Non au stockage de déchets à Stencia

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Non au stockage de déchets à Stencia.


Visiteur

#51

2014-07-13 00:48


Visiteur

#52

2014-07-13 00:48


Visiteur

#53

2014-07-13 00:48

Merci

Visiteur

#54

2014-07-13 09:41

Pas de stockage de déchets en Corse. Ava basta
Transparence et préservation

#55 Des intervenants et des sociétés opaques

2014-07-13 11:53

#27: - Re:

Un tel projet nécessite des garanties de sérieux sur la durée. Le montage juridique et financier est opaque. Quelles sont les garanties apportées par ces sociétés qui recentes, qui n'osent pas publier leurs comptes et qui présentent des risques financiers ?

STENCIA Environnement a pour fondé de pouvoir Jean Nicolaï. Il est précisé que la société dispose d'expériences et de fonds propres avec concours bancaires pour mener à bonne fin les travaux. Ces déclarations sont surprenantes.

Stencia Environnement, Création 2012, Capital 10000 Euros, aucun compte publié alors que c'est une obligation légale Appréciation sociétés de crédit : 1-20 D - Risque très élevé

Président Pierre de Dietrich.

Jean Nicolaï qui est le signataire de la demande d'exploitation n'est mentionné nulle part aux greffes et n'a pas à priori le pouvoir d'engager la société.

 

Stencia Environnement est détenue par la société Priade Siret 51164783600010 – 7 RUE KLEBER  92300 LEVALLOIS PERRET

Président Pierre de Dietrich. Création 04/2009, aucun compte publié alors que c'est une obligation légale

Appréciation société de crédit : 1-20 D - Risque très élevé Source CreditSafe 7 juillet 2014

Depuis 2011 aucune activité aux greffes Président Pierre de Dietrich.

 

La société Priade détient également la société STANECO 39991981000024 qui exploite la décharge de Tallone.

Cette société crée en 1995 est basé à Paris. Ne publie pas ses comptes non plus. Président Pierre de Dietrich.

Appréciation sociétés de crédit : 1-20 D - Risque très élevé

En résumé, ces trois sociétés n'ont pas la pérennité nécessaire à un tel dossier. Les obligations légales de publication ne sont pas respectées. On nous parle également de plusieurs intervenants, Axe Environnement, Alpes Inge, Monsieur Alamy sans préciser les contrats, les liens juridiques, les garanties financières et surtout les expériences réussies.

 

 

Culture et pâturages

#56 Une terre à préserver

2014-07-13 12:01

Le site envisagé envisagé pour cette poubelle à ciel ouvert est un des seuls espaces du coin qui réuni à la fois la possibilité de culture, nos aïeux ne se trompaient pas, et de pâturages pour les animaux. On y trouve quotidiennement des brebis et des bovins.

La SAFER ferait bien de s'intéresser à cette opération, bien que tout soit fait pour éviter leur intervention.
Vérité et transparence

#57 Préservation de l'eau

2014-07-13 12:14

#51: -

Cette poubelle à ciel ouvert qui serait construite et gérée par un ensemble de sociétés opaques et mal cotées, risque de devenir rapidement comme Champigny (http://www.dechargechampigny.com/obs?d=home) qui brule toujours ou comme la Charité sur Loire ou le président de ces sociétés Pierre de Dietrich a opéré avec les problèmes que l'on sait.

Sans pérénité rien ne peux assurer que cette poubelle sera étanche et les eaux seront vites poluées. Les fortes pluies de l'hiver auront vite pour conséqence des débordements et infiltrations.

En cas de problème, aucune de ces sociétés gérées par Pierre de Dietrich n'ont à ce jour la capacité de garantir le bon fonctionnement de cet ensemble.

M Pierre DE DIETRICH a également géré

une société qui s'appelait "FINANCIERE DE GESTION DE PARTICIPATION" et qui a été radiée en 01/2012

une société qui s'appelait " TRIANGLE INVESTISSEMENTS" qui est en état de liquidation judiciaire

une société qui s'appelait "AUXIWASTE SERVICES" qui é également radiée en 2008

On a des raisons d'avoir peur !

 

 

Transparence et vérité

#58 Re:

2014-07-13 12:16

#1: -

Un tel projet nécessite des garanties de sérieux sur la durée. Le montage juridique et financier est opaque. Quelles sont les garanties apportées par ces sociétés qui recentes, qui n'osent pas publier leurs comptes et qui présentent des risques financiers ?

STENCIA Environnement a pour fondé de pouvoir Jean Nicolaï. Il est précisé que la société dispose d'expériences et de fonds propres avec concours bancaires pour mener à bonne fin les travaux. Ces déclarations sont surprenantes.

Stencia Environnement, Création 2012, Capital 10000 Euros, aucun compte publié alors que c'est une obligation légale Appréciation sociétés de crédit : 1-20 D - Risque très élevé

Président Pierre de Dietrich.

Jean Nicolaï qui est le signataire de la demande d'exploitation n'est mentionné nulle part aux greffes et n'a pas à priori le pouvoir d'engager la société.

 

Stencia Environnement est détenue par la société Priade Siret 51164783600010 – 7 RUE KLEBER  92300 LEVALLOIS PERRET

Président Pierre de Dietrich. Création 04/2009, aucun compte publié alors que c'est une obligation légale

Appréciation société de crédit : 1-20 D - Risque très élevé Source CreditSafe 7 juillet 2014

Depuis 2011 aucune activité aux greffes Président Pierre de Dietrich.

 

La société Priade détient également la société STANECO 39991981000024 qui exploite la décharge de Tallone.

Cette société crée en 1995 est basé à Paris. Ne publie pas ses comptes non plus. Président Pierre de Dietrich.

Appréciation sociétés de crédit : 1-20 D - Risque très élevé

En résumé, ces trois sociétés n'ont pas la pérennité nécessaire à un tel dossier. Les obligations légales de publication ne sont pas respectées. On nous parle également de plusieurs intervenants, Axe Environnement, Alpes Inge, Monsieur Alamy sans préciser les contrats, les liens juridiques, les garanties financières et surtout les expériences réussies.

 


Visiteur

#59 Re: ok

2014-07-13 20:17

#35: -  

 

robert

#60

2014-07-18 18:49

il me semble qu'on nous prend vraiment pour des cons!
(tout le monde bouffe dans la gamelle de ces poubelle)
à tous ces fumiers qui font passer le billet de banque devant l’intérêt de la vie en respect de la terre!
pour faire court:
-les plastics:
ne parlons pas de ceux qui explosent,ils nettoient la terre!!
par contre;les anciens ont vécus des siècles avec des cageots,des cartons,des sacs en papier,des bouteilles consignées,etc etc sans pourrir leur terre nourricière de plastoc
(et c'est celui là qui pourri tout)
les importateur de''bouffe sans aucun gout'' tel que les centrales d'achat,les grandes surfaces et autres;
-non seulement,
ruinent les producteurs locaux et les découragent de produire sur leurs terres
-mais en plus,
ils importent(continuité territoriale oblige),à grands cout de semi-remorques,
toute la pourriture qu'il faudrait que la collectivité repaye pour l'enfouir dans des trous de 900000m3 à 120§/Tonne,
sans compter la collecte!
--les produits suremballés:
(qu'il faudrait leurs jeter sur les caisses pour un retour à l'envoyeur,avant de payer)
--les bouteilles en plastoc:
on nous oblige à acheter des sacs pour faire nos courses,très bien!
une usine de lavage de bouteille consignées c’était créée dans le nord de la corse(emplois locaux,produit local),
pourquoi n'oblige t'on pas le verre consigné!
quand on sait qu'il faut amener le verre à un millier de° pour le refondre,
pétrole,transport,pollution,retransport,repétrole;et on appelle ça du recyclage!
et interdire les bouteilles en plastoc!!
il est certain qu'un trou de 900000m3 à 120§ la tonne permettra à certains de se la péter quelques années!
mais il devrait penser que dans quelques décennies c'est peut être un des leurs qui bouffera dans cette merde
bon je m’arrête là.
salut


Visiteur

#61

2014-07-21 21:03

il faut toujours penser à l'avenir
Mite

#62 Re: Préservation de l'eau

2014-07-24 22:07


Visiteur

#63

2014-07-27 12:12

Protéger notre terre-mère...même distante de notre espace présent !

Visiteur

#64

2014-07-28 12:43

c est toujours par hasard que l on apprend ce type de projet
moi je l apprend lors dun concert du groupe Arapa
Niellu
Visiteur

#65

2014-07-28 12:53

Il a fallu se battre contre le projet d'essais nucléaires dans l'Argentella; puis contre les boues rouges de la Montedison. Aujourd'hui, on ravale un coin de Corse du Sud au niveau d'une poubelle. Jusqu'à quand vont-ils prendre notre Ile pour un dépotoir ?


Visiteur

#66 Un incinérateur et basta...

2014-07-31 17:07

La gestion des déchets est un problème qui concerne tout le monde; évidemment on ne veut pas ceux du voisin, mais on ne voit aucun inconvénient à les lui refiler.
Et pourtant il faut bien prendre le problème à bras le corps, suggérer des solutions et ne pas regarder vers le ciel .
Pourquoi pas l'incinération ?
Qui en a peur et pourquoi ?
Qui le rejette et pourquoi ?
Qui peu croire que Noël Mamers, oui le porte drapeau de certains écologistes, qui est aussi le Maire de Bègles, refuse de communiquer sur l'incinérateur implanté sur sa commune par ce qu'il est idéologiquement contre.
Que chacun aille sur le site de cette ville pour se rendre compte de ce qu'est un incinérateur moderne.
bidule qui flotte
Visiteur

#67

2014-08-06 16:14

nous ne pouvons desormais que subir le mensonge et l'escroquerie que represente a l'heure actuel le tri selectif mis en place dans notre region au vue et su de toute la population ,qui a fait et fait encore l'effort de trier ses dechets pour ensuite voir des camions deversser tour a tour tout les containers dans la meme benne. doit on baisser notre culotte pour cette nouvelle lubie politico-financiere ? la premiere question a se poser est " a qui profite le crime , mais avant qu'il ne soit commis ,puisqu'il est annoncé


Visiteur

#68

2014-08-07 08:51

a difesa di u nostru Paese c'impone una mubilisazione di ogni minutu.
basta a tutte ste manghjerie!

Visiteur

#69

2014-08-07 08:53

Entre la pollution EDF et cie maritimes etc il serai bienvenue que la corse devienne une île expérimentale en matière d environnement sain et ainsi ne plus faire n importe quoi . A quoi cela sert de créer des parcs naturel si on ne se donne pas la peine de les respecter . La Ségolène devrait se réveiller . Cela étant dit cela vaut le coup de se battre encore une fois pour une juste cause .

Visiteur

#70

2014-08-15 16:39

serait temps qu'on cherche des investisseurs éclairés (ou qu'on le devienne nous-mêmes)qui accepteraient de créer une unité de recyclage ultra-performante de déchets pour valoriser toutes les merdes qu'on balance n'importe quand et n'importe où et notamment dans ces escroqueries que sont les bennes à tri sélectif qui ne sélectionnent finalement rien. Ca créerait des emplois et préserverai notre environnement immédiat tout en éduquant notre population à bien consommer. Un peu d'audace politique Bordel!!! Et puis halte à l'enfouissement (Tallone notamment)
qui rapporte bonbon à la commune et à son Maire.
On s'est fait endormir à coup de sacs en papier dans la grande distribution, ce qui est déjà un pas mais bien ridicule au regard de la quantité de plastic (et donc de pétrole) qui est utilisé par les grandes enseignes comme emballage. Et puis une police de l'environnement (il y a chez nous à PV 2(!!!) gardes champêtres seulement pour toute la commune. Compte tenu de l'augmentation de la population estivale qui se comporte aussi mal ici que chez eux (mégots de clopes sur les pages et dans les rivières, fleurs de papiers partout dans la machja, parasols et autres jeux de plages encombrants en plastique balancés avant de partir) on aurait bien besoin de mieux et plus contrôler les lieux les plus fréquentés et de taxer les visiteurs (et habitants) irrespectueux. Bref il y a de quoi faire, faut juste une volonté politique aujourd'hui quasi inexistante.


Visiteur

#71

2014-09-20 09:25

j'ai envie de vous, soeurs et fréres, rappeler qu'il vaut mieux EVITER des dechets que les cacher ou bruler ou ...

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Facebook