Soutien au lycée de Kahani, Mayotte, France....Contre la violence dans tous les établissements scolaires et pour un droit à l’éducation ET l'enseignement en SÉCURITÉ

Depuis la rentrée l’insécurité et la violence règnent dans les établissements de Mayotte et à leurs abords.

Au LPO de Kahani en novembre 2017, des jeunes s’étaient dejà affrontés pendant de longues heures devant et dans l'établissement provoquant une situation de « guérilla urbaine », ce qui avait amené le personnel de Kahani à exercer son droit de retrait.

Le 18 et le 19 janvier 2018, le LPO de Kahani a de nouveau été le champ de bataille de bandes rivales. De nombreux individus armés de cailloux, de parpaings, de barres de fer, dont une vingtaine vêtue d’une combinaison blanche et cagoulée se sont affrontés aux abords et à l’intérieur du lycée.

Une véritable guerre de gangs s’est alors déclenchée blessant plusieurs élèves dont une touchée à la tête. Cette jeune fille, en sang, est restée sans soins pendant 1h30 car les assaillants empêchaient l’accès aux pompiers et à la gendarmerie.

Ces actes d’une violence inimaginable ont été organisés et prémédités (entreposage de projectiles, organisation en bande, combinaisons pour se camoufler…)

Pour que la violence ne soit pas banalisée à Mayotte, pour que les solutions des organisations et acteurs compétents nous soient enfin proposées, pour que nous puissions enfin accueillir nos élèves en toute sérénité, pour que les moyens humains et matériels nécéssaires à la reprise nous soient enfin accordés.

Contre la violence dans les établissements scolaires de Mayotte, 101e département français

Nous sommes tous Kahani, signez la pétition.


Collectif de Kahani    Contacter l'auteur de la pétition


OU

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur notre site. Cependant, l'auteur de la pétition verra toutes les informations que vous rentrerez sur ce formulaire.

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions24.net à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.
Facebook