SNCB - Ligne de l'Ourthe

Cher Monsieur Bellot et consorts, Les usagers de la SNCB de la ligne de l'Ourthe (Liers - Marloie/Jemelle) dont je fais partie en ont marre !!!!

 

En très peu d'années, voici ce à quoi ils ont du faire face:

- A la suppression progressive des guichets des gares pour en arriver à ne plus en avoir entre Liège Guillemins et Marloie, cette dernière ayant vu également son horaire s'amaigrir de façon drastique, sans parler de ceux de Jemelle qui tiennent le record en nombre d'heure de fermeture.

- A un nombre inimaginable de trains en retard, voir supprimé et cela sans être prévenu, quand ce n'est pas nié par le service téléphonique à la clientèle. Liège a son train fantôme lors de la Foire, notre ligne se l'offre gratuitement tout au long de l'année.

- A l'impossibilité de se rendre à Marche afin de suivre les cours de l'enseignement de Promotion Sociale s'ils habitent avant cette ville car impossibilité de rentrer chez eux. 2 trains qui permettaient également aux jeunes et moins jeunes de se rendre au Centre Culturel, Cinéma et autres loisirs en soirée ayant été tout simplement rayés de l'horaire.

- A se voir attendre, dès ce 10 décembre, des heures incroyables afin de prendre une correspondance pour rejoindre le reste de la province, là où se trouve des rendez-vous et des lieux importants (FOREM, chef lieu de la province, tribunal et tout ce qui est administratif touchant au provincial…)

Et que dire si vous êtes PMR ? Malgré l'adaptation et le rehaussement des quais de gare de Melreux, Sy et Hamoir, la SNCB confirme: "il est impossible pour des raisons de sécurité et de personnel d'embarquer dans le trains en chaise roulante en dehors des gares de Liège, Rivage et Marloie" !

Et encore aux heures d'ouverture. Donc pour Marloie, vous pouvez partir le matin …. mais pas revenir l'après-midi ! Expérience vécue: en cas d'accord de la SNCB obtenu 48 heures à l'avance, il arrive le jour-même que, faute de personnel, une fois dans le train, on refuse que vous en descendiez !

Une particularité aussi: les étudiants des écoles secondaires de Marche qui se voient face à un train en retard ou supprimé et donc avec une arrivée tardive à leur cours, se voient recevoir une pénalité par l'école. Quand la somme de ces pénalités atteint l'équivalent de 10 jours, l'étudiant, ainsi que ses parents sont face à des difficultés administratives qui vont impacter la vie de famille ainsi que la vie scolaire de ce dernier.

Est-ce un manquement des parents ou simplement une incapacité de la SNCB à leur fournir le service auquel ils sont en droit d'attendre ? (ex. de problème: ouverture d'un dossier au SAJ, l'étudiant devient un élève libre et donc aucun certificat à la fin de son année d'étude, s'il est majeur exclusion de l'école). Vous allez me dire que pour ce point, il suffit que l'étudiant aye chercher le justificatif mais au vu des heures d'ouverture des gares, ne trouvez-vous pas que cela devienne de plus en plus le parcours du combattant ? (les heures d'ouverture de Jemelle sont les mêmes que celles de l'école et Marloie, l'étudiant se voit devoir y aller le samedi ou le dimanche, en espérant que la direction de l'établissement scolaire accepte ce délai).

 

Alors voilà, déjà un petit bout d'histoire de ce que doit vivre un usager de cette belle ligne.

Il ne faudrait que quelques aménagements pour lui rendre son charme qu'elle ne possède plus que par le paysage qu'elle traverse:

- remise en service, en semaine, des deux trains au départ de Marloie à 21.38 et 22.38 (au minimum le second);

- remise en service de guichets le long de la ligne avec des heures d'ouvertures élargies (pour des raisons d'information à la clientèle et pour les demande d'attestation, possibilité de prendre le train par les PMR quelle que soit la gare de départ et d'arrivée)

- horaires permettant à nouveau la correspondance directe avec la ligne d'Arlon ainsi que remaniement des horaires lors des travaux pour que le personnel puisse les mettre en pratique sans suppression et retard permanents;

- amélioration de l'information à la clientèle par un système moderne et performant dans toutes les gares et non plus des méthodes d'une autre époque;

 

Nous sommes à votre écoute pour tout autre idée qui vous viendrait en tête…

Cher Monsieur Bellot et consorts, êtes vous prêt à le faire ??

Audrey SIMON, usagère de la ligne, accompagnée par les autres signataires dont vous trouverez les coordonnées ci-dessous.


OU

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur notre site. Cependant, l'auteur de la pétition verra toutes les informations que vous rentrerez sur ce formulaire.

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Merci de consultez votre boîte de réception et dossier "courrier indésirable".
Facebook