CHILI : Liberté pour les prisonniers politiques Mapuches

Monsieur le Président de la République,

Monsieur le Ministre de l’Intérieur,

Nous tenons à dénoncer l’inacceptable répression d’Etat qui continue d’affecter le Mouvement Indigène MAPUCHE.

Votre gouvernement, malgré les recommandations du rapporteur de l’ONU et de nombreuses dénonciations internationales, continue de considérer les Militants Mapuches comme des « terroristes » et, plus généralement, à minimiser toutes les luttes qui s’opposent au modèle néolibéral, en utilisant un arsenal juridique hérité de la dictature mise en place par Pinochet.

Cette spirale répressive intervient alors que 35 militants Mapuches ont entamé une grève de la faim (certains depuis deux mois), pour la suppression de la loi anti-terroriste, la suppression du tribunal militaire et la démilitarisation du territoire Mapuche.

Nous appelons le Gouvernement Chilien :

- à cesser immédiatement cette politique répressive inacceptable,

- à libérer immédiatement les Prisonniers Politiques,

- à établir au plus vite de réelles négociations avec les Mapuches mobilisés,

- à reconnaître le droit inaliénable à l’auto-détermination du Peuple Mapuches.

 

Recevez, Monsieur le Président et Monsieur le Ministre, nos respectueuses salutations.


Simone Levavasseur    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Simone Levavasseur à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Facebook