Pour des salaires dignes !

De la part de l'Intersyndicale Ville de Lyon( CGT, UGICT-CGT, SUD, UNSA, CFDT, CFTC, FO)

à l’attention de l’ensemble des agent.e.s de la Ville de LYON et du CCAS

  Cher.e collègue,   Lors de la cérémonie des vœux, le Maire a annoncé des mesures censées être favorables à votre pouvoir d’achat. Nous boycottons depuis le 31 janvier l’ensemble des instances et des rencontres avec l’Administration car nous estimons que les mesures présentées ne répondent pas suffisamment à une réelle amélioration de la situation sociale des agents.  

Le nouveau régime indemnitaire : RIFSEEP Le dossier que la Ville souhaitait présenter en Comité Technique n’était pas le reflet des débats entre l’administration et les organisations représentatives du personnel. Ce dossier est incomplet, opaque et profondément inéquitable. Le million d’euros annoncé par le Maire cache en réalité de profonds écarts entre les filières et les catégories administratives. Nous demandons 10 millions d’euros, la réouverture des négociations et une véritable augmentation de votre pourvoir d’achat   Ouverture des postes de catégorie C au grade maximum C3 Il vous a été annoncé par courrier que tous les agents de catégorie C dérouleront leur carrière jusqu’en C3. On omet de vous dire que si ce principe est acté, il s’accompagne de critères restrictifs qui ne permettront pas à tous et toutes d’atteindre le grade maximum. Cela signifie que seul.e.s les agent.e.s en toute fin de carrière (à 1 ou 2 ans de la retraite) pourraient passer en C3 sous réserve des ratios qui sont aujourd’hui de 30% (à titre d’exemple sur 120 personnes concernées, seul.e.s 36 seraient promu.e.s). Nous sommes donc bien loin de l’effet d’annonce. Nous demandons que l’ensemble des agents de catégorie C puissent dérouler leur carrière jusqu’en C3

  Mutuelles santé et prévoyance Ce dossier est un enjeu important pour vous et votre famille. La Ville avait planifié des réunions afin de travailler le cahier des charges et réfléchir aux prestations dont vous pourriez bénéficier. Sans la moindre discussion, elle a annulé ces réunions et nous présente aujourd’hui un cahier des charges insatisfaisant qu’elle veut nous/vous imposer. Le document qu’elle souhaitait nous présenter ne fait plus apparaitre la notion de subrogation (lorsque vous passez en demi-traitement, c’est la Ville qui vous verse directement le complément de salaire) et maintient le doute sur sa mise en œuvre.  Nous demandons que ce cahier des charges soit revu et que la participation financière de la Ville soit augmentée.

  Le dialogue social La Ville, entre ses déclarations et articles dans Reflets, se vante d’un dialogue social de qualité. Il n’en est rien. Depuis plusieurs années la notion de dialogue social perd de son sens. Il nous est demandé d’être une chambre d’enregistrement et de valider des décisions de la Ville qui vont à l’encontre de vos intérêts. Nous demandons que la notion de dialogue social reprenne tout son sens et que de réelles négociations s’ouvrent.   Nous vous prions d’agréer, cher.e collègue, l’expression de nos sincères salutations

SYNDICATCGT.Messagerie@mairie-lyon.fr   SYNDICATUGICT-CGT.Messagerie@mairie-lyon.fr SYNDICATSUD.Messagerie@mairie-lyon.fr   SYNDICATUNSA.Messagerie@mairie-lyon.fr SYNDICATCFDT.Messagerie@mairie-lyon.fr   SYNDICATCFTC.Messagerie@mairie-lyon.fr   SYNDICATFO.Messagerie@mairie-lyon.fr


L'Intersyndicale Ville de Lyon    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise L'Intersyndicale Ville de Lyon à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions24.net à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Facebook