Nous supportons les 5 demandes climatiques de “Workers for Climate” pour une transition sociale !

Il n’y a pas d’emplois sur une planète morte. Nous avons besoin d’une action politique rapide et solide pour changer de cap et entamer la transition vers une économie sans impact négatif sur le climat. Mais la durabilité doit aussi protéger le pouvoir d'achat. C’est pourquoi Workers for Climate formule ces 5 demandes climatiques :

  1. Il faut rédiger un plan climat ambitieux et contraignant qui part des recommandations des scientifiques pour limiter le réchauffement climatique à 1,5° Celsius. Il faut voter une loi climat contraignante qui rend la Belgique neutre en carbone d'ici 2050.
  2. Cette loi climat doit garantir une transition écologique et sociale. La facture ne peut pas être transmise à la population. Les grands pollueurs doivent payer !
  3. Nous voulons un seul ministre fédéral en charge du climat, de l’énergie et de la mobilité. Le problème du changement climatique ne s’arrête pas à la frontière linguistique et nous ne pourrons l'affronter si nous sommes divisés.
  4. Nous exigeons des solutions politiques qui changent notre modèle économique : des normes d’émission contraignantes pour les entreprises, de l’énergie publique renouvelable, des investissements importants dans les transports en commun, la construction de logements sociaux durables et  neutres en consommationénergétique,…
  5. Il faut renforcer le consensus social et la démocratie ! Il faut impliquer la génération climat et les syndicats dans la politique pour réussir cette transition sociale.

Workers for Climate    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Workers for Climate à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions24.net à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Facebook