R. Zaharia
Visiteur

/ #2 Priorité aux salariés !

2013-09-12 15:24

Il s'agit de préserver au moins 100 000 emplois par an, c à d. une masse salariale de plus de 3 milliards /an, dont une moitié revient (ou pas !) dans les budgets publics, sous forme de cotisations, de taxes, et d'impôts directs.
100 000 emplois perdus chaque année faute d'avoir favorisé une priorité aux salariés, (il sagit d'une estimation basse), c'est au contraire une dépense de plusieurs centaines de millions /an pour les Assedic.

Même si cette "priorité aux salariés" avait pour effet de porter atteinte au droit de propriété, ou au "secret des affaires", (ce qui n'est pas le cas), l'intérêt général et la protection des finances publiques, commanderaient d'accepter de telles atteintes.
Si cette loi se heurtait à des principes constitutionnels établis au cours des siècles précédents... pour l'époque présente, celle où les destructions d'emploi quotidiennes sont un fléau social intolérable, il conviendrait de remettre en cause ces principes !
Facebook