Faire suspendre le maire tortionnaire d'animaux de ses fonctions

Stéphane Gendron, maire de la commune de Huntingdon (Québec) s'est vanté à plusieurs reprises d'actes de cruauté animale. Clamant qu'un de ses plus grands plaisirs serait "d'écraser des chats errants [...], une plaie urbaine" entre autres horreurs, l'élu a simplement été sommé de présenter des excuses publiques.

Quel message, quel exemple cela véhicule-t-il? Présenter des excuses est un châtiment bien trop faible!

Nous demandons son retrait de ses fonctions.


OU

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur notre site. Cependant, l'auteur de la pétition verra toutes les informations que vous rentrerez sur ce formulaire.

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Merci de consultez votre boîte de réception et dossier "courrier indésirable".
Facebook