PÉTITION POUR UN HYMNE

56F6E6D7-EAD8-42F0-AF5A-57DE60124E0D.jpeg

Considérant que la pétition est une démarche citoyenne, démocratique qui, à propos d’une question d’intérêt commun, s’adresse aux pouvoirs publics, afin de susciter un changement;

Considérant que la « Nigérienne » hymne du Niger, dans sa forme actuelle, ne rencontre pas l’adhésion du plus grand nombre;

Considérant que l’hymne national du Niger ne saurait être dissocié du passé, du présent, de l’avenir du pays, ni de ses langues;

Considérant que notre passé, notre présent et notre avenir ne peuvent être dissociés de ceux du continent africain, et de son unité;

Considérant que l’hymne pour être national doit être une émanation domestique;

Considérant que toutes les composantes de la nation doivent se reconnaître dans ladite émanation;

Considérant que les paroles et la musique de la « Nigérienne » ont été écrites à une époque où notre souveraineté n’était pas entière, par d’autres que nous-mêmes;

Considérant que le texte de feu Aminou Boukary Tchimboussou : « Mon hymne pour le Niger, Bonjour le Niger » répare en partie ce manquement historique;

Considérant que celui-ci peut être bonifié, amélioré, renforcé par les apports conjugués d’autres Nigériennes et Nigériens;

Considérant que le génie artistique et musical des Nigériens peut pour le plus grand intérêt être mis à contribution;

Considérant que l’hymne national représente le pays et que son adoption relève de la représentation nationale;

Appelons par la présente pétition l’Assemblée Nationale du Niger, et chaque député en sa qualité de représentant du peuple nigérien, à œuvrer, dans le cadre de leurs compétences, afin que, partant du texte rédigé de la main d’un fils du pays, le Niger soit doté d’un hymne véritablement national.

Recommandons à cette fin :

  • Le lancement d’un appel à contribution pour hymne national;
  • La constitution d’une équipe de citoyens, d’artistes, d’hommes et de femmes de culture pour étudier la question.

 

ANNEXE I

Aminou Boukary, in Poésiame, Poèmes de Nulle Part.

MON HYMNE POUR LE NIGER

BONJOUR LE NIGER

Bonjour le Niger pays de mon enfance

Qui a bercé des sultanats, des royaumes et des empires

Et qui déploie son immensité

D’Est en Ouest, du Songhay au massif d’Affafi

Du Sud au Nord, du Damagaram aux Zones des Dunes des Regs et des Ergs

Réjouissons-nous de notre diversité homogène

Où toutes les races et les ethnies se brassent

Où la notion d’Unité est le seul mot d’ordre

Où toutes nos couleurs ne forment qu’un tableau

Mettons à contribution notre force et notre ingéniosité

Pour perpétuer les prédictions de nos illustres aînés

Pour bâtir et conserver les richesses de nos terres

Tout en préservant les préceptes de nos valeurs traditionnelles et de nos instructions civiques

Et en consolidant notre solidarité séculaire

Réjouissons-nous de notre diversité homogène

Où toutes les races et les ethnies se brassent

Où la notion d’Unité est le seul mot d’ordre

Où toutes nos couleurs ne forment qu’un tableau

Que chaque jour de labeur soit couronné de succès

Et que ton nom rayonne à travers le monde par le travail de tes filles et fils

Qui inlassablement construisent ton avenir par leur génie et leur sueur

Réjouissons-nous de notre diversité homogène

Où toutes les races et les ethnies se brassent

Où la notion d’Unité est le seul mot d’ordre

Où toutes nos couleurs ne forment qu’un tableau

Bonjour le Niger, Bonjour

Pour que resplendisse ton Soleil

Et l’écho de ton nom traverse les frontières

Pour que l’ouvrage de ton peuple soit cité en exemple

Et qu’à l’unisson nous disons : ‘’PROGRESSONS’’.

 

ANNEXE II

Suggestions et Recommandations

Khaled Oyay Ahme O. « Je suggère d’y insérer un vers traduit dans toutes les langues nationales où le seul mot commun sera Niger pour symboliser cette unité dans la diversité »

Ibrahiom Mamane Sylla « Je reviens pour les remarques tout en soutenant déjà les concitoyens qui proposent une prise en compte de notre passé »

Nassirou Bodo « Faire en sorte que notre passé dans ses aspects positifs et négatifs soit mentionné dans le texte pour qu’il représente au-delà de nos temps présents et à venir, nos temps passés. Une façon d’assumer définitivement notre passé pour mieux vivre le présent sans complexe aucun et envisager l’avenir avec plus de sérénité; d’assurance et de fierté »

Hassane Abdoulaye Maiga « Dans le même sens, il faut tenir compte de nos langues nationales. Une traduction de quelques strophes dans nos langues nationales serait une grande poussée révolutionnaire »

Mamane Issaka « Bonne initiative, tout en suggérant de former un comité de relecture composé de poètes et d’artistes pour peaufiner cet hymne »

Tidjani Harouna Dembo « Oui cela fait longtemps que tout le monde s'accorde à reconnaître un passage fort désobligeant à savoir "soyons fiers et reconnaissants de notre liberté nouvelle". Alors en avant pour la refonte de cet hymne »

Abdoulaye Tchiambou « Voici mes propositions d'amendement :

Ligne1- Bonjour Niger patrie de mon existence,

Ligne2- Espace ayant bercé des valeurs étatiques séculaires,

Ligne3- Des flots des rives du fleuve Niger au Sahara majestueux,

Ligne4- Des hauts confins du Djado grisâtre au Dendi verdoyant »

Moussa Tchangari « L'hymne national doit être changé ; et le texte de feu Aminou est une bonne base. Cependant, je me demande encore pourquoi un hymne national en français. N'est-il pas possible de faire un hymne national dans nos langues nationales ? Un hymne national dans lequel des mots de toutes nos langues apparaîtraient, surtout que nous n'en avons pas beaucoup à la différence d'autres pays? Et puis les paroles, ne pourraient-elles pas exprimer et délivrer au monde un message autre que celui centré sur la valorisation de l'unité et la diversité, même si ce sont deux choses essentielles mises à rude épreuve ces derniers temps ? Notre hymne ne peut-il pas être plus panafricaniste que nationaliste ? Plus universaliste et humaniste ? Ne peut-il pas décliner une vision pour le monde ? Ce sont là quelques questions que je me pose, en me disant que quelqu'un d'aussi talentueux que Aminou, feu Aminou, peut se risquer à partir de l'œuvre intéressante de ce dernier pour nous faire une proposition qui nous donnerait un hymne qui nous hisserait très haut. Cela ferait certainement grand plaisir à Aminou. Qu'Allah accueille Aminou dans son paradis éternel, et qu'il nous donne la force et l'intelligence de faire un bon choix dont nos descendants seraient fiers »

Mohamed Ali Hassane « Je suis prêt à accueillir et valider n'importe quel hymne car l'ancien fait de nous, au quotidien, de nouveaux affranchis dans << soyons fiers de Notre LIBERTÉ NOUVELLE>>. Quelle LIBERTÉ nouvelle ? Une indépendance vieille de 60 ans ! »

Mai Mamadou Boudoum « Je m'engage pour le changement mais en prenant en compte des chants comme "Niger-lallé et kassan-Niger, bammabaré, koutachi mou-yi kichin tarê" »

Handou Amadou « Je souhaiterai voir un signe de l’unité Africaine dans cet hymne: par exemple 'Niger, pays d'Afrique qui serait heureux de voir les fils d'Afrique Unie" à améliorer »

Ludo Maga « Ma première proposition serait d'enlever toute notion de RACE car il est admis qu'il n'existe aujourd'hui sur TERRE qu'une seule RACE humaine »

Sayabou Laoual « Un hymne devait traduire les aspirations profondes celles d'un peuple engagé ! Notre peuple est-il engagé en quoi ? Pour quoi ! Et pour qui ? (Comment, quoi et qui) à mon avis c'est autour de ces trois piliers qu'il faut bâtir nos nouveaux engagements le Niger futur »

Daouda Koyssogo « Je crois qu’on peut reformuler l’hymne de Aminou.  D’abord dès le début où il dit " Bonjour le Niger " pourquoi pas " Gloire au Niger "? Vu que " Bonjour... " est limité dans le temps si on s’en tient au sens. Ensuite, dans son hymne on ne sent pas trop l’encouragement à continuer la lutte de libération ; vu qu’historiquement on a connu la colonisation et qui jusque-là n’est pas terminée. Je crois qu’avec l’apport de tous, on peut l’améliorer »

Saleck Rhousseini « Je pense qu’il est trop tôt de penser à revoir l'Hymne National. J'ai lu celui proposé par le défunt, paix à son âme, mais j'estime qu'il doit être revu dans sa forme comme dans son fond de telle sorte que ce soit impersonnel, non régionaliste, non ethniciste mais national tout cours. Pour cela, si la pétition est adoptée, il faut lancer un cours d'amélioration du présent texte. Voilà ma contribution pour l'Hymne National »

Abdoul Mamane « Un hymne fédère les énergies et les intelligences de tous les citoyens. Il exprimera le beau dans la symphonie des sonorités mais surtout le juste, le vrai, l'utile dans nos luttes quotidiennes pour faire grandir davantage notre pays... Ainsi l'hymne correspond à ce que Kant appelle la beauté adhérente. Concrètement, cet hymne à accoucher doit refléter l'unité nationale, le désir de vivre ensemble dans la paix, la culture du civisme et le patriotisme. Prenons aussi en compte le volume du texte qui, à mon avis doit être concis, clair, percutant en termes de mélodie et de sens »

Allassane Idé « Depuis longtemps le nigérien même peu instruit a compris que cet hymne (la nigérienne) ne s'adresse pas à lui. On ne ressent aucune fierté à fredonner une chansonnette qui nous laisse absolument indifférent »

Aminou Adamou « Je pense qu'au-delà des divergences idéologique et politique nous sommes unanime que notre hymne ne nous correspond pas. Vivement que nos représentants comprennent cela »

Sagbo Christophe « Je suggère qu'on enlève le et au niveau de: et en consolidant notre solidarité.... Ensuite le et au niveau de que ton nom rayonne à travers le monde de tes Fils au lieu de filles et fils »

Karimoun Askandra « Un hymne dans nos langue nationales est encore mieux. Ainsi je pense Hamsou Garba a fait une chanson qui mérite notre attention aussi, surtout que nous pouvons améliorer le contenu »

Salé Mai Haougué « Pour ma part je souhaite que les noms de nos royaumes d’antan soient cités. Je pense tout d’abord à la reine Saraounia Mangou. Et ensuite l’hymne peut froler les bravoures de Soni Ali ber, Idriss Alaoma…Peut-être nous devons également penser aux nationalistes porteurs des grands projets panafricains : Djibo Bakary, Um Nyobé, Félix mounié, N’Krumah… »  

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Farmo M à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions24.net à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Facebook