NON à la destruction du réseau SARAH ALSACE

Sauvons le réseau SARAH ALSACE : un service d’accompagnement dans l’apprentissage pour les jeunes en situation de handicap du CAP au diplôme d’ingénieur.

Le service SARAH ALSACE permet à des jeunes quelque soit leur situation de handicap de s’insérer dans le milieu ordinaire de l’entreprise. Ce n’est possible qu’avec un accompagnement sérieux et spécifique. C’est ce qu’apporte le réseau SARAH.

 Il n’y a aucun autre service en Alsace qui permette à des jeunes porteurs de handicap(s) d’avoir 82% de réussite dans l’obtention de leurs diplômes  et leur permettent ensuite de trouver du travail en rassurant leurs employeurs. C’est le cas du dispositif SARAH en Alsace. 

 Aujourd’hui sa pérennité est en jeu faute de financements coordonnés et durables alors que son utilité, sa légitimité, son professionnalisme et son « retour sur investissement » sont évidents et éloquents. Le Conseil Régional se désengage préférant l’apprentissage quantitatif à l’apprentissage qualitatif. L’égalité des chances n’est plus un objectif pour la région Alsace.

 Nos associations AADA, APEDA, DMF sont des associations de parents bénévoles. Nous soutenons  les familles des jeunes ayant des troubles dys (Dyslexie, dysphasie, dyspraxie). Ces  troubles handicapent les enfants et les jeunes dans toute leur scolarité, de la maternelle jusqu’à l’emploi. Le réseau SARAH ALSACE leur est indispensable pour suivre une formation et un diplôme en milieu ordinaire. Aujourd’hui 576 jeunes sont suivis par le réseau SARAH dont 114 jeunes dys.

 Nous vous alertons quant au risque grave de la disparition à la rentrée du dispositif  SARAH  en Alsace. Les jeunes, les familles et les associations sont extrêmement inquiets. Sans l’encadrement du Réseau SARAH, il est trop difficile pour des entreprises d’accepter d’accueillir des jeunes qui au démarrage sont moins performants. A la rentrée de septembre 2012 ces 576 jeunes en situation de handicap se retrouveront donc sans contrat d’apprentissage. Ils seront contraints d’arrêter leurs études et leur formation. Ils se retrouveront exclus de la société et du monde du travail.

 Soutenez-nous ! Signez la pétition et laissez nous vos messages de soutien.

Signer cette pétition

En signant, j'autorise AADA-APEDA-DMF à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions24.net à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Facebook