English: For a White Paper on rurality

Pour un livre blanc de la ruralite

Pour la rédaction d’un Livre blanc de la Ruralité par la Commission européenne

La rédaction d’un Livre blanc de la Ruralité par la Commission européenne est aujourd’hui une nécessité et une urgence pour la réussite du projet européen et le bien-être des habitants des territoires ruraux !

En effet, les politiques actuelles de développement génèrent des déséquilibres importants entre villes et campagnes. Ce fossé a tendance à se creuser et nous éloigne de la cohésion territoriale voulue par le Traité sur l’Union européenne.

L’inégalité des citoyens et des acteurs économiques devant l’offre de services d’intérêt général est croissante. Dans les zones rurales, la dégradation des services de santé, de mobilité et de sécurité suscite inquiétude et sentiment d’abandon chez leurs habitants.

Il en est de même de la qualité des infrastructures de base indispensables au développement, comme le très haut débit ou la téléphonie mobile. Ce déséquilibre est d’autant plus préjudiciable aux territoires ruraux que la dynamique européenne est tournée vers une société numérique où la capacité à communiquer devient essentielle pour produire, vendre ou consommer.

Les réalités vécues dans les territoires ruraux ne répondent pas aux objectifs de la Stratégie Europe 2020, de développement harmonieux et de croissance durable, inclusive et intelligente. La vitalité des territoires ruraux est pourtant essentielle au bien-vivre des populations rurales comme urbaines. Le potentiel des territoires ruraux, dans leur diversité, est insuffisamment mobilisé : il faut une évolution majeure !

L’importance territoriale de la ruralité dans l’Union européenne en fait un élément majeur du projet européen : 80 % du territoire européen est rural ou rural-intermédiaire. Les territoires ruraux, y compris ceux à tonalité péri-urbaine, hébergent 58 % de sa population et 56 % de l’emploi de l’Union. La ruralité européenne a évolué, s’est diversifiée : l’agriculture y reste une activité structurante de l’espace mais les activités secondaires et tertiaires (services, tourisme, pme, secteurs technologiques et industriels,…) ont pris une place majeure en termes d’économie et d’emploi.

Les travaux préparatoires à la programmation post 2020 vont débuter. Un simple ajustement des politiques (PAC,…) ne suffira pas. Il faut que la Commission engage une réflexion en profondeur pour donner un socle plus fort à la politique en faveur des territoires ruraux après 2020. Un Livre blanc est devenu une étape indispensable pour ouvrir un vrai débat sur la ruralité sans cloisonnement.

Découvrez aussi « l’appel à un Livre blanc de la Ruralité lancé par le Mouvement européen de la Ruralité » et nos « 8 clés pour comprendre ».

Vous partagez notre constat : renforcez notre demande en signant la pétition ! Si vous signez au titre d'une organisation, n'oubliez pas de la mentionner !

Un appel lancé par le Mouvement européen de la Ruralité et signé par ses 15 organisations internationales partenaires :

  • Association Internationale Ruralité-Environnement-Développement - RED (présidence)
  • Assemblée des Régions d’Europe – ARE
  • Association des Régions européennes de Produits d’origine - AREPO
  • Association européenne des Sports de Nature - ENOS
  • Association européenne des Voies vertes – AEVV
  • Association Européenne des Institutions d’Aménagement Rural - AEIAR
  • Association internationale des Maisons familiales rurales – AIMFR
  • Centre Européen des Propriétaires Immobiliers - CEDIP
  • Comité Européen de Droit Rural - CEDR
  • Association européenne Leader pour le développement rural - ELARD
  • Association européenne pour les zones de montagne - EUROMONTANA
  • Fédération Européenne du Tourisme Rural - EUROGITES
  • Fédération internationale de tourisme équestre - FITE
  • Peri Urban Regions Platform Europe - PURPLE
  • Université Rurale Européenne – URE
Facebook