Non au "One Man Car"

Non au « One Man Car »

Le « One Man Car », de quoi s’agit-il?


Ce projet consiste à faire circuler des trains de voyageurs sans la présence du moindre accompagnateur de train principalement sur les lignes rurales dont la liaison entre Couvin et Charleroi. Dès lors, l’unique membre du personnel présent sera le conducteur. Les réticences sont grandes et pas uniquement dans notre pays.

Dans quel but?
L’unique objectif est clairement de réduire les coûts au détriment de la qualité du service et de la sécurité des voyageurs.

Avec quelles conséquences?
Les gares ferment les unes après les autres et le service à la clientèle disparaît lui aussi. Plus de guichet pour renseigner le client ou délivrer un titre de transport. Le client de la SNCB se retrouve livré à lui-même. Sur la ligne 132, il n’y aura bientôt plus une seule gare ouverte entre Charleroi-Sud et Couvin.

Le remplacement du personnel par des automates est loin de satisfaire l'usager car le fonctionnement de ceux-ci laisse très souvent à désirer. Ils ne permettent même pas l'usage de billets de banque pour l'achat d'un titre de transport.

Qu'en sera-t-il de la sécurité si l'accompagnateur disparaît du train? La SNCB envisage l'installation de caméras pour surveiller ce qui se passe dans le train. Quel sera le temps de réaction du système si une agression, un vol, une bagarre ... se produit? Que se passera-t-il si un passager chute en montant ou en descendant du train? Que se produira-t-il si un passager tente de monter dans le train en dernière minute? Qu'en sera-t-il de l'accueil des personnes à mobilité réduite? Quid de l’information lorsque la circulation est perturbée, comme c’est trop souvent le cas en cette période, ou qu’un accident grave se produit comme à Landelies où le personnel d’accompagnement présent était d’ailleurs venu de Mariembourg.

Et quelles seront les conséquences de la disparition de l'accompagnateur sur le conducteur? Ce dernier devra-t-il s'acquitter de tâches dévolues initialement à l'accompagnateur?

Quid de la sécurité qui était mise en évidence dans les formations de l'accompagnateur! Aujourd'hui seules les économies comptent au détriment des personnes.

Nous voulons nous faire entendre au plus vite car les premiers essais débuteront sur notre ligne dès 2019-2020.

Accompagnateur de train: notre métier. Notre présence: votre sécurité!

Réagissons ensemble et signez notre pétition disponible sur “Petitions24.net"

 

Version en néerlandais.

 

"One Man Car" ? No way!

 

De "One Man Car", wat is dat?

 

Dit project wil passagierstreinen laten rijden zonder treinbegeleider. Dit project zou in de eerste plaats op landelijke lijnen getest worden zoals op de verbinding tussen Couvin en Charleroi. Het enige personeel zal de bestuurder zijn. Er bestaat een grote terughoudendheid tegenover dit project en niet alleen in ons land.

Met welk doel?

Het enige doel is duidelijk om de kosten te verminderen. En dit ten koste van de kwaliteit van de dienstverlening en de veiligheid van de passagiers.

Met welke gevolgen?

Overal sluit men stations en de klantenservice verdwijnt ook. Geen loketten meer om de reiziger te informeren of een ticket te kopen. De klant NMBS is aan zichzelf overgeleverd. Op de lijn 132 zal er binnenkort een enkel loket open zijn tussen het station Charleroi-Zuid en Couvin.

Vervanging van personeel door robots is niet om de klant te dienen; de dienst is vaak ontgoochelend. Je kunt er zelf geen ticket kopen met cash.

Wat zal er gebeuren met de veiligheid als er geen treinbegeleider meer is? De NMBS is van plan om camera's te installeren om te controleren wat er op de trein gebeurt. Wat zal de responstijd van het systeem zijn als een aanval is, een overval of een gevecht?

Wat gebeurt er als een passagier valt bij het instappen of afstappen van de trein? Wat gebeurt er als een passagier op het laatste moment op de trein springt?

Wat met het onthaal van mensen met een handicap? Wat met informatie in geval van storing, zoals het maar al te vaak het geval is in deze periode? Of als er een ernstig ongeval gebeurt zoals in Landelies? De treinbegeleiders die tussenkwamen waren juist afkomstig van Mariembourg.

En wat zijn de gevolgen van het verdwijnen van de treinbegeleider voor de treinbestuurder? Zal hij de taken die oorspronkelijk toegewezen waren aan de treinbegeleider moeten vervullen?

Hoe zit het met de veiligheid die jaren werd benadrukt in de opleiding? Vandaag tellen alleen nog maar de besparingen ten koste van de mensen.

We willen snel gehoord worden want de eerste testen beginnen op onze lijn in 2019-2020.

 

On parle de nous dans la presse: 

 

http://www.sudinfo.be/1766016/article/2017-01-18/couvin/charleroi-le-personnel-du-depot-sncb-de-mariembourg-lance-une-petition-co

 

Des motions seront proposées dans différentes communes traversées par la ligne 132 ainsi que par d'autres qui sont également concernées comme Chimay.

 

Nous avons également contacté de nombreux responsables politiques régionaux.

 

Bref, on ne lâche rien!

 

PS: vous voulez nous contacter: accompagnateursmariembourg@yahoo.com

Page facebook: accompagnateursmariembourg


Accompagnateurs Mariembourg    Contacter l'auteur de la pétition

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur notre site. Cependant, l'auteur de la pétition verra toutes les informations que vous rentrerez sur ce formulaire.

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Merci de consultez votre boîte de réception et dossier "courrier indésirable".
Facebook