Pétition pour le projet de la tour Videcoq

Pétition pour la réalisation de la tour Videcoq, ce nouveau monument havrais...

Une ville a besoin de vivre et d'évoluer. Perret avait prévu dans son plan la réalisation et/ou l'intégration de monuments dans sa trame urbaine. Nous avons là un nouveau monument à la hauteur de l'audace architecturale du Havre.

Le Havre n'est pas n'importe quelle ville. Le quartier Notre-Dame n'est pas n'importe quel quartier. C'est le centre-ville du Havre. Un centre-ville dont l'identité, la raison d'être depuis l'après guerre, est l'audace architecturale.

Construire en hauteur c'est un gage de redynamisation des commerces et d'une réelle animation urbaine. La densité urbaine c'est la façon la plus écologique de penser la ville, car cela favorise le commerce de proximité, cela réduit l'étalement urbain et l'usage de la voiture. Enfin, comment être contre un projet architectural aussi séduisant ? Un projet à la hauteur de ce qu'à fait Auguste Perret qui imaginait lui même Le Havre avec beaucoup plus de tours qu'aujourd'hui.

Le Havre est une ville qui s'admire depuis la mer. Pensez qu'en 1950 les havrais étaient contre l'église Saint Joseph et ne voulaient pas de tour à l'Hôtel de Ville. Qui oserait penser ca aujourd'hui ?

Cette tour Videcoq est la première étape d'une ville que nous souhaitons plus piétonne, plus urbaine, plus animée dans son hyper-centre. Et oui l'animation d'un centre-ville c'est tout sauf des immeubles d'un étage entourés de parkings. Ca ne marche pas, ca ne marche plus.

Si vous aussi vous voulez de l'ambition architecturale pour Le Havre, signez cette pétition.

05_hm_lehavre-2.jpg

 

Signer cette pétition

En signant, j'autorise GCLH à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions24.net à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Facebook