Appel à soutien. Hélène ne doit pas être expulsée, elle est citoyenne ici!

Hélène.jpgAppel à soutien : Hélène ne doit pas être expulsée, elle est citoyenne ici !    

Hélène Mukamugema est arrivée en Belgique en 2010 suite à de graves problèmes vécus dans son pays d’origine, le Rwanda.  Elle n’a pas obtenu l’asile, parce l’Etat belge mène une politique très restrictive en la matière, sauf très ponctuellement, comme par exemple face à la crise syrienne en 2015-16 …

  Hélène a malgré tout  petit à petit construit sa vie ici. Depuis son arrivée en Belgique, son seul souhait a été de s’intégrer, de jouer un rôle actif dans la société, avec un projet professionnel, car elle a suivi une formation  d’aide- soignante. Ce n’est pas par hasard qu’Hélène a choisi cette formation ; elle souhaite avant tout aider les autres . C’est ainsi qu’elle s’est investie dans le collectif de La Voix des Sans Papiers de Liège, consacrant son temps à différents aspects de la gestion de leur occupation d’un bâtiment : comptabilité (grâce à ses études et son emploi au Rwanda), gestion de la pharmacie et des rendez-vous médicaux ; mais également participation aux ateliers couture et cuisine.

  Aujourd’hui Hélène a aussi une vie familiale en Belgique, ce que n’ignore pas l’Office des Étrangers, puisqu’il est venu l’arrêter à son domicile, où elle venait de s’inscrire dans le cadre de sa demande de mariage déposée quelques mois plus tôt à l’Office de l’Etat Civil de la commune de Hasselt. Le cynisme de l’Office des Etrangers et de l’administration, qui, apprenant l’adresse d’une personne sans papiers qui veut se marier, y envoient immédiatement la police pour l’arrêter, doit être dénoncé ! Hélène vivait en couple avec son compagnon et s’occupait de ses enfants, qui la considèrent comme une deuxième maman. Expulser Hélène serait une grave atteinte au droit de vivre en famille, garanti par la Convention Européenne des Droits de l’Homme.  

Pourquoi séparer ceux qui ont choisi de vivre ensemble ? Pourquoi expulser quelqu’un qui a ses attaches ici?  

Nous soutenons Hélène et demandons sa libération du centre fermé 127bis, ainsi que la régularisation de son séjour.  

Les signatures seront transmises à toutes les autorités belges concernées par ce dossier.


OU

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur notre site. Cependant, l'auteur de la pétition verra toutes les informations que vous rentrerez sur ce formulaire.

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Merci de consultez votre boîte de réception et dossier "courrier indésirable".
Facebook