Pétition concernant la loi sur la gratification

Le 22 juillet 2013, la gratification obligatoire des stages supérieurs à deux mois s'est étendue à tous les milieux professionnels. Le secteur public, concerné par cette modification, est un employeur principal du travail social.

Cette loi met en danger le milieu médico social. En effet, les stages font partie intégrante de notre formation et assurent un lien capital entre théorie et pratique pour notre futur métier.  Nous sommes absolument d'accord sur le principe de la gratification. Seulement, les fonds n'ayant pas suivi l'adoption de la loi, les structures ne disposent pas des moyens financiers nécessaires à l'accueil d'un stagiaire.

Cela menace donc la formation de milliers d'étudiants en travail social et médico social et par conséquent ce milieu professionnel.

Etudiant(e)s à l'Institut du Travail Social de Reims, par cette pétition, nous demandons de suspendre l'application de la loi pour les étudiants n'ayant pas pu trouver de stage et ce jusqu'à ce qu'une solution convenable pour tous soit trouvée.

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Reims à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions24.net à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Facebook