Retrait du Projet de loi 64, registre des armes à feu du Québec

À : l’Assemblée nationale du Québec

Considérant que le projet de loi 64 ne vise que les individus qui détiennent déjà un permis de possession et d’acquisition d’armes à feu valide dans le cadre de la législation fédérale;

Considérant que le projet de loi 64 impose des contraintes supplémentaires aux propriétaires d’armes à feu qui se conforment déjà aux lois existantes ;

Considérant que le registre fédéral des armes d’épaule a été aboli par le parlement du Canada compte-tenu de son inefficacité du point de vue de la sécurité publique et de son coût exorbitant ;

Considérant que l'abolition de ce registre n’a entraîné aucune augmentation notoire des crimes par arme d’épaule ailleurs au Canada ;

Considérant que le projet de loi 64 ne fait rien pour remédier aux causes des problèmes de violence et de maladie mentale qui affligent notre société ;

Considérant que les honnêtes chasseurs, tireurs sportifs et collectionneurs d’armes en ont assez d’être traités comme des criminels en puissance et soumis à davantage de contraintes et de surveillance que les véritables criminels ;

Nous demandons :

1. Le retrait pur et simple du projet de loi 64 ;

2. Que des audiences publiques soient tenues afin que le point de vue des honnêtes chasseurs, tireurs sportifs et collectionneurs d’armes soit entendu ;

3. Que les ressources financières de l’État soient plutôt affectées à la véritable lutte contre le crime, et aux soins aux personnes atteintes de maladie mentale.

LE TOUT, RESPECTUEUSEMENT SOUMIS


Groupe Magna Carta Canada Group    Contacter l'auteur de la pétition

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur notre site. Cependant, l'auteur de la pétition verra toutes les informations que vous rentrerez sur ce formulaire.

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Merci de consultez votre boîte de réception et dossier "courrier indésirable".
Facebook