Kate Daniels Rescue

 

J'en suis au point où j'ai envie de faire une grève de la faim, attachée à un poteau où un arbre devant les locaux de Bragelonne/Milady avec une pancarte gigantesque quémandant le retour de "Kate Daniels" ; reprise des trad' et de la publication ! Je vais être vache avec vous Milady - mais il faut que je vous le dise (si vous lisez ceci un de ces quatre) - vous avez merdé et pas qu'un peu !

 

Décider d'arrêter une série comme celle-ci parcequ'elle n'engendrait pas assez de revenus, de profits où juste parcequ'il fallait faire un choix entre l'arrêter (comme d'autres) et/ou publier des nouveautés, c'était une mauvaise idée. Peu importe les raisons finallement puisque dans le cas du choix cité précédemment, aucune de vos NOUVELLES séries Urban Fantasy/Bit-Lit ne parvient à atteindre la cheville de "Kate Daniels" même si certaines d'entre elles ne sont pas dépourvues d'intérêts. Le succès de séries comme "Chasseuse de la Nuit" aurait dû contribuer à la poursuite des trad et publications de K.D ne serait-ce que dans un format numérique.

 

Dans le cas d'un public trop rare, certaines améliorations où modifications auraient pu êtres mise en place afin d'atteindre un lectorat plus large ; je parle notemment de vos choix en matière de couvertures qui sont, je le pense, douteux. Les trois premières couv' de Kate présentées sur mon montage étaient bien meilleures et bien plus attractives que celles que vous avez apposés pour la réédition (ex : photo au bas à droite du montage). D'où vient cette manie de coller des visages de mannequins en gros plans sur vos couvertures Bit-Lit et Urban Fantasy ?! Encore heureux "Mercy Thompson" n'a pas subit ce traitement. Certaines sont classes... regardez "Rebecca Kean", un mannequin certes, mais tout en sobriété classieuse avec une pointe de piquant... maintenant examinons vos réarrangements couv' de la série d'Ilona Andrews... je ne suis pas désolée de vous le dire ; c'est cheap, ça ne représente absolument pas le personnage de Kate où même la série, je dirais même que lorsque quelqu'un les voient dans une librairie où sur le net, il y sûrement un panneau lumineux "sans intérêt/pour les nanas" qui s'allume dans son esprit ! Alors que "Kate Daniels" c'est destiné à tout public de 15 à 200 piges et avant tout unisexe.

 

Je sais que ce type de merchandising plaît, mais pas à une majorité et certainement pas à un public masculin.

 

Je n'ai rien contre la Bit-Lit, j'en lis quand je veux me détendre, pas me prendre la tête avec un monde trop développé où les intrigues "hors romances" sont d'avantage un prétexte à la découverte des personnages, de leurs pouvoirs mais surtout pour le tissage des liens des différents protagonistes. J'aime la Bit-Lit pour ce qu'elle à offrir mais vous avez "catalogué" Kate Daniels (et Mercy Thompson) comme telles alors que ce n'en est pas. Pas étonnant que la série n'ai pas réussie à trouver plus de lecteurs, à se hisser à la place qu'elle mérite.

 

Moi qui avait tendance à utiliser le terme Bit-Lit comme un fourre tout dés lors qu'une héroïne était le perso principale d'un monde où le paranormal côtoie la réalité, mettant en scène un peu (où beaucoup) de rapports charnels explicites, j'ai intégré mon erreur. Depuis que j'ai lu des séries comme "Mercy Thompson", "Danny Valentine", "Rebecca Kean" et bien entendu "Kate Daniels", je comprends de mieux en mieux et bien plus clairement l'envie des auteures de différencier l'Urban Fantasy de la Bit-Lit et ma foi, elles ont totalement raison.

 

En tant que lectrice de Bit-Lit (entre-autres), je sais ce que je veux trouver dans ce genre quand je me penche sur un des titres dispo sur le marché : une relation chaude comme la braise et quasi-immédiate ainsi que quelques démonstrations de pouvoirs et une mythologie sympa et explicite, mais qui servent avant tout la romance torride ! Je pense que c'est aussi ce que cherchent toutes les autres lectrices et quelques lecteurs quand ils lisent de la Bit-Lit alors que Kate Daniels...

 

Je vous le dis ; "Kate Daniels" est une série d'Urban Fantasy phénoménale que Milady à eu le flair de dénicher Outre-Atlantique et de publier pour leur charmants lecteurs français. Une série qui plait, plaira et est destinée à plaire aussi bien aux mecs qu'aux nanas. Une série qui en a dans le pantalon si je puis dire. Kate n'est pas une midinette qui à besoin que l'on prenne soin d'elle jusqu'à l’étouffement, c'est une jeune femme combative et combattante qui prends ses décisions en son âme et conscience dans un univers travaillé au mieux. Un monde où il est difficile de se faire un nom, une place, si on ne lutte pas pour se les faire. Un monde où la magie règne par intermittence avec la technologie et où les êtres hors du commun s'affrontent dans des luttes de pouvoir, pour défendre leurs positions, leurs opinions, les gens qu'ils sont en devoir de protéger et ceux qu'ils aiment ; amis, familles, amants.

 

Un univers où vous côtoierez des divinités, leur rejetons, des vampires qui ne ressemblent, sans presque aucun doute, à aucun de ceux que vous avez pu voir jusqu'à présent dans de la Bit-Lit où de l'Urban Fantasy, des métamorphes puissants et très particuliers ainsi que bien d'autres créatures difficilement imaginables...

 

Voilà ce qui vous attends dans "Kate Daniels", n'est-ce pas là un programme des plus alléchants ?! Et pour les dernières et derniers récalcitrant(e)s si vous flippez de vous engager dans cette lecture alors que la série à été arrêtée, dites-vous bien que, premièrement, chaque intrigue développée au cours d'un tome est menée jusqu'à son terme dans ce même tome et ceci équivaut pour les quatre livres dont nous disposons en France, alors pas de cliffhangers indésirés. Deuxièmement, je n'ai pas envie de perdre espoir ou baisser les bras quant à la reprise de cette génialissime saga chez un éditeurs français que ce soit chez MILADY, BRAGELONNE qui est un des rares éditeurs spécialisés en Fantasy, J'AI LU qui publie la fabuleuse "Rebecca Kean" où encore chez ORBIT qui publie aussi de très bonnes séries d'Urban Fantasy comme 'Danny Valentine".

 

Vous allez peut-être juger que je suis ridicule, que j'en fait trop pour une simple série littéraire qui, de plus, a moyennement marché, cependant vous aurez compris qu'il ne s'agit pas d'une simple série. Et quant bien même vous auriez en partie raison sur le fait que j'en fait une tonne, je vous dirais que parfois on a envie de se démener pour des choses apparement insignifiantes, mais qui nous tiennent tout de même à coeur. C'est mon cas pour "Kate Daniels". On peux dire que j'en fais désormais ma "cause littéraire" à défendre. Une bataille perdue ne signifie pas forcément que la "guerre" le sera aussi et peut-être que ce que j'entreprends mènera à "que dalle" à l'image de la pétition qui avait tournée et malheureusement trouvé sourde-oreille chez Milady, mais au moins j'aurais essayé avec les moyens qui sont en ma possession.

 

Voilà pourquoi ma chronique sert aussi de nouvelle pétition qui, je l'espère véritablement, fera le tour de la blogo et des amoureux de la littérature imaginaire qui aiment, connaissent où ont envie de découvrir la série d'Ilona Andrews.

 

Quant à vous, lecteurs et lectrices, qui ne trouvez pas forcément d'écho à cette saga où même à l'imaginaire - imaginez-vous qu'une de vos série livresque favorite (tout genre confondu) soit retirée du marché et que vous ne puissiez plus bénéficier de sa traduction, vous qui n'êtes franchement pas bilingue (comme moi) et même vous qui l'êtes - le voilà votre écho. Alors je vous demande de bien vouloir signer la pétition au nom du "Devoir de Compagnonnage et d'Assistance Entre Lecteurs Passionnés qui se trouvent en Situation de Détresse Littéraire". NON ?! Une info vient de tomber dans mon oreillette fictive ; cette loi n'existerait pas. Et bien maintenant si, je l'instaure et l'invoque ! Merci à vous chers lecteurs et chères lectrices de nous aider - nous autres amoureux de K.D - à tenter de la faire republier.

Et vous qui aimez juste le sang, la castagne et les polémiques, je vous encourage juste à passer votre chemin. Ce n'est pas la vocation de cette article/pétition que de vous permettre de vous lâcher en insultes que ce soit envers moi où la maison d'édition concernée par "Kate Daniels". Si vous avez envie de réagir, libre à vous, mais faites-le dans le respect, merci bien.

Personnellement je m'engage à acheter plein pot chacun des tomes papiers qui ressortira et sortira si cette pétition engrange suffisamment de signatures pour donner envie à une maison d'édition de relancer cette saga dans les pays francophones. Je veux l'intégrale de cette série dans ma bibliothèque et en français s'il vous plais. Si vous trouvez que mon engagement d'achat est tout aussi risible que de lancer cette pétition, sachez juste qu'à part trois où quatre livres (Les Douze de Justin Cronin étant le dernier de ce chiffre indécent), je n'achète aucun de mes livres neufs. Je n'achète que de l'occas' à des prix franchement dérisoires comparativement à ceux pratiqués dans le commerce, je me procure des eBooks où alors j'emprunte à la médiathèque. Donc oui c'est sans doute risible mais dans mon cas ce n'est pas anodin, surtout quand on se place du côté des personnes qui cherchent le plus souvent possible à faire de bonnes affaires !

 

S'il vous plais, je vous le demande humblement, partagez l'article, signez la pétition, faites la tourner autant que possible. Je ne vous le demande pas pour faire de la pub à mon blog où collectionner des commentaires - ça je m'en tamponne royalement - mais je vous le demande au nom de ces excellentes séries arrêtées et pour les lecteurs laissés sur le pavé.

 

Essayer ne coûte rien et votre signature pas davantage, Merci Beaucoup !

 

 

Edito du 24 Mai 2013

 

J'avais signalé, dans la section commentaires, avoir envoyé un message à Milady concernant la date butoir de leur droit d'exploitation pour Kate Daniels. Voici une copie de mon message du 19/05/13:

"Bonsoir,

Je doute que vous puissiez répondre ouvertement à une question de ce genre, mais qui ne tente rien n'a rien ; à quelle date survient la fin de vos droits d'exploitations pour la génialissime série "Kate Daniels" ?

Je vous remercie de votre attention et vous souhaite une bonne fin de soirée."

 

Message auquel César Bastos - Community Manager chez Bragelonne, Milady et Castlemore - a répondu le 22/05/13 dans le mail suivant :

 

"Bonsoir Bibliothia,

Je viens de consulter le service éditorial qui m'a indiqué que la moyenne de nos contrats est de sept ans. La première édition de Kate Daniels datant de 2009, cela nous amène vers 2016...

Si vous avez d'autres questions, je reste à votre disposition.
Bonne soirée."

 

Le même jour ma réponse à été la suivante :

"Merci de m'avoir répondu. Cela laisse donc aux fans trois ans pour vous convaincre de relancer Kate Daniels sous le sigle Urban Fantasy (et avec de nouvelles couvertures) où attendre trois ans sans réussir et éventuellement espérer qu'une autre maison d'édition soit intéressée. C'est bon ça ne me gène pas de faire vivre et circuler la pétition durant tout ce temps même si nous sommes beaucoup à souhaiter le retour de K.D bien avant !"

 

Et enfin hier, le 23/05/13, j'ai reçu ce mail de César Bastos :

"Rebonjour,

Il ne faut jamais dire jamais. C'est l'une de nos maximes...

Toutefois, on ne veut pas donner de faux espoirs non plus. Au sein même de l'équipe, on peut compter un certain nombre de fans de l'équipe, pour qui cette situation est tout aussi déplaisante. Mais avec déjà deux éditions successives, chacune avec des couvertures différentes, on n'a déjà fait beaucoup... bien plus que n'importe quel autre éditeur dans la même situation, nous en sommes convaincus.

Nous avons déjà dit par le passé que nous serions ouvert à toute discussion pour voir reprendre cette oeuvre par un autre éditeur n'ayant pas forcément le même fonctionnement et pouvant trouver un modèle économique adéquat, mais là non-plus, nous ne nous faisons pas d'illusions. Si une série ne fonctionne pas au bout de deux tentatives, je ne vois pas comment l'un de nos confrères pourrait être intéressé. Et la création d'une structure dédiée à la publication de cette seule série me semble très risquée...

Enfin, à titre personnel, je me permettrai aussi de vous signaler qu'une autre édition en privilégiant l'étiquette d'Urban Fantasy serait une mauvaise stratégie. Ce terme ne reste compréhensible que pour une minorité de lecteurs et si la majorité du lectorat de la bit-lit le boude malgré tout, je vous avoue ne pas avoir de solution particulièrement sure.

Quoi qu'il en soit, on ne put que saluer et encourager l'initiative de cette pétition, quelque soit son issue, et c'est ce que nous avons fait.


Très cordialement, et à votre disposition..."

 

---------------------------------

 

Peut-être vous demandez-vous pourquoi je poste un édito pour vous faire partager ceci et sur la pétition qui plus est ?

Dabord parce-que je vous l'avoue, sur l'instant, le dernier mail de Mr Bastos, m'a mis un petit coup de plomb dans l'aile. Je pense que vous le ressentirez aussi, ou au moins le comprendrez pour les moins attaché(e)s à K.D.

Ensuite par soucis de transparence. Concernant cette pétition nous sommes toutes et tous concerné(e)s, une équipe qui s'est unie pour une cause commune. Et bien que j'ai initié le nouveau projet de sauvetage ; vous autres, signataires, blogueurs et lecteurs m'avez vite rejoins et n'avez pas hésité à faire circuler la pétition pour une série qui a été arrétée il y a quelques mois déjà. Ce n'est pas rien, loin de là, et je remercie chacun(e) d'entre vous d'avoir fait ce que vous avez fait et remercie par avance tous ceux et celles qui se joindront à nous par la suite.

Toutefois je veux que vous ayez toutes les cartes en mains pour décider si vous voulez poursuivre avec nous en continuant de faire circuler un maximum la pétition et en la postant sur vos blogs/sites pour vous qui le faites déjà, vous qui souhaitez le faire (rien ne vous y oblige, c'est vraiment selon votre bon vouloir) ou pour vous qui n'avez pas encore signé.

Pour ma part je continue, quand bien même l'espoir s'est amenuisé avec le dernier mail de Milady. Tant que la porte ne s'est pas totalement refermée, cet espoir est toujours là et précieux. Il va falloir plus de pérséverance sans aucun doute et atteindre un nombre de signataires impressionnant afin d'attiser l'intérêt d'autres éditeurs ; ce qui est notre meilleure chance de voir réeditée "Kate Daniels" un jour.

Je vous encourage donc à donner votre opinion, faire connaitre votre position dans la zone commentaires.

Merci encore à toutes et tous !

 

 

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur notre site. Cependant, l'auteur de la pétition verra toutes les informations que vous rentrerez sur ce formulaire.

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Merci de consultez votre boîte de réception et dossier "courrier indésirable".
Facebook