NON A LA FUSION PRECIPITEE DE STE AGNES ET DE ST MURY Précipitation en raison des prochaines élections Européennes et Municipales »

Face au nombre important de citoyens « Gareux et Chamois» (appellation ancestrale des habitants de Ste Agnès et de St Mury) nous faisant part de leur désaccord de cette fusion PRECIPITEE par nos élus, notre collectif Ste Agnès-St Mury a décidé de mettre en ligne une pétition afin que chaque citoyen puisse donner son avis que nous ferons ensuite remonter à Monsieur Le Préfet.

Les réunions de concertation proposées sont un leurre, des réunions publiques auraient été plus démocratiques. 

Vous avez reçu le courrier cosigné de nos deux maires nous expliquant les avantages de cette fusion. Comme vous le savez, depuis plusieurs années, certains services fonctionnent déjà ensemble et la fusion n’apportera rien de plus, alors quel intérêt ?

Chacune de nos communes a son histoire personnelle, (à noter que dans le projet de charte, il s’agit du regroupement des «paroisses»). 

Nos ancêtres se sont battus pour améliorer au fil du temps leur quotidien, ont souffert dans leur chair pour que se perpétue la vie de nos territoires montagnards. 

Lors de la réunion du conseil communautaire du 24 septembre 2018, nous avons pu entendre que les services de la Communauté de Communes avaient travaillé avec nos deux communes et que cette fusion sera effective à la fin de cette année 2018. 

Que penser de cette annonce faite au mépris de la transparence dont devraient faire preuve les élus de nos communes, sans concertation sur les grandes orientations dans l’intérêt général (deux des promesses annoncées lors de la dernière campagne électorale) ? Notez qu'à aucun moment dans les professions de foi, il était fait mention d’un projet de fusion.

 Face aux hypothétiques avantages annoncés de cette fusion qui a été décidée avec une faible représentativité au sein des deux conseils municipaux, nous pouvons énumérer quelques inconvénients : 

1.    Une perte de pouvoir et de représentativité au sein de la Communauté de Communes par la perte d’une voix,

2.    Une envie manifeste de la Communauté de Communes de s’approprier notre territoire montagnard, l’espace en plaine étant de plus en plus saturé,

3.    Pas d’économie d’échelle concernant le personnel et les véhicules (la neige tombe sur les deux versants en même temps et l’herbe pousse de la même manière),

4.    Une bibliothèque à la place d’une mairie à Ste Agnès,

5.    Comme indiqué dans la loi de 2015, depuis fin 2016 rien ne permet d’affirmer que la pérennité de la dotation supplémentaire de 5% sera maintenue,

6.    Les subventions du Conseil Départemental et de tous les organismes (Conseil Régional, Etat, Agence de l’Eau, etc..) ne bénéficieront d’aucun aménagement spécifique à cette commune nouvelle et il en résultera une diminution des taux des subventions allouées entraînant une augmentation de la participation financière de chaque contribuable,

7.    Le lissage progressif des taux d’imposition des deux communes ne pourra s’opérer, leur écart étant inférieur à 10 % (lissage possible quand l’écart des taux entre la commune la moins imposée et la commune la plus imposée est supérieur ou égal à 10 % et ce, pour chaque taxe (confirmé par la Direction Générale des Finances Publiques),

8.    Que deviennent les aides allouées au regroupement pédagogique des deux écoles ?

9.    À qui profitera cette fusion ? Certainement pas aux contribuables ... 

Chamois, Gareux et vous tous qui avez une âme et des tripes de montagnards, rejoignez-nous en signant la pétition 


Collectif contre la Fusion    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Collectif contre la Fusion à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Facebook