Réingénierie du Diplôme d'Etat de Psychomotricien

 

Après une première mobilisation réunissant pas moins de 3000 psychomotriciens et étudiants en psychomotricité à Paris le 5 décembre 2014.... 
Le gouvernement n'a toujours pas allié la parole aux actes, et notre réingénierie est toujours à l'arret.
Il est grand temps que nous puissions être entendus par l'Etat.

 

LES PSYCHOMOTRICIENS SE MOBILISENT A NOUVEAU

POUR DEFENDRE LEUR PROFESSION

 

 ·         Pour la reprise de la réingénierie de la profession et soutenir une formation initiale des psychomotriciens qui soit portée à 5 années d’études assortie de l’obtention du grade Master

·         Pour une totale reconnaissance de la profession, de sa compétence, et de son rôle primordial dans le service apporté à la population, que ce soit dans les domaines de l’éducation, de la prévention et du soin ;

·         Pour une prise en considération de l’effort de développement de la recherche en psychomotricité, indispensable au maintien d’un service de soin de qualité pour les français.  

 

 

Toutes les informations sur www.psychomotricienmaster.com

 

Ci dessous un bref résumé de la situation : 

 

 En 2008, la France a lancé un vaste chantier de réforme des professions de santé. Le but était d’actualiser les champs de compétences et de faire évoluer la formation initiale des futurs professionnels en fonction des connaissances actuelles et des nouveaux besoins de la population. Comme toutes les autres professions, les psychomotriciens ont entamé cette réforme. Mais depuis 2011, ce que l’on appelle la réingénierie de la profession de psychomotricien est interrompue unilatéralement par le Ministère de la Santé.

 

 Les psychomotriciens ont toujours répondu positivement aux sollicitations appuyées des pouvoirs publics et du Ministère de la Santé en particulier. Ils ont pris leurs responsabilités face aux besoins nouveaux de santé des patients, sur des dossiers primordiaux, comme ce fût le cas pour le Plan Alzheimer, le plan Autisme et bien d'autres.

 

Ils demandent le passage à 5 ans d’études, ce qui permettra de reconnaître le niveau élevé d'expertise indispensable pour garantir aux français des soins psychomoteurs de haute qualité. Cette formation intégrera l’élargissement toujours plus important des connaissances requises pour exercer ce métier essentiel dans le dispositif de santé publique nationale.

 

Les psychomotriciens ont toujours favorisé le dialogue et la concertation, mais toutes leurs demandes de reprise des travaux restent à ce jour sans réponses !!! Ils  Les psychomotriciens dénoncent :

 

·         Le MÉPRIS DES POUVOIRS PUBLICS pour des professionnels de santé

·         Des  INSTANCES  DE  TUTELLES  QUI  NÉGLIGENT  LE  DIALOGUE  avec  les représentants de la profession

·         La    NON-RECONNAISSANCE  DE    L’ACTUALISATION   permanente    de    la profession

·         La CACOPHONIE DES RÉPONSES MINISTÉRIELLES en fonction des professions paramédicales 

 

Cette pétition vient appuyer et prolonger cette mobilisation exceptionnelle des psychomotriciens. Elle invite le plus grand nombre possible (professionnels, patients, familles...) à soutenir cette démarche qui permettra de donner à la porofession les moyens de répondre aux besoins grandissant de la population.

 

D’avance merci pour votre soutien !!!!!

 

Nota : cette pétition est soutenue par toutes les organisations représentatives des psychomotriciens : AFPL, AFEPP, FFP, CEDIFP, ANEP, SNUP

 

Nota bis : Toutes les données et les infos des signataires ne pourront pas être utilisées par les différents syndicats à des fins personnels

 

-> Un merci particulier à la créatrice de cette pétition Mme Christine Douneau.


Christine DOURNEAU    Contacter l'auteur de la pétition


OU

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur notre site. Cependant, l'auteur de la pétition verra toutes les informations que vous rentrerez sur ce formulaire.

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Merci de consultez votre boîte de réception et dossier "courrier indésirable".
Facebook