PAS D’ORDONNANCES POUR LA MEDECINE DU TRAVAIL !

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition PAS D’ORDONNANCES POUR LA MEDECINE DU TRAVAIL !.


Visiteur

#1

2014-12-03 15:17

Quand l'exécutif décide de recourir aux ordonnances c'est qu'il craint d'être désavoué par la représentation populaire et ce sont les libertés publiques qui sont en péril. Ce qui est en jeu ici n'est rien moins que l'abandon par l'état de la garantie constitutionnelle de la protection de la santé des travailleurs par la Nation ce qui bafoue plusieurs traités ou conventions internationales dont la France est signataire. Tout doit être entrepris pour combattre cette forfaiture.

Visiteur

#2 Re:

2014-12-03 17:50

#1: -  

 Parfaitement juste: ce sont des mesures délétères à promulguer par la méthode la plus arbitraire qui soit.


Visiteur

#3

2014-12-04 09:39

très bonne initiative

Visiteur

#4

2014-12-04 09:59

J'adhère à la présente démarche des auteurs de cette pétition. Je suis déterminé à poursuivre l'action qui a été initiée.

Visiteur

#5

2014-12-04 10:27

Le processus visant à accorder des facilités aux entreprises avec un objectif d'emploi ne peut admettre le principe d'une spoliation systématique des droits des salariés sans aucun retour ni engagement en leur faveur

Visiteur

#6

2014-12-04 13:29

je suis contre ces ordonnances ; elle ne garantissent plus l'indépendance de la med. du travail : empathie du medecin traitant, mise en danger du systeme d'assurance AT/MP, sytème partial, absence de garantie d'indépendance pour les entreprises, début de démantelement d'un système que tt le monde nous envie (cf. suisse avec la Suva, pas de délégation).
M Macron pour simplifier les choses ferait mieux de s'occuper des hommes politiques qui ne paient pas leur impots ; on attend tjrs la liste. Dans le temps de Geneve, on a une liste de 3 noms dt un senateur de droite avec des comptes en suisse, et qui ont oublié de les mentionner. a qd leur démission comme celle de thevenoud ? et il a l'arsenal legislatif pr cela !

cordialement Dr Gc
Pepponne

#7

2014-12-04 14:58

Comment des incompétents du gouvernement, peuvent décider à la place des professionnels des services de santé au travail, nié les acteurs qui oeuvrent chaque jour sur le terrain? c'est un scandale que l'on ne demandent pas conseil aux partenaires sociaux. 


Visiteur

#8

2014-12-04 16:22

Toutes décisions des acquis (la médecine du travail est un droit ) devrait être soumis aux votes des parlementaires et non pas imposées par ordonnances, nous avons la possibilité de ne pas renouveler la confiance aux élus, mais n'avons aucun moyen d'action sur la décision arbitraire du gouvernement


Visiteur

#9

2014-12-04 18:21

l'effort d'unir sagesse et pouvoir aboutit rarement et seulement très brièvement
attribué à A EINSTEIN.

Visiteur

#10

2014-12-04 19:49

je ne suis pas d'accord avec le texte en preparation sur les ordonnaces visant l'exercice de la medecine du travail

Visiteur

#11

2014-12-04 20:44

La médecine du travail et la protection des salariés sont menacées...mobilisons nous !

Visiteur

#12

2014-12-04 20:48

Une évolution de la profession ne peut se faire qu'en concertation avec les partenaires syndicaux et les  professionnels concernés !


Visiteur

#13

2014-12-04 20:59

Après la suppression des élections prud'hommes, le gouvernement dévitalise la Médecine du Travail
avant sa suppression? C'est ça la simplification surtout pour les patrons car pour la Défense des salariés ça va pas être simple. Compte tenu de la lutte des classes et des ailes que le gouvernement greffent au MEDEF ce sera impossible.

Visiteur

#14 Re:

2014-12-04 21:43

#13: -  

 Simple, sûrement pas, mais impossible, c'est une autre histoire...Comment ? Là est la (une) question...Il faut trouver la réponse...Ou au moins une réponse pour que çà ne s'aggrave pas.


Visiteur

#15

2014-12-04 22:56

La santé des travailleurs et les services de santé au Travail ne doivent pas être bradés

MINA

#16

2014-12-05 01:48

Nous avons besoin de la médecine du travail!!! Je soutiens en tout point cette lettre des médecins du travail qui effectuent un travail difficile, à interface de l'individuel et du collectif. Les médecins du travail ont le rôle et la responsabilité : d'« Éviter toute altération de la santé physique et mentale des travailleurs du fait de leur travail ». Si une altération de la santé mentale et/ou physique d’un salarié liée aux conditions de travail est constatée, le médecin du travail doit réaliser une étude du poste et alerter les employeurs sur les risques sanitaires professionnels. Il doit également orienter le salarié en souffrance vers un spécialiste et surtout, faire cesser la situation pathogène. Pour mettre un terme à cette situation, le médecin du travail dispose de plusieurs stratégies en fonction des circonstances : l’inaptitude temporaire ou définitive au poste ou à tout poste de l’entreprise, l’adaptation de poste ou le reclassement à un autre poste, ou encore la déclaration en maladie à caractère professionnel. Lorsque le médecin du travail a épuisé l’arsenal thérapeutique que sont l’arrêt de travail, la médicalisation temporaire et/ou le changement de poste, lorsqu’il y a eu alerte de tous les partenaires de l’entreprise et absence de solution, l’inaptitude définitive à tout poste dans l’entreprise demeure la réponse médico-administrative la plus efficace. Elle nécessite la participation active du salarié devenu acteur de sa situation et non pas victime. Rappelons que " La prévention collective du stress, ou prévention du risque à la source s'inscrit dans la démarche globale de prévention des risques professionnels (articles L. 4121-1 à L. 4121-5 et R. 4121-1 à R. 4121-4 du Code du travail). L 4121-1« L’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.. C’est d'abord et avant tout promouvoir au sein des entreprises, des modes d’organisation qui soient favorables à la santé physique et mentale des salariés. Le médecin du travail est un acteur important pour mettre en œuvre la prévention dans l'entreprise en lien avec les salariés et leurs représentants (DP, DS, CHSCT...). S'attaquer aux médecins du travail, c'est s'attaquer au code du travail et aux droits sociaux !


Visiteur

#17

2014-12-05 07:17

La fiche d'aptitude avec restrictions ou aménagement est l'ordonnance du médecin du travail, lui retirer serait comme retirer tout droit de prescription aux médecins de soins...


Visiteur

#18

2014-12-05 08:40

NON NON ET NON !IL NE FAUT PAS LAISSEZ PASSER CA ! PROTECTION DES SALARIES PRIORITE AU SUIVI DE SANTE DE CHACUN PAR LA MEDECINE DU TRAVAIL !

Visiteur

#19

2014-12-05 08:46

Sarkozy n'aurait pas fait mieux ! quels merveilleux moments nous vivons depuis 2012 !!

Visiteur

#20 Re: IMPOSSIBLE N EST PAS FRANCAIS !

2014-12-05 08:47

#13: -  il faut se mobiliser, et exiger que les décisions si modifs à faire, soient discuter avec les partenaires sociaux Il ne faut pas laisser la ROYAUTE HOLLANDE s'installer de la sorte avec comme chef de file LE MEDEF ! Zut alors, la FRANCE s'endort et les Français avec ! L'info intox des médias, et le barratin du FN anesthésient les cerveaux, et les mesures de RIGUEUR budgétaires Anéantissent les classes défavorisées ! La révolution c'est pour quand ? REVEILLEZ VOUS

 

 


Visiteur

#21

2014-12-05 10:15

En tant que membre de CHSCT et donc représentant de l'intérêt collectif des "sans dent"  , je ne peux que m'élever contre ces mesures qui vont à l'encontre de l'obligation des employeurs de préserver la santé de leurs salariés. On se demande si ce gouvernement aime vraiment l'entreprise avec toutes ses composantes ou seulement les patrons qui les dirigent ...


Visiteur

#22

2014-12-05 11:05

Le danger est imminent!!!
Le rôle du médecin du travail est essentiel dans le suivi médical, la protection physique et mentale du salarié (troubles osté-articulaires, troubles mentaux, RPS , TMS...).
En attaquant cette catégorie de salariés , le gouvernement s'attaque directement au fonctionnement des IRP . L'objectif étant d'affaiblir voir à terme la suppression de toutes les instances qui servent à protéger l'intégité et la santé des salariés .

Visiteur

#23

2014-12-05 11:07

C'est clairement exprimé.
Nous avons l'expertise auprès des entreprises (RPS, TMS, handicap, aménagements etc...) et chaque salarié doit pouvoir en bénéficier...

Visiteur

#24

2014-12-05 11:10

Je suis tout de même surpris que sur cette page figure une pub pour le medef et ses acolytes.....

Visiteur

#25 Re:

2014-12-05 11:27

#24: -  

 Le site d'hébergement est gratuit, en échange, il se finance par la publicité que nous ne maitrisons pas.

Facebook