NON A LA SUPPRESSION DE 150 LITS POUR LES SANS-ABRIS

jardin-sleep-in-e1437574675762-800x601.jpgNON A LA SUPPRESSION DE 150 LITS POUR LES SANS-ABRIS

Depuis 2012 des gens dorment aux alentours du Sleep-In par manque de places au sein du réseau bas-seuil cantonal. Cette situation s'est cristallisée lors des périodes estivales des années 2015 et 2016 avec, à son apogée, plus d'une centaine de personnes dans le jardin de notre structure. Durant ces deux années de « crise »,  l'ouverture de l'Abri PC de la Vallée de la Jeunesse en période hivernale et, à plusieurs reprises, les occupations du collectif Jean Dutoit ont permis de pallier un manque de solution concrète et durable de l'hébergement d'urgence cantonal.

Actuellement, l'Association Sleep-In comptabilise une moyenne de 17  personnes refusées par nuit durant la période du 13.02.17 au 13.03.17 dans un contexte où celle-ci est déjà en surcapacité. A l'approche de la fermeture de l'Abri PC de la Vallée de la Jeunesse (65 personnes) et de la fin du contrat de l'occupation du collectif Jean Dutoit (85 personnes), ce sont au total 150 personnes qui se trouveront sans abri d’ici au 1er mai. Au vu des situations catastrophiques que nous avons vécu ces deux dernières années, nous demandons aux autorités compétentes de :

-former un groupe de travail incluant des acteurs du bas-seuil afin de solutionner ces problématiques;


-maintenir le nombre de places proposées par le dispositif bas-seuil lausannois en hiver durant toute l'année;


-négocier avec les propriétaires du bâtiment accueillant le collectif Jean Dutoit dans le but de maintenir le contrat existant ou de favoriser un relogement. Ceci dans l'attente d'une solution émanant du groupe de travail susmentionné.



L'Association Sleep-In


Association Sleep-In    Contacter l'auteur de la pétition


OU

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur notre site. Cependant, l'auteur de la pétition verra toutes les informations que vous rentrerez sur ce formulaire.

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Merci de consultez votre boîte de réception et dossier "courrier indésirable".
Facebook