Manifeste pour la défense de l'école publique

MANIFESTE POUR LA DEFENSE DE L’ECOLE PUBLIQUE

Nous, enseignants du premier degré, syndiqués et non syndiqués, de maternelle et d'élémentaire, spécialisés et non spécialisés, de Z.E.P. et de zone banale, après examen de la réforme sur les nouveaux rythmes scolaires pour laquelle nous n'avons jamais été consultés, à l'appel de notre sens du devoir professionnel et citoyen, nous prononçons à l'unanimité pour son abrogation immédiate. Nous demandons aux municipalités de ne pas travailler à mettre en place la réforme.

Nous, parents et enseignants, refusons une école des territoires, école à plusieurs vitesses, creusant les inégalités et fondée sur une réforme qui, malgré son appellation, ne prend jamais en compte le rythme de l'enfant et n'a à aucun moment pour objectif de lutter contre l'échec scolaire, ni de favoriser de meilleures conditions d'apprentissage pour la réussite de tous les élèves.

C'est pourquoi, réunis le vendredi 31 mai 2013 à l'école maternelle Eugénie COTTON de Champigny sur Marne avec les représentants du SNUIPP, du SNUDI-FO, de SUD-Education, nous, parents et enseignants, avons établi ensemble, un cahier de revendications prenant réellement en compte les besoins de nos enfants et de tous les élèves, pour une école de la République égalitaire luttant concrètement contre l'échec scolaire.

Parce que l'école de demain ne peut se construire sans nous et que c'est à nous, enseignants, formés, expérimentés, concernés, impliqués, habilités, aptes, avisés, et pourtant confrontés chaque jour à la difficulté de nos élèves que doit incomber cette tâche, nous nous arrogeons le droit et nous nous faisons un devoir de nous réapproprier la défense de l’école de la République à travers les revendications suivantes :

 

- Nous, parents et enseignants,  demandons un maximum de 20 élèves par classe en zone banale et 15 en ZEP.

- Nous, parents et enseignants, demandons l’attribution du statut ZEP pour toutes les écoles qui en ont besoin, ainsi que toutes les aides qui en découlent.

- Nous, parents et enseignants, demandons la création d’un statut de fonctionnaire d’état pour tous les  auxiliaires de vie scolaire (A.V.S.) avec une formation professionnelle adaptée à l’accompagnement des enfants handicapés et une  attribution en nombre et en volume horaires suffisants selon les besoins des enfants.

- Nous, parents et enseignants, demandons un réseau d’aides spécialisées aux enfants en difficulté (RASED) complet dans chaque groupe scolaire : un médecin, un psychologue, un rééducateur spécialisé et un maître d’adaptation.

- Nous, parents et enseignants, demandons la création de dispositifs spécialisés en nombre suffisant pour scolariser les enfants handicapés qui ne peuvent pas bénéficier de l’accueil en classe banale.

- Nous, parents et enseignants, demandons le maintien en poste fixe des UPEAA (unité pédagogique éducative d’élèves allophones arrivants) pour les enfants non francophones.

- Nous, enseignants, demandons que les rencontres avec les parents d’élèves  et le temps de concertation soient intégrés dans le temps de travail ou payés en heures supplémentaires.

- Nous, enseignants, demandons le rétablissement d’une vraie formation continue sur le temps de travail, sur la base du volontariat, portant sur tous les domaines d’apprentissage et pas seulement sur ceux jugés « à la mode » par notre hiérarchie.

- Nous, parents et enseignants, demandons un enseignant supplémentaire, non chargé de classe, nommé à titre définitif dans chaque école, afin de permettre aux élèves de travailler ponctuellement en effectif réduit.

- Nous, parents et enseignants, demandons davantage d’enseignants remplaçants titulaires (en cas de maladie, garde d’enfant malade, synthèse, équipe éducative…)

- Nous, parents et enseignants, demandons une révision des programmes construite par les enseignants.

- Nous, parents et enseignants, demandons que l’évaluation soit un véritable outil de travail débouchant sur une réelle prise en charge des difficultés de nos élèves et non pas sur le remplissage de tableaux numériques pour la hiérarchie de l’Education Nationale.

- Nous, parents et enseignants, demandons des enseignants et intervenants spécialisés en informatique, en anglais, en activités culturelles  et sportives dans chaque groupe scolaire.

- Nous, parents et enseignants, refusons la création de classe de toute petite section (TPS) à 24 élèves. Nous demandons la mise en place d’un service public d’accueil gratuit de la toute petite enfance et, à défaut, nous réclamons que les TPS déjà ouvertes n’accueillent pas plus de 10 enfants dans des locaux adaptés avec une ATSEM à temps complet et formée. Nous refusons qu’il revienne au directeur de choisir les enfants qui pourront bénéficier de cet accueil et à l’IEN de sélectionner les enseignants intervenant dans ces classes.

- Nous, parents et enseignants, demandons que tous les enseignants soient formés et recrutés en tant que fonctionnaires d’état. Nous refusons la précarisation du métier et demandons l’arrêt du recrutement par pôle emploi.

- Nous, parents et enseignants, demandons des écoles à « taille humaine » avec des locaux adaptés au nombre d’élèves fréquentant l’école, des toilettes respectant leur intimité…

- Nous, parents et enseignants, avons l’audace de vouloir construire une école de qualité, ambitieuse, qui ne se contente pas du socle commun, ni d’apprendre à « lire, écrire et compter ».

- Nous, parents, nous associons aux enseignants pour défendre une amélioration de l’Ecole publique.

 


Enseignants et parents de Champigny sur Marne    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Enseignants et parents de Champigny sur Marne à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions24.net à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Facebook