Pétition contre l’élevage de moules face à nos plages

 

A L'ATTENTION DE TOUTES LES PERSONNES SIGNANT CETTE PETITION EN MAI ET JUIN 2013:

Un nouveau projet de moules sur filières est actuellement en cours, une nouvelle pétition a par conséquent été créée :

http://www.petitions24.net/sauvons_notre_littoral_de_la_menace_de_lelevage_de_moules_en_fi

 

Votre mobilisation et vos signatures sur la pétition ci-dessous ont contribué à l'abandon de ce premier projet de 285 hectares de moules sur filières en 2011/2012 - mais nous devons plus que jamais rester sur nos gardes car le groupement conchylicole de Bretagne Nord envisage d'expérimenter au même endroit qu'en décembre 2011, c'est la raison pour laquelle une nouvelle pétition a vu le jour.

N'hésitez pas à nous contacter sur le site de cette nouvelle pétition ou sur notre page Facebook pour plus d'information !

 

Nouvelle pétition :

http://www.petitions24.net/sauvons_notre_littoral_de_la_menace_de_lelevage_de_moules_en_fi

Page Facebook :

https://www.facebook.com/pages/Sauvons-Notre-Littoral-De-La-Menace-De-Lelevage-De-Moules-En-Filieres/192650560882432

 

Restons mobilisés pour protéger notre littoral !

_____________________________________________________________________________________________________

 

 

Cette pétition a pour but de s'opposer au projet de 285 ha de filières de moules face à l'anse du Guesclin à Saint-Coulomb et face à la plage du Verger sur la côte nord Cancalaise


OUEST France a fait paraître récemment un article concernant un projet d’élevage de moules sur cordes comme en Méditerranée, à quelques encablures du littoral de Saint-Coulomb et de la côte nord Cancalaise (http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Deux-projets-pour-285-hectares-de-moules-en-filieres-_35049-avd-20111222-61935342_actuLocale.Htm).

Cela est aberrant et criminel pour l’environnement côtier. Les conséquences seront nombreuses, logiques et prévisibles.

 

Cette technique est valable en Méditerranée, dans les estuaires et baies, à l’abri des tempêtes et des courants violents. Il s’avère que les deux zones choisies sont situées dans un secteur très exposé aux tempêtes et aux courants très violents. Ces installations légères seront immanquablement balayées comme des fétus de paille face aux forces gigantesques et terrifiantes engendrées par les tempêtes.

En 1978, la digue de SAINT MALO a été détruite sur plus de 250 mètres, des blocs de granit déscellés et balayés sur la plage.

 

Ce projet privé est piloté par des gens qui n’ont aucun sens des réalités maritimes. Après avoir massacré la baie du Mont Saint Michel, ils s’attaquent aujourd’hui à l'un des plus somptueux espaces de notre majestueuse Côte d’Emeraude, dotée de falaises et de plages sublimes.

 

Si ces mytiliculteurs s’installent, les tempêtes détruiront ces cordes épaissies par des chapelets de grappes de moules et la végétation sous-marine qui s’y fixera forcément. Ainsi, elles auront une prise aux courants considérable décuplant leur faiblesse. Résultat : ces installations seront drossées sur nos plages et les pollueront gravement et durablement.

 

De plus, si ces filières à moules ne coulent pas elles devront être soutenues par des bouées dont le volume sera énorme et conséquent, avec une flottabilité importante qui va générée une poussée supplémentaire par rapport aux courants, conjuguée à la houle d'ouest, mais aussi en sens inverse lorsque la mer baissera avec des vents de nord est.

 

La logique veut que les estivants et baigneurs par dizaines de milliers aux beaux jours déserteront nos plages pour éviter de se blesser aux pieds avec les coquilles vides.

 

Le bilan touristique et économique sera désastreux. Les pêcheurs plaisanciers, les chantiers navals, l’accastillage marin, les assureurs, motoristes, hôtellerie, restauration, campings, commerces, locations de toutes sortes et autres verront impérativement leur chiffre d’affaire baisser et les emplois touchés.

Cette pétition ne vise pas seulement à mettre en avant l'impact de ce projet sur le tourisme, mais également à dénoncer l'exploitation de ces sites à des fins purement industrielles et commerciales, par des personnes dont la seule motivation est le profit.

Que pèsent ces gens avec un emploi de créé seulement pour ce projet et 300 tonnes de moules « si tout va bien » face à l’intérêt général et aux millions d’euros issus de l’industrie touristique et maritime de plaisance?

 

Aujourd’hui c’est 285 ha, dans 10 ans ce sera 1000 ha. Au vu de ce en quoi ils ont transformé notre si belle baie du Mont Saint Michel, il n’y a que du négatif à attendre de ces gens là. Leur devise : « Toujours plus ! ».

 

Nous pouvons empêcher nos côtes de devenir des poubelles et des usines.

 

Signez ici pour que vos plages restent des plages.

Signer cette pétition


OU

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur notre site. Cependant, l'auteur de la pétition verra toutes les informations que vous rentrerez sur ce formulaire.

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions24.net à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Facebook