Oui à l'adoption au Mali pour les étrangers !

Au Mali, l’entrée en vigueur effective de la loi n°2011-087, adoptée le 30 décembre 2011, portant Code des Personnes et de la Famille a anéanti tous les espoirs des familles qui ont le désir d'adopter un enfant dans ce pays et les conséquences pour les orphelinats et les enfants vont être catastrophiques.

En effet l’article 540 de cette nouvelle législation prévoit que désormais seuls les couples ou les personnes célibataires de nationalité malienne n’ayant ni enfant ni descendant légitime, et âgés d’au moins 30 ans, sont autorisés à adopter un enfant malien.

L’adoption internationale sera dès lors limitée aux seuls ressortissants maliens résidant à l’étranger.

Or le Mali a ratifié la Convention de La Haye depuis le 01/09/2006, convention qui stipule que les pays signataires (donc le Mali) "...reconnaissent que l'adoption internationale peut présenter l'avantage de donner une famille permanente à l'enfant pour lequel une famille appropriée ne peut être trouvée dans son état d'origine ..." et l'article 24 de la convention précise : "La reconnaissance d'une adoption ne peut être refusée dans un Etat contractant que si l'adoption est manifestement contraire à son ordre public, compte tenu de l'intérêt supérieur de l'enfant."


L'Article 540 va donc à l'encontre de la convention de la Haye, pourtant ratifiée par le Mali et qui n'a pas été dénoncée.

En Août 2014, un arrêt de la Cour suprême du Mali a déclaré illégitime la décision de bloquer les adoptions aux étrangers et donc les dossiers qui étaient en cours, ont eu la chance d'être conclues de manière satisfaisante, mais après les adoptions ne sont pas jamais reprises.

 

 Des orphelinats en crise

Les orphelinats publics et privés du Mali sont déjà trop petits pour accueillir les enfants. Ces orphelinats survivent grâce aux dons des familles adoptantes car l'aide sociale de l'Etat malien était dérisoire et bien insuffisante, sinon inexistant pour ces privés.

 

Des enfants en danger

Adopter un enfant c'est une longue démarche d'amour d'une famille envers un enfant ; c'est lui permettre de construire une nouvelle vie au sein d'une famille permanente ; c'est lui permettre de grandir dans une atmosphère d'amour, de sérénité et de sécurité. Avant cette loi, des dizaines d'enfants abandonnés et de futurs parents pouvaient rêver de construire une famille. Avec cette loi, des centaines d'enfants resteront dans les orphelinats et pire encore, comme les enfants ne sont adoptables que jusqu'à leurs 5 ans, que va-t-il se passer pour eux ensuite ?

 

Interdire l'adoption aux étrangers non maliens est la plus grande catastrophe humaine que cette loi va créer dans toute l'Histoire de ce merveilleux pays.

 

Alors ensemble, sauvons les orphelins du Mali et redonnons espoir aux familles adoptantes !

 

Signez cette pétition pour que les institutions Maliennes abrogent ou modifient l'Article 540 du Code de la Famille, pour que les enfants orphelins puissent rêver d'une famille pour toujours.

 


OU

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur notre site. Cependant, l'auteur de la pétition verra toutes les informations que vous rentrerez sur ce formulaire.

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Merci de consultez votre boîte de réception et dossier "courrier indésirable".
Facebook