Le « Tout CCF » c’est toujours NON !

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Le « Tout CCF » c’est toujours NON !.


Visiteur

#51

2013-12-13 20:10

suis avec vous

Visiteur

#52

2013-12-13 22:13

LES CCF n'est pas un réel examen car les élèves trichent.

Visiteur

#53

2013-12-13 22:16

Les CCF ne sont pas un réel examen, les élèves trichent.

Visiteur

#54

2013-12-13 23:21

tout ccf c'est vraiment non

Visiteur

#55

2013-12-14 03:15

CCF véritable usine à gaz ! fait travailler les professeurs encore plus et l'élève lui n'a pas de stress, se moque complètement de son examen et sait que toute façon au final il aura son diplôme. J'ai passé 4 ans en Guadeloupe et là bas c'est encore pire que partout ailleurs !! Revenons à plus d'équité et des épreuves ponctuelles que l'on prépare avec les élèves et auxquelles ils doivent se confronter pour être validés. C'est cela l'école de la vie !

Visiteur

#56

2013-12-14 06:08

Dans CCF, il y a cesser...

Visiteur

#57

2013-12-14 12:26

Et si on suivait ce qui est fait pour le dnb (brevet). C'est un système motivant et rassurant pour l'élève. Pour simplifier, c'est une epreuve ponctuelle en fin d'année au coeff 4 et la moyenne annuelle coeff 6.

Visiteur

#58

2013-12-14 17:07

Les professeurs en LP croulent sous les charges et n'ont même plus le temps d'enseigner !

Visiteur

#59

2013-12-14 17:43

On oublie que les CCF peuvent entraîner des dérives graves :
- Se transformer en auto-CCF, les élèves ayant revu la leçon 2 jours auparavant et répondu à des questions du sujet,
- Si les notes ne sont pas suffisamment élevées, elles peuvent toujours être modifiées à la hausse et personne ne le voit !!!
- Les sujets réalisés par les enseignants auront-ils le même niveau d'un établissement à un autre ?
- une évaluation faite par l'enseignant qui sous la "pression" de l'inspection remontera de bonnes notes pour éviter de devoir se justifier en fonction d'un calcul d'écart type (comme en CCF informatiques).
Enfin, je rappelle que pendant 12 ans les enseignants de professionnels ont géré les CCF informatiques en BEP MDS, MDC et Bac pro Compta et Secrétariat SANS AUCUNE INDEMNITÉ. L'inspection semble l'avoir oublié pour les passages à la Hors Classe.

Visiteur

#60 Re:

2013-12-14 18:00

#59: -

Certains évoquent le Bac pro en 3 ans.

Beaucoup trop de nos élèves entrent en BTS (d'aujourd'hui !) entraînant une dégradation de cette formation et de ce diplôme.
Les dégats sont là : Un an de moins de formation, un an plus jeune, un niveau scolaire en baisse surtout en enseignement général, ... et avec l'évaluation par compétence, c'est toute une génération qui risque de le payer.
Des élèves peu travailleurs, peu motivés.
Auparavant, il y avait une sélection et même le major d'une académie était refusé en BTS public.
Il y a eu un texte récent qui réservait une place en BTS à tout candidat qui avait une mention BIEN.
Maintenant, il y a de la place pour quiconque !


Visiteur

#61

2013-12-14 18:00

Certains évoquent le Bac pro en 3 ans.

Beaucoup trop de nos élèves entrent en BTS (d'aujourd'hui !) entraînant une dégradation de cette formation et de ce diplôme.
Les dégats sont là : Un an de moins de formation, un an plus jeune, un niveau scolaire en baisse surtout en enseignement général, ... et avec l'évaluation par compétence, c'est toute une génération qui risque de le payer.
Des élèves peu travailleurs, peu motivés.
Auparavant, il y avait une sélection et même le major d'une académie était refusé en BTS public.
Il y a eu un texte récent qui réservait une place en BTS à tout candidat qui avait une mention BIEN.
Maintenant, il y a de la place pour quiconque !
m

#62

2013-12-14 20:23

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Visiteur

#63

2013-12-15 00:53

avec les CCF, c'est la disparition des diplônes nationaux, laissant place aux diplôeme "maison".
la surcharge de travail pour faire des économies, et dévaloriser les diplôme, ce n'est pas républicain !

Visiteur

#64

2013-12-15 02:41

Diplôme maison, à valeur multiple, baisse du niveau, pressions sur la notation. Le CCF n'est pas ce que veulent y voir les politiques et les parents, il s'agit bien d'une remise en cause de l'égalité devant les diplômes et même de la valeur de ces diplômes.

Visiteur

#65

2013-12-15 11:39

y en a marre, on a toujours plus de boulot, des conditions de travail qui ne cessent de se dégrader et de moins en moins d'humanité dans la gestion du personnel.

Visiteur

#66

2013-12-15 16:48

Les CCF sont une charge considérable pour l'enseignant.
Parfois nous n'avons pas le temps nécessaire pour évaluer les élèves avant les CCF.

Visiteur

#67

2013-12-15 16:49

Parfois, nous n'avons pas le temps nécessaire pour diffuser et évaluer les élèves avant les CCF.
Mir

#68 CCF

2013-12-15 16:51

Parfois, nous n'avons pas le temps nécessaire pour diffuser les cours avant les CCF.

Visiteur

#69

2013-12-16 10:31

Même avec la meilleure volonté du monde de la part des enseignants, tous les élèves ne sont pas évalués équitablement.
Le CCF " c'est des pratiques locales de chaque professeur pour délivrer un diplôme national " !!!

Visiteur

#70

2013-12-16 20:56

CCF = programme au strict minimum
et en plus il faut que la moyenne de la classe soit 10, sinon le prof est mauvais. résultat tous les élèves sont très bons ; ils auront tous le Bac ; les programmes seront , sont déjà, réduits au strict minimum. Le Bac pro ne vaut plus rien...
et pour les prof beaucoup de travail pour rien de la paperasserie, de la mise en forme des plus délirantes....vivement la fin. Je préfère encore me déplacer pour aller corriger .MV

Visiteur

#71

2013-12-16 21:13

Les PLP doivent réagir aux dangers du CCF, il y a urgence, et plus particulièrement à la part du CCF "en entreprise" avec les PFMP (périodes de formation en milieu professionnel)et l'évaluation. Reconnaître la capacité de l'entreprise de "noter" les élèves, donner des outils d'évaluation par "compétences" aux entreprises, c'est couper la branche sur laquelle les PLP sont assis, et à terme, ils n'auront plus besoin d'exister, l'entreprise prendra leur place dans le cadre de la "territorialisation" de l'enseignement professionnel et du développement volontariste de l'apprentissage...Alors mobilisons-nous tous!!!

Premiers effets, la carte des formations professionnelles rentrée 2014, la Région et le rectorat décident conjointement de fermer des sections de CAP et de Bac Pro....fini le "c'est pas nous...c'est les autres" que nous avons connu les années précédentes, maintenant nous connaissons les "fossoyeurs" de l'enseignement professionnel public....


Visiteur

#72

2013-12-17 22:57

Voici quelques chiffres depuis l'apparition du bac pro en 3 ans.
BEP MSA : Classes de 30 élèves x 9 fiches = 270 copies et il y a eu 2 oraux dont l'un a duré pour un seul jury constitué 2 jours 1/2 d'interrogation ! Que du boulot pour les profs.
5 documents d'évaluation par élève soit 150 feuilles et 3 000 items à remplir !!!

Bac Pro GAGA :
Supposons qu'un élève fasse une fiche par compétence sans aléas et complexité, il réalisera donc 55 fiches et j'ai 28 élèves soit 1540 fiches.
Maintenant avec un aléas et une complexité et comme il y a en moyenne 10 alors on obtient :
55 fiches x 28 x 5 = 7 700 fiches
Total général : 7 700 + 1 540 = 9 240 fiches à réaliser au lycée et lors des stages en entreprises.
Et n'oublions pas les scénari qui pour un groupe de 14 élèves peut s'organiser ainsi :
2 au meuble d'accueil, 3 sur le PGI à faire des opérations d'achats, de vente et une autre activité parmi le CRM, la paye, la compta ou les immob.
Puis 3 sur Excel, 3 autres sur Word et enfin pour les 3 derniers à vous d'imaginer.
Enfin, il ne faudra surtout pas oublier de jouer à "tourner manège" car ceux qui ont fait Excel n'ont pas fait Word ...etc.
A cette démarche un inspecteur a répondu : "OUI et a ajouté que nous aurions 3, 4 voire 5 ans d'un gros travail."






Participer à la discussion
Message (*)


Visiteur

#73

2013-12-17 23:04

J'ai oublié les cases de couleurs à cocher dans mes calculs :
55 x 10 x 28 = 15 400 cases à colorier pour 2 profs
mais comme les 2 enseignant auront deux niveaux de formation alors : 15 400 x 2 = 30 800 cases.
Si les choses avaient été faites convenablement, il aurait fallu commencer par nous motiver en nous nommant au grade d'AGRÉGÉ.

Visiteur

#74

2013-12-18 07:32

supprimer le bac pro urgence
974

#75 vive le CCF

2013-12-18 07:34

merci le snetaa je touche plein d'argent avec les CCF et mes élèves ont un diplôme car c'est moi qui note ...

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Facebook