chiens courants des UE-USA. Signé: CHL

Ce message a été supprimé par son auteur (Montrer les détails)

2013-03-06 12:44


Flamme de l'Étoile

#20 Réponse amicale à n° 2. Patriotisme N'exclut Pas bilinguisme.

2013-03-06 13:19

SVP, veuillez SÉPARER votre Intérêt Individuel de l'intérêt supérieur commun (national).

J'étais cadre d'informatique dans les firmes multinationaux (à Paris) où l'anglais était utile professionnellement.

Je M'OPPOSE À CETTE LOI anti-française bien que je continue d'écrire l'anglo-usaméricain sur internet. J'ai 63 ans.

Je suis trilingue chinois-français-anglais et biculturel chinois-français, ce qui ne m'empêche pas d'être patriote français.

Résumé: éveillez-vous pour contrer l'invasion culturelle SUBREPTICE usaméricaine par l'UE-OTAN-euro interposés.

C'est contre cela que je combats. En anglo--usaméricain: know your ennemy.


Visiteur

#21

2013-03-06 13:35

Oui on peut!
Papounet 68

#22

2013-03-06 13:49

Si je suis tombé par terre c'est la faute a Voltaire, le nez dans le ruisseau , c'est la faute a Rousseau...Et c'est en regardant une "Corneille" que Moliere se prend le pied dans une "Racine" tombe dans une "LaFontaine" et "Boileau"....Je suis un français moyen , retraité,sans diplome,j'aime la langue française qui est la plus belle du monde. Certes il faut savoir évoluer dans ce monde "Hight-Tec" ou l'anglais prime, mais je suis contre le dicta anglo- américain, qui par le biais de notre gouvernement "Europeen" de bruxelles, veut imposer sa loi a tous les niveaux.

Visiteur

#23 Re:

2013-03-06 13:49

#6: -

T.U.E. ;)


Visiteur

#24

2013-03-06 13:49

n'oublions pas qu'il n'y a pas si longtemps, le Français, parce que c'est une langue riche et précise, était la langue officielle de la diplomatie internationale !!!
Flamme de l'Étoile

#25 Réponse à n° 15 (relatif au n° 2)

2013-03-06 13:51

#15: le Chercheur doit chercher à comprendre en permanence et remettre en cause ses théories - Re:

Ma grande-soeur apprenait le français à l'Alliance Française de HongKong en 1971 (jadis colonie britanique) !

Elle lisait « La Dame aux camélia », « Le Comte de Monte-Cristo ».

Les intellectuels chinois (les continentaux) interjectent « Qu'est devenue la langue française dans le monde ! ». Ceux-ci envoyaient leurs enfants dans les Alliances Françaises (à Shainghaï, Beijing, Guangdong, HongKong, ...) pour apprendre le français, après le fameux discours contre la Guerre en Iraq à l'ONU de M. de Villepin - alors ministre français des Affaires étrangères. Depuis, il y a rupture soudaine.

Facebook