l'identité des cmpp attaquée

Le décrochage de l'Académie de Paris.

Le CMPP (centre médico psycho pédagogique) Claude Bernard a été créé en 1946 sous le double parrainage du ministère de la santé et de l'Education Nationale. C'est un lieu de prévention, de diagnostic et de traitement des difficultés psychologiques des enfants, adolescents et jeunes adultes étudiants. Trois lieux de consultation dans Paris accueillent 1000 enfants et 200 étudiants. Plus de la moitié des demandes de prise en charge émane de l'Education Nationale puisque beaucoup d'enfants présentent des troubles de l'apprentissage. Les missions de l'établissement visent à soulager les souffrances psychologiques en développant les potentialités, en restaurant le désir d'apprendre.

L'une des missions de l'Education Nationale est de favoriser l'égalité des chances. Elle s'occupe donc des difficultés scolaires par le biais de dispositifs spécifiques. Cependant pour un certain  nombre d'enfants, un travail spécialisé doit être élaboré hors de l'enceinte scolaire avec des professionnels de santé (pédopsychiatres, psychologues, psychomotriciens, orthophonistes, assistantes sociales) et des professionnels de l'Education Nationale. Les efforts conjugués des ces deux champs (soins et pédagogie) amènent à traiter les situations les plus lourdes d'échecs scolaires, de troubles du comportement.

L'association de la psychanalyse et de la pédagogie est un élément fondateur qui soutient notre pratique quotidienne dans l'accompagnement des enfants. La présence d'enseignants dans l'équipe pluridisciplinaire est indispensable à la réalisation de nos missions. La connaissance du milieu scolaire et l'appartenance à l'Education Nationale de ces professionnels favorisent le partenariat avec les équipes pédagogiques et la cohérence des actions auprès des enfants.

La décision de supprimer 70% des postes de l'Education Nationale au CMPP Claude Bernard entre janvier et septembre 2011 tient d'une logique économique à court terme, qui ne prend pas en considération les enfants et jeunes adultes concernés par la médiation pédagogique. Nous continuerons à dispenser des soins médicaux, paramédicaux et sociaux sans pouvoir proposer une prise en charge pédagogique.

Avec cette décision, l'Académie de Paris renonce à s'investir dans un dispositif qui fonctionne et répond à la demande et aux droits des usagers. 

La présence de professionnels de l'Education Nationale: 1) assure une plus grande richesse de la réflexion, de la pluridisciplinarité et des liens avec l'école - 2) confirme l'orientation médico-sociale de l'établissement - 3) traduit la volonté d'une prise en charge globale de l'enfant.

Supprimer ces postes, c'est: 1) renier les principes fondamentaux des CMPP - 2) pénaliser les enfants et leurs familles - 3) programmer une augmentation de l'échec scolaire.

Les différentes instances concernées ont déjà été alertées, soutenez notre action en signant cette pétition et en la faisant circuler.

 


Centre Claude Bernard de Paris    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions24.net à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Facebook