NON aux poulets industriels sur la commune de Tinlot

NON aux poulets industriels sur la commune de Tinlot
Dans la région du "Fond de Soheit" limite entre Tinlot, Fraiture et Nandrin, un projet d'élevage intensif d'environ 40.000 poulets est soumis à enquête publique.
Le dossier est consultable à l'administration communale de Tinlot depuis ce lundi 23 octobre et la clôture de l'enquête est fixée au 7 novembre à 9h.

Ce type d’élevage intensif de 20 poulets par m2 (soit moins d'une feuille A4 pour vivre par poulet), serrés pendant 42 jours dans un espace clos, piètrement conditionné, et sur une litière de paille accumulant les fientes n’est plus actuellement admissible. La production d’un tel produit dans telles conditions ne correspond plus à l’attente de tout un chacun.

Notre société, à l’heure actuelle, veut un respect du bien-être animal et un retour à l’écoute de la nature et de ses bienfaits.

De plus, ce type d’élevage induit un certain nombre de nuisances pour chacun d’entre nous :

> Odeur pestilentielle des fientes, poussée par les vents dominants vers nos habitations depuis le poulailler et les zones de stockage dans les champs au bord des routes. La plus grande prudence en ce domaine est obligatoire et nécessaire.

> Etat de santé de certains d’entre nous, avec le développement d’insuffisance respiratoire ou d’état allergique, notamment sous forme d’asthme. Dans ce cadre de santé publique, le principe de précaution s’impose donc.

> Nuisance sonore liée au fonctionnement continu des ventilateurs et au charroi obligatoire qui viendra perturber la quiétude recherchée par tous : le bruit est devenu un polluant majeur.

> Environnement condruzien. Alors que l’eau devient un bien très précieux, cette consommation accrue peut impacter la nappe aquifère. L’élimination des eaux usées et contaminées par l’ammoniaque des fientes et les diverses substances médicamenteuses ou autres utilisées pour assurer la production, peut malgré tout contaminer nos eaux de surface, ainsi que la Bonne prenant sa source en amont du site. Les poussières nocives, produites par l’exploitation, se déposeront, au gré des vents, sur les biens de chacun. L’habitat modifié va perturber le comportement des oiseaux et des animaux du Fond de Soheit.

Un tel projet va également à l'encontre du développement du centre neurologique de Fraiture, de l'école communale, de nos salles de fêtes, de notre club de football ou autres activités, de l'habitat en général.

Nous avons également des craintes sur le suivi des déchets liés à une exploitation intensive. Qu'a t-on prévu pour l'évacuation des excréments, des literies de pailles souillées, du lisier généré par le nettoyage du site que l'on retrouvera sans faute dans la nappe aquifère et dans la Bonne prenant sa source en amont du site.

Pour toutes ces raisons, nous vous invitons :

> A envoyer rapidement (avant le 6 novembre prochain !!) à la commune de TINLOT (Collège échevinal - rue du Centre 19 - 4557 TINLOT) une lettre d'oposition à ce projet
> A signer cette pétition en ligne

MERCI.

Facebook