STOP À LA MALTRAITANCE SOCIO-ÉCONOMIQUE DES AVS

Concitoyennes, concitoyens, parents d’élèves, équipes éducatives, personnel de direction d’établissements scolaires, équipes soignantes, accompagnants d’élèves en situation de handicap, nous, Accompagnants d’Elèves en Situation de Handicap (AESH), nous demandons la fin de la maltraitance socio-économique dont nous sommes l’objet.

Vous trouverez le contenu de la lettre que nous adressons à Monsieur Emmanuel MACRON, Président de la République. sur le lien suivant de notre page Facebook :

<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FAESHLoi2005%2Fposts%2F1527314917351797&width=500" width="500" height="288" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true"></iframe>

Nous sollicitons vos signatures pour avoir plus de chance d'être entendus et écoutés.

Nous réclamons :  

- la fin des embauches en CUI mais des embauches directes en contrat AED-AESH ;

- Une adaptation à l’emploi avant la mise sur terrain de l’accompagnant(e) ;

- Une information et une formation plus conséquente des enseignants sur l’accueil des élèves en situation de handicap, de la maternelle à la terminale  et sur le travail collaboratif avec l’accompagnant(e) ;

- Le passage de la « période d’essai » actuellement de six ans à trois ans au moment de la signature du CDI ;

- La prise en compte des années d’ancienneté (six, voire huit ans) au moment du passage en CDI ;

- le non démarrage de l’indice au plus bas de l’échelle indiciaire en CDI ;

- L’application d’une grille indiciaire évolutive ;

- La mise en place des entretiens tri-annuels pour les CDD et les CDI ;

- L’abrogation du décret du 29 janvier 2016 instaurant un diplôme de niveau V ;

- Une concertation pour la mise en place d’un diplôme de niveau IV ;

- La signature de l’Education nationale pour la délivrance du diplôme niveau IV ;

- Le passage du temps plein actuellement de 41heures à 35 heures, payées 41 pour une augmentation de notre pouvoir d’achat ;

- Un salaire net de 1 600 euros net pour un temps plein à 35 heures.

Virginie CASSAND
Isabelle GIRARD
Assima BOUDAA
Amal LAHARI
Alvaro LUNA PORRAS
Marie Dupuis

OU

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur notre site. Cependant, l'auteur de la pétition verra toutes les informations que vous rentrerez sur ce formulaire.

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Merci de consultez votre boîte de réception et dossier "courrier indésirable".
Facebook