Manifeste affirmant le caractère un et divers de la langue d'Oc

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Manifeste affirmant le caractère un et divers de la langue d'Oc.

Ce message a été supprimé par l'auteur de cette pétition (Montrer les détails)

2012-08-16 01:12


JF Brun

#2 MERCI AUX PREMIERS SIGNATAIRES

2012-08-16 21:01

MERCI ET TOUTES MES EXCUSES aux premiers signataires
Jean-Marc Courbet, écrivain provençal, majoral du Félibrige, centre de Documentation Provençale « Parlaren à Bouleno », Bollène
Jean-Claude Forêt, écrivain d’Oc, enseignant à l’Université Montpellier III
Serge Javaloyès, écrivain, éditeur (Pau)
Marie-Christine Coste-Rixte, agrégée d’anglais retraitée, traductrice de l’occitan et en occitan.
Jean-Claude Rixte, président honoraire de l’Institut d’Estudis Occitans Rhône-Alpes
Josiane Ubaud, linguiste en domaine occitan
Gerard Joan Barceló, director de la revista Lingüistica Occitana
Patricia Dupuy, journal « Prouvènço d’Aro »
Jean-Luc Pouliquen, écrivain, éditeur (Marseille)
Alranq Claude, Acteur, Auteur, Chercheur, homme de scène, Pézenas.
Bernard Vaton Arquitecte dplG Urbaniste
Claude Barsotti, écrivain, journaliste
Marie-Jeanne VERNY, MCF-HDR Département d'occitan Université Paul Valéry Montpellier
Daniel Bezsonoff, écrivain d’oc, sòci dóu Felibrige
Gilles Fossat, IEO Arles.
André Gabriel, bayle du Félibrige, Marseille
Marineta Mazoyer
qui ont signé le document manuellement et n'apparaissent pas sur cette liste électronique. Ils apparaîtront bien sur sur la liste finale!
Marie-Jeanne Verny, co-secrétaire FELCO

#3

2012-08-17 13:52

Lenga d'òc – Occitan – provençal - gascon... SUL SIT DE LA FELCO, D’ELEMENTS PER PAUSAR LAS QUESTIONS AMB SERENITAT… luenh de las polemicas divisèiras e per la vida de la lenga
1- La rubrica LENGA D'ÒC ? OCCITAN ? QU'ES AQUÒ ? (http://www.felco-creo.org/mdoc/index_fr.php?categ=ocques)
2- 09-08-10-Du parler local à la langue : le docteur Honnorat à la découverte de l'unité de la langue d'oc. Par Philippe Martel : http://www.felco-creo.org/mdoc/detail_fr.php?categ=ocques&id=561)
3- Langue d'oc ? Langue(s) d'oc ? Pour nourrir le débat, un texte de Philippe Martel - juin 2008 : http://www.felco-creo.org/mdoc/detail_fr.php?categ=ocques&id=419
4- La langue d'oc, une et diverse, diverse mais une. Un courriel de Patrick Sauzet à Michel Feltin, journaliste à l'Express : http://www.felco-creo.org/mdoc/detail_fr.php?categ=ocques&id=252
5- Provençal - Langue d'oc : pour une attitude constructive et ouverte dans la perspective de la préparation d'une loi langues régionales. La FELCO écrit aux députés V. Boyer, JC. Bouchet, E. Diard, Y. Lachaud, T. Mariani, J. Remiller, JM. Roubaud, P. Terrasse, G. Teissier, M. Vauzelle. La FELCO propose des mesures clés pour une loi en faveur de l'enseignement des langues régionales : http://www.felco-creo.org/mdoc/detail_fr.php?categ=deputat&id=193
6- Lettre de P. Sauzet, président du Jury du CAPES d'occitan-langue d'oc à Guy Teissier, député des B. du Rhône, suite à sa question écrite. Pour Patrick Sauzet, l'urgence est à demander plus de moyens pour l'enseignement de la langue d'oc. Cela passe d'abord par une augmentation des postes au CAPES : http://www.felco-creo.org/mdoc/detail_fr.php?categ=deputat&id=131
7- Un manifeste pour "la reconnaissance du gascon et du béarnais" et les premières réactions
La FELCO écrit à David Habib, député des Pyrénées Atlantiques, suite à sa question écrite : http://www.felco-creo.org/mdoc/detail_fr.php?categ=ocques&id=1111
8- À propos du fantasme récurrent d’un complot contre le provençal… Les "universitaires de Montpellier" mis en cause... : http://www.felco-creo.org/mdoc/detail_fr.php?categ=ocques&id=1141
9- Une étrange question écrite du sénateur Michel Charasse et la réponse du bureau de la FELCO : http://www.felco-creo.org/mdoc/detail_fr.php?categ=deputat&id=162

Ce message a été supprimé par l'auteur de cette pétition (Montrer les détails)

2012-08-17 14:05



Visiteur

#5

2012-08-17 16:43

Fa longtemps qu'apari la diversitat dins l'unitat e l'unitat dins la diversitat, en metent la grafia classica au servici de la riquessa de la lenga, luènh de l'ideologia de la lenga unica (que d'únei contúnon d'aparar ipocritament).

Visiteur

#6 oc

2012-08-18 17:34

Mon occitan de Velai es dins sa fòrma l'occitan tot e aqueste de chascun.
Realista

#7

2012-08-19 14:42

Moins de 400 signatures !!! Alors que vous dites avoir été 20.000 (ou 25.000?) à la manif de Tolosa!!! Bon, on devrait normalement arriver très vite à ce nombre de 25.000, qu'on peut raisonnablement multiplier par 5 vu qu'il est infiniment plus facile de signer sur internet que de se déplacer physiquement. C'est donc au bas mot CENT VINGT MILLE signatures qu'on peut attendre.
Faites-moi savoir quand le chiffre sera atteint...
realista

#8 Re:

2012-08-19 14:46

#1: Pellet jean-Marc -

NOSTRA lengo, NOSTRA paîs: mais c'est quoi ce charabia? De l'occitan ou de l'occitânerie ?

Quand on veut sauver une langue, on commence par la respecter, non ?

Gwiader ar stered

#9 Re: Re:

2012-08-20 15:51

Brezhoneg ha lenga d'oc, memes stourm ! Même combat!

A galon vat

Jakez

 

En davant

#10 manifèste òc

2012-08-20 16:26

Mercés a tots de's mobilizar tà har signar aqueste manifèste

Visiteur

#11

2012-08-20 21:28

de Bordèu a Marselha e de Aurelhac a Pau, vica la lenga occitana!
Pèir

#12

2012-08-20 21:29

vienetz tots a Bordèu dau 29 de seteme dinc'au 16 d'octobre peu purmèir hestenau occitan "MASCARET"!
alainchat

#13 parla la lenga

2012-08-20 23:53

L'unité de la langue d'oc est un fait et une évidence linguistique, ce n'est pas un choix idéologique. Sa diversité fait sa richesse, mais les métissages qui peuvent résulter de la mobilité sur le territoire, ou de l'apprentissage au contact de plusieurs dialectes (c'est mon cas), ces métissages doivent s'assumer sans complexe (al diable lo purisme, s'as enveja, parla la lenga !)
alainchat

#14 Re: Re:

2012-08-21 00:08

#8: realista - Re:

déjà, éventuellement, on peut corriger gentiment celui qui fait des erreurs pour le faire progresser, au lieu de l'agresser. Ensuite le strict respect et le purisme n'ont jamais rien sauvé, ça se saurait. E per acabar, amb de mond coma vos, l'occitan, solide, es plan empetegat !

 

Bruno Peiràs

#15 Re: manifèste òc

2012-08-21 03:26

#10: En davant - manifèste òc 

 Completament d'acòrdi ambe tu. Es per aquò que cadun se deu pas acontentar de signar simplament lo manifèste, mas deu passar un pauc de temps per far passar lo ligam a son "carnet d'adreiças", d'un biais a l'encòp larg e ciblat : "acteurs culturels, écrivains, usagers" de la lenga nòstra. lo cal mandar als elegits, politics o professionals, sindicalistas , responsables d'associacions, artistas, escrivans, pintres, musicaires, dançaires e que te sabi ieu, universitaris e intellectuals de tota mena (e pas solament als lenguistas), jornalistas, païsans, comerçants, "leaders d'opinion" grands o pichons, aquò per balhar lo mai possible de pes e de resson, als encargats de la cultura nòstra dins las regions, etc, totis los, quin que sia lor profession o lor estatut,  que coneissèm e que sabèm sensibilisats a la defensa de la lenga nòstra. Un òme o una femna = una votz. Atal benlèu capitarem de recampar "larg" e tanbens d'associar los que son benlèu en mesura d'influençar las decisions politicas ont se jòga l'avenidor de de nostra lenga.

Mazlum

#16 unitat de l'occitan

2012-08-21 17:16

Es pas de creire que calga encara en 2012 tornar afortir tot aquò, qu'es d'una evidéncia mai que blosa, sonque en causa d'un planpunh d'ignoramus que deurián anar a l'escòla avant de la dubrir...
E mai que mai la parlar a l'ostal, aquesta lenga...
Jean-Frédéric Brun
L'auteur de cette pétition

#17 MERCI AUX SIGNATAIRES QUI NOUS ONT REJOINTS A RODEZ LORS DE L'ESTIVADA

2012-08-21 18:14

En dehors du recueil électronique des signatures, nous avons reçu manuellement de nouvelles signatures recueillies à RODEZ par Thierry Offre:
PELLET Jean-Marc
BONNET Philippe
ORAZIO Jean-Louis
HILAIRE Jean-Pierre
BUFFANIE S
NOUGUIER Patrick
BARRAL Pierre
NAVARRO Estevena
PONS Charles
CHAUDIERE Jean
BAJOLLE Max
REIG Philippe
AGUILERA Martine
NOUAILLE Martine
FORET Christiane
NOALHA Marc
BETTON Huguette
BETTON Gérard
CROS Patrick
GRANDE Gèli
REGORD Anne
BRINGUIER G
DE CAUHAPE Bernard
RAMEL Jean-Louis
RAMEL Jaumeta
MIREMONT Brigitte
Fred

#18 Forum

2012-08-25 05:58

Salut à tous, j'ai fais circuler le lien de cette pétition sur mon forum (http://boinc-occitania.forum-actif.info/) ainsi qu'ici : http://forum.boinc-af.org/index.php/topic,2161.msg322672.html?PHPSESSID=da1c638f25bd438f145d41bc395735fc#new

Bonne journée à tous.
Marlette

#19 es uno lengo bello que canto per carriero

2012-08-26 19:43

es uno lengo bello que canto per carriero ; faudrié la parla proun souvent per que si perdesse pas ; per esempi faudrié chausi un endré ( et perqué pas lou mercat ) ounte si rescountrarian per "parla" ; ensin touti poudririen l'ausi e pas soulamen aquelli que van a d'escolo de Prouvençau vo de Calandretto . Fau me perdouna si li a quaucaren qu'es mau escrit ( lou mestre es pas aqui per m'ajuda ) Sias ben brave de m'agué légi . A ben leu

TG'OC

#20

2012-08-26 23:39

Valorisar la nòstra lenga es totjorn quicòm de positiu mas perque emplegas pas son nom
"OCCITAN" que regropa totas las variantas d'Alps a Pirenèus , d'Italia a Val d'Aran ? Parlas d'Occitania ... qu'es lo país que recampa totes los qu'an per lenga l'Occitan . La sola unitat qu'avèm es la lenga ... unitat dins sa divèrsitat . Vèni de passar un mes ambe un estudiant austrian que venguèt per se pefeccionar aprèp d'aver descobert una lenga romana que conèissià pas sus un panèu a Antibols ...s'entresenhèt al ^prep de son professir que li respondèt qu'èra un édialecte" del Sud de francia , aparentat a l'italian ... Anguèt verificar sus Internet e aprenguèt que s'apelava OCCITAN ... e s'inscribèt al corse de l'univèrsitat de Vièna ... Aurèm lo plaser de pertajar son bonur de parlar aquesta lenga polida a la felibrejada de Fòs .. lo 29 de setembre . Tòrna en occitania per esser assistent d'aleman a Toplosa e Cunhaus ... e cèrca una familha d'acuelh ... Avis als amators ....Que pel moment a pas encara trobat diguns .
Khrys

#21

2012-08-27 01:15

Comment des actions qui restent dans le cadre des lois pourraient-elles emmener des ré-ACTIONS

amista...

Ce message a été supprimé par l'administrateur du site (Montrer les détails)

2012-08-27 11:40


Ce message a été supprimé par l'administrateur du site (Montrer les détails)

2012-08-27 13:58


Jean-Frédéric Brun
L'auteur de cette pétition

#24 Re:

2012-08-27 22:21

#20: TG'OC -  

 Mercé per aquel comentari e aquel testimoniatge! De segur lo mot "occitan" me sembla clar e neutre, mas per d'unes i a una confusion, vòlon far crèire qu'aquò's redusit al lengadocian,  o qu'es una lenga unificada arfificialament e qu'escoba sos dialèctes, etc... e donc me sembla que lo mai consensual es "lenga d'òc" per insistir sus aquela nocion vitala d'unicitat e de diversitat.

DJ. M.

#25 la langue occitane : pourquoi sa négation en tant que langue véritable ?

2012-08-27 23:48

Ce texte pour cette pétition est admirable, une explication claire de ce qu'est l'occitan, la langue occitane, dans l'expression de sa variété dialectale : les détracteurs de l'occitan en tant que langue s'appuient sur cette fragmentation dialectale pour lui refuser ce statut de langue, que ce soit les jacobins francophiles, les béarnistes ou les indépendantistes Nissarts...

Pourtant, il en est de même de toutes les langues du monde, le français est lui-même fragmenté en de très nombreux dialectes, du wallon au gallo en passant par le créole réunionnais, le ch'timi ou le québécois ! après, le choix d'une forme codifiée de la langue ou d'un dialecte en particulier comme langue commune de communication, c'est une autre histoire ! choix politique et pragmatique d'un français "standard" de communication (français de l'Île-de-France codifié et réactualisé par l'Académie Française), du dialecte florentin comme "italien standard" pour l'Italie, du castillan au lieu de l'aragonais, de l'asturien ou de l'andalous pour l'Espagne etc.

Pour faire simple, il est juste une chose que ce texte ne dit pas explicitement, c'est la première des raisons pour laquelle l'occitan n'est pas reconnu en tant que langue aujourd'hui : c'est tout simplement parce-que l'Occitanie n'existe pas en tant que nation moderne, parce-que l'Occitanie n'est pas indépendante. Quand au leurre du plurilinguisme harmonieux... C'est un argument de démagogues, pour rester dans le politiquement correct. Lorsque deux ou trois langues cohabitent, qu'elles soient officielles ou non, à moyen terme, il y en a une qui bouffe l'autre : demandez donc aux Castillans ce qu'ils pensent du statut de primauté de la langue Catalane en catalogne (car si le catalan se porte bien en tant que langue, c'est parce-que localement son emploi est supposé être "préférentiel" à l'espagnol, il n'y a pas une véritable équité politique entre l'espagnol et le catalan en Catalogne ! le catalan est privilégié en Catalogne, et de manière très officielle : c'est pour cela que la langue catalane se porte bien -jusqu'ici- en Catalogne. "Jusqu'ici" car les légitimistes Espagnols souhaitent remettre en cause le statut de l'autonomie Catalane -dont l'officialité de l'occitan, d'ailleurs- la finalité étant bien évidemment une Espagne à l'heure Castillane. La situation n'est pas meilleure en Belgique ou en Suisse, pour ne citer que deux cas proches de chez nous : les tensions politiques en Belgique sont la conséquence directe d'un net recul de l'usage de la langue Flamande sur son aire linguistique d'origine (au profit du français) et ce malgré un statut de co-officialité des deux langues (en clair, en Belgique, malgré le statut supposé égalitaire entre le flamand et le français, c'est le français qui devient de fait la langue unique d'usage !), en Suisse, l'italien est en net recul face à l'allemand, qui progresse nettement, le français se maintient, et le romanche (souvent confondu avec l'italien, ce qui est un handicap pour la reconnaissance, donc la défense de cette langue), lui, recule dramatiquement... Et d'une manière générale, en Suisse (italien ? français ? français dialectal -franco-provençal- ? allemand dialectal ou standard ? romanche ?), c'est finalement l'anglais qui devient la première langue d'usage !

Alors ? plurilinguisme harmonieux ? Une langue à l'heure actuelle ne s'exprime qu'au sein d'une nation. L'inertie des population autrefois, de par l'absence de moyens de transports rapides et de médias, à partir de facteurs linguistiques, géographiques et culturels, créaient des nations de fait, même si l'histoire ne leur a pas donné un cadre politique ; c'est le cas pour l'Occitanie, née de la convergence, de la rencontre dans les axes naturels de communication (vallée de Garonne s'ouvrant sur l'Atlantique et la Méditerranée, vallée du Rhône s'ouvrant vers les plaines du Nord) des populations latines réfugiées durant le haut Moyen-Âge dans l'un des trois massifs montagneux que sont les Alpes, le Massif-Central et les Pyrénées. Certes, il n'y a pas eu de Royaume d'Occitanie par le passé. Pourtant, cette communauté Humaine existait de fait, et cette existence est avérée par une chose indéniable : la langue Occitane. Aujourd'hui, la population Occitane est en grande partie fédérée à la nation Française. La France impose le français comme langue officielle unique : l'occitan recule dramatiquement au profit du français. L'occitan n'est même pas reconnu en tant que langue. C'est aussi simple que cela.
Facebook