L’école de pilotage doit se relocaliser ailleurs qu'à Drummondville

 

M. Alexandre Cusson, maire de Drummondville,

Mesdames, Messieurs, les conseillères et les conseillers

Vendredi le 21 juin 2019

L’été dernier, à plusieurs reprises, nous les citoyens, citoyennes, nous vous avons fait part de nos doléances concernant le bruit intolérable des avions de l’École de pilotage dans les secteurs limitrophes de l’aéroport. Soit des avions qui tournent continuellement en rond, du matin jusqu’à tard en soirée et qui font des posés / décollés au-dessus de nos têtes.

L’année dernière, nous avons déposé une pétition de 122 signatures vous informant de la gravité de la situation. J’ai déposé au conseil ( et envoyé par courriel ) des études scientifiques de Santé Canada et de la Direction de la santé publique de la Montérégie qui démontrent, hors de tout doute, les effets nuisibles des avions sur la santé des citoyens, citoyennes. Sans parler de la pollution de l’air causé par les avions au-dessus de nos têtes que nous respirons et qui cause des préjudices à l’environnement. Nous en avons discuté à la période des questions lors de plusieurs conseils municipaux l’été dernier.

Suite à cela, nous les citoyens, les citoyennes avons accepté votre main tendue M. Cusson afin de former un comité traitant le dossier. Le temps s’est écoulé et seulement deux rencontres ont eu lieu jusqu’à présent.

Qu’en est-il cette année de la situation au-dessus de nos têtes de la pratique des posées/décollées des avions de l’École de pilotage? La situation est de 2 à 3 fois pire que l’année dernière dans mon secteur résidentiel. Les citoyens, citoyennes qui m’accompagnent aujourd’hui peuvent le confirmer. Il y a de 2 à 3 avions et ce, avec un trajet plus court qui tournent continuellement en rond au-dessus de nos têtes, du matin au soir, dans le secteur du Domaine du repos. Je sais de source certaine, que vous avez reçu récemment de nombreuses plaintes au sujet des avions de l’École de pilotage à l’hôtel de ville.

Nous tenons à vous exprimer, bien respectueusement M. Cusson, que notre exaspération et notre patience a dépassé sa limite. Nous désirons fermement la fermeture de l’École de pilotage à Drummondville. M. Cusson, est-ce que nous allons passer tout l’été à entendre le bruit, et ce, du matin au soir des « tondeuses volantes » qui endommagent notre santé?

Notre santé est le bien le plus précieux que nous possédons M. Cusson. Nous vous signalons, encore une autre fois, qu’il est impératif d’agir afin de redonner la paix et la qualité de vie tel que promis aux résidentes, résidents de nos secteurs domiciliaires. Et également de protéger l’air que nous respirons et l’environnement naturel dans nos secteurs résidentiels.

_________________________

René Bergeron

Résident du Domaine du repos, secteur Saint-Charles

_________________________

Commentaires: C'est l'école de pilotage qui génère le problème et non l'aéroport. L'école de pilotage est là depuis seulement quelques années alors que les résidents sont là depuis depuis vraiment plus longtemps. Les gens avaient acheté leur maison bien avant de l'implantation de l'école de pilotage. Nous ne sommes pas des riches chialeux. Nous sommes beaucoup plus `^a plaindre. Les retombées économiques de l'école de pilotage sont loin d'être démontréaes d'une manière positive. Il y a des résidents qui quittent le secteur résidentiel a cause des préjudices causés par l'école de pilotage.

 

Signer cette pétition

En signant, j'autorise René Bergeron à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions24.net à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Facebook