Mise en place de détecteurs de mesure des nuisances sonores et pollution de chantier

Nous sommes dans le regret d'avoir à rédiger ce courrier suite à la constatation de la récurrence des désordres occasionnés par le chantier de l'école et ce malgré les assurances qui nous avaient été données au retour des vacances d'automne.

Pour ne parler que de la journée du 19 décembre, les démolitions diverses entraînant des nuisances sonores conséquentes dont les plages horaires données par Urban Kultur dans leur compte rendu, à savoir hors de période d'occupation de l'école par les enfants ou pour des durées inférieur à 15 minutes, n'étaient absolument pas respectées (démolition continue quasiment toute la journée).

D'autre part, une émanation gazeuse a fortement perturbé l'activité scolaire et périscolaire du 1er et du 2ème étage dès 11H30. Certains enfants ayant été pris de forts maux de tête, d'autres affectés au point que des parents aient été appelés afin qu'ils prennent en charge leurs enfants.

A la rentrée des vacances d'automne, la phase de démolition était annoncée comme close ou devant se terminer pendant les prochaines vacances scolaires. l'épisode du percement de la gaine ayant entrainé des émanations gazeuses dans les étages courant octobre, qualifié d'exceptionnel. 

Cette journée du 19 décembre n'est malheureusement pas isolée et de nombreux dysfonctionnements nous ont été rapportés depuis la rentrée que ce soit par les enfants ou le personnel encadrant (scolaire et péri-scolaire). Ceci nous amène à penser que, malgré les efforts engagés, la cohabitation du chantier avec la vie de l'école n'est toujours pas maîtrisée.

Nous sommes d'autant plus surpris de nous retrouver à l'origine de la demande de la pose de capteurs alors qu'il nous semblerait logique qu'elle émane de la mairie, maitre d'ouvrage de l'opération à qui incombe la responsabilité du respect des normes et seuils définis par  les règlements relatifs aux lieux accueillant des enfants. 

Suite à l'évacuation demandée par les directeurs ce jeudi 21 décembre, conséquence de l'émission de fumées indéterminées et la fermeture de l'école liée au défaut de fonctionnement de l'alarme incendie ce vendredi, nous estimons plus que légitime notre demande de pose d'intruments de mesure et donc de contrôle continu de la qualité de l'air le temps du chantier de restructuration de l'école et ce avant la rentrée de janvier. 

Nous tenons à rappeler que le choix de ne pas délocaliser l'école pendant les travaux est certes à assumer par ceux qui s'y sont engagés en plus ou moins pleine conscience de la situation à venir mais certainement pas au détriment de la santé des enfants et du personnel encadrant. 


collectif de parents Saint-Merri-Renard    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions24.net à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Facebook