Non a la destruction du Pont historique entre la Faute-sur-Mer et l'Aiguillon-sur-Mer

Image121.jpgDepuis Septembre 2018, le Conseil Départemental a décidé de réduire la circulation sur le grand pont routier reliant les communes de La Faute-Sur-Mer et L'Aiguillon-Sur-Mer.

Par ailleurs, il ne souhaite pas réparer le petit pont (dont il est propriétaire) et qui suivant lui, nécessiterait une importante restauration coûteuse. Les Autorités Départementales ont annoncé le début de sa destruction pour septembre 2019.

Quelle en serait  le coût…?

Il n'est pas envisageable de détruire ce petit pont qui est entré dans les gênes des populations locales.

Il est notre patrimoine historique apprécié et fréquenté par des millions d'usagers depuis sa création en 1910.

Il est un ouvrage associé aux quatre estacades du port de l’Aiguillon-sur-mer formant un ensemble indissociable. Notre Petit Pont devrait être également classé aux monuments historiques comme le sont les estacades, deux ont été construites en 1886 et deux en 1889 !

Nous ne doutons pas de l'émotion et du ressenti de tous les usagers.

Pour la survie de notre petit pont, nous appelons nos concitoyens à signer cette pétition que nous venons de créer pour sa défense.

Mobilisons nous pour sauver notre PATRIMOINE. 

 

A regarder pour votre information :

Page spéciale sur notre petit pont :

https://www.facebook.com/traiunion/?modal=admin_todo_tour

 

https://www.facebook.com/brouardthierry/videos/1971819862841524/

 

https://www.youtube.com/watch?v=VVr2PmI4kfI

 

 

CETTE PÉTITION SERA REMISE AUX AUTORITÉS COMPÉTENTES.  

 


pont.lafaute.aiguillon    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition


OU

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur notre site. Cependant, l'auteur de la pétition verra toutes les informations que vous rentrerez sur ce formulaire.

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions24.net à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.
Facebook