Alerte et Soutien aux Drs E. Delpuech D. Huez et B. Berneron

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Alerte et Soutien aux Drs E. Delpuech D. Huez et B. Berneron.

CHu

#1

2013-05-04 16:07

1) Casser le syndicalisme _ 2) Casser la médecine du travail. Bien joué MEDEF mais vous oubliez la suite : 3) Mettre tout le monde à la rue _ et qui sait ce qui peut s'ensuivre... Arrêtez vos conneries, cessez de persécuter les gens qui ont le ventre d'oser vous déranger, et mettez un terme à ces poursuites qui vous discréditent toujours un peu plus (si besoin en est encore bien sûr)


Visiteur

#2

2013-05-04 20:10

Les employeurs tendent à exercer une pression croissante sur les médecins qui témoignent des effets pathologiques de la souffrance au travail au point que nombre d'entre eux et des services spécialisés en pathologie professionnelle refusent désormais de produire des attestations.

Visiteur

#3

2013-05-04 20:52

Il est inadmissible que des employeurs contestent le jugement de médecins du travail. il faut arrêter l'exploitation des travailleurs et la rentabilité à tout prix au détriment de la santé.
Sylvie Marchais
lo

#4 résistance ? Partout

2013-05-04 22:05

les médecins du travail doivent EUX AUSSI bénéficier de soutien, celui des IRP de toutes les entreprises, pour être plus forts...

Visiteur

#5

2013-05-04 22:43

La médecine du travail est la pour protéger les salaries, elle doit garder son indépendance face au patronat qui se croit tout permis et surtout licencier des médecins parcequ'ils ont fait leur travail, bravo à eux honte au patronat

Visiteur

#6

2013-05-04 23:06

la santé est un état complet de bien être phisique et mental.
Vive l'indépendance de de la médecine surtout au travail.

Visiteur

#7

2013-05-05 01:08

Les pressions exercées par les employeurs sur les Médecins du Travail sont intolérables
Britige

#8 Au sujet de la pétition

2013-05-05 09:42

J'ai signé la pétition en faveur des docteurs Delpech, Huez et Berneron. Dans mon proche environnement, je connais bien une femme qui est médecin du travail elle-même et qui m'a souvent raconté les énormes difficultés que les médecins du travail rencontraient dans l'exercice de leur fonction. Elle m'a fait comprendre en fait, qu'à terme, ceux-ci n'existeraient plus... Ce qui arrangera évidemment toutes les multinationales qui considèrent l'humain chez leurs employés comme une sorte d'excroissance pathologique et qu'il faut supprimer...
Ce que je ne comprends pas pourtant dans cette histoire de pétition - que j'ai quand même signée - est que nous n'en sommes pas là et que les textes de lois existent - vous nous les avez d'ailleurs recopiés pour les rappeler - ALORS COMMENT EST-IL POSSIBLE QUE CES DOCTEURS SOIENT CONDAMNES PUISQU'ILS ONT AGI EN CONFORMITE AVEC CES LOIS ?
(Je refuse de penser que la Justice ne fait pas son travail...)
Merci à l'avance de bien vouloir me répondre.
La femme que je connais et qui est médecin du travail est actuellement en vacances à l'étranger et je ne peux pas la joindre pour lui poser la question...

Visiteur

#9

2013-05-05 10:05

Défendre la santé des salariés, est-ce un délit... ou la mission essentielle du médecin du travail ?

Visiteur

#10 Soutien aux Drs Delpech, Huez et Berneron.

2013-05-05 10:28

J'ai signé. Je connais les pression que subissent les médecins du travail quand ils veulent faire correctement leur travail. Je connais aussi le caractère ultra-réactionnaire de l'Ordre des médecins. La longueur du texte est quelque peu décourageante. Un texte plus court serai à mon avis au moins aussi efficace. Nombre d'entre-nous sont assaillis de courriels...
Jean-Claude Bauduret

Visiteur

#11

2013-05-05 10:52

Résistance!!!
Résistons!!
Sinon, nous perdrons tous!
MXG

Visiteur

#12

2013-05-05 16:19

beaucoup de courage face aux requins du capitalisme pour qui , il n'y a que le profit qui compte,faudra bien que ce système s'arrete un jour, peut etre le commencement avec la VI éme république en vue

Visiteur

#13

2013-05-05 17:49

Je ne connais pas l'affaire, mais Madame le Docteur Berneron a été ma plus proche collaboratrice pendant cinq ans, sur Amboise (37) puis sur Romorantin (41).
Je connais ses convictions et sa probité qui est exemplaire.
Si tous les médecins du travail pouvaient avoir son courage et sa force de travail, notre société serait peut-être différente.

Visiteur

#14

2013-05-05 17:54

Totale solidarité de la Coordination nationale des comités de défense des hhôpitaux et maternités de proximité
Cf. http://www.coordination-nationale.org/

Visiteur

#15

2013-05-06 08:33

Moi même victime de harcèlement moral sur le lieu du travail ayant entraîné une inaptitude et donc un licenciement, le soutien des médecins du travail mais également du dr Berneron vue en consultation en novembre 2012 m'a été d'une grande aide.
Je trouve ces actions contre ces médecins dont l'action est nécessaire absolument révoltante.
Je soutiens à 300% cette pétition

Visiteur

#16

2013-05-06 09:42

J'habite une région, Tours, Blois ....où malheureusement les patrons sont très actifs pour mettre en sourdine les services de médecine et de santé au travail.Il existe au CHUR de Tours un service de consultation de pathologie professionnelle dirigé par le professeur Lasfargues qui ne fonctionne pas, on ne peut pas faire plusieurs choses à la fois, il délègue cette mission à d'autres qui malheureusement sont peu scrupuleux de la santé des salariés actifs ou retraité, j'en ai fait les frais, en effet en 2009 tout mon dossier concernant ma maladie professionnelle due à l'amiante a disparu du CHRU, il parait que je ne suis pas le seul, après plusieurs réclamations au service qualité j'en suis au courrier au Directeur du CHUR, j'attends la suite, je serai intéressé d'avoir des contact pour combattre toutes ces dérives et se regrouper. Bien amicalement

Visiteur

#17

2013-05-06 09:59

tous les moyens sont bons pour tenter de nous faire disparaître :visites espacées, contestation des aptitudes auprès du MIRTMO,accès à la pluridisciplinarité mal controlé par le MduW,par des IPRP pas si indépendants que cela et maintenant plaintes au conseil de l'ordre: ce qui vient de m'arriver ! pour me faire peur !

Visiteur

#18

2013-05-06 10:00

Il faut que les actionnaires ne soient plus le pouvoir invisible des entreprises.
Vive les SCOOPS !

Visiteur

#19 Re:

2013-05-06 10:01

#12: -

Le Krach de 1929 a eu pour conséquence principale l'arrivée de Hitler au pouvoir en 1933 avec les horreurs qui s'en sont suivies jusqu'en 1945. La crise actuelle n'a pas encore connu son apothéose, espèrons seulement que la suite sera moins dramatique.

Ces 2 crises sont parties de Wall Street à cause de la frénésie d'enrichissement immédiat de quelques personnes. Comprendront-ils enfin un jour que leur système, qui s'il permet à quelques-uns de s'enrichir indécemment au détriment de tous les autres, est parmi les plus pourris et hypocrites qui soient. Comme vous le dites, seule une VI° République, affranchie dans sa Constitution de la finance, est la porte de sortie la plus pacifique et raisonnable qui reste.


Visiteur

#20

2013-05-06 10:11

c est scandaleux

Visiteur

#21

2013-05-06 10:20

Bon courage aux Drs HUEZ, DELPUECH et BERNERON. Vous avez tout mon soutien.

Visiteur

#22

2013-05-06 10:23

de tout coeur avec ces trois médecins si dans mon usine le médecin avait pu agir on n'en serait peut-être pas là Auguste

Visiteur

#23

2013-05-06 10:34

Les employeurs qui poursuivent ces trois médecins devant la juridiction ordinale sont des terroristes. Ils veulent que les médecins du travail intériorisent ce "risque de poursuite" et ainsi, s'abstiennent de faire leur boulot.
Des méthodes de voyous. Alors que les RPS dévastent la santé des salariés....les employeurs veulent INTERDIRE la mise à jour de ce phénomène.

Visiteur

#24

2013-05-06 10:45

Le médecin du travail est le seul à être susceptible de lancer l'alerte dans le domaine des dommages de certaines formes modernes de travail sur la santé mentale du travailleur. L'Ordre des médecins doit absolument en prendre acte et protéger l'indépendance d'action du médecin du travail. A ce titre, une saisine de la part des employeurs doit être refusée par l'Ordre, qui doit au contraire se positionner en soutien à nos Confrères. Soutien que pour ma part je leur apporte dans toute la mesure de mes moyens.

Visiteur

#25

2013-05-06 10:54

Cela ne m'avait pas échappé, la médecine du travail est maintenant assujetti au chef d'entreprise, bonjour l'indépendance...
Facebook