EROSION DU TRAIT DE COTE SUR LA COMMUNE DE VENDRES

Capture_d’écran_2017-08-03_à_13.10_.34_2.png

 

 

 

 

 

 

Chers vacanciers,

Suite à l'état de la plage, je me permets de réitérer une pétition sur le net afin d'appuyer le maire de Vendres, Monsieur Jean-Pierre Perez dans ses actions auprès de la préfecture et au niveau du projet littoral21.

En effet, durant ce mois de juillet, j'ai récolté plus de 900 signatures et j'ai été reçu par le maire à ce sujet.

Un article est paru dans le midi libre du 27 juillet 2017.

J'espère qu'avec l'appui de cette pétition, les démarches se feront plus rapidement.

En espérant que l'on puisse rapidement retrouver notre plage d'antan, je vous souhaite de continuer à passer de merveilleuses vacances dans la commune de vendres plage.

P.S.: Un tout grand merci pour le soutien de Monsieur Thierry, propriétaire et aux personnes qui dans l'ombre m'ont donné les renseignements concernant la protection et l'historique de Littoral.

 

HISTORIQUE ET DESCRIPTION TECHNIQUE

Les premiers signes d’érosion du littoral se sont manifestés sur Valras-Plage après l’allongement des digues du débouché de l’Orb en 1977 ce qui a conduit la collectivité à progressivement construire des ouvrages de protection. Aujourd’hui, l’ensemble de littoral de Valras-Plage situé à l’Ouest du débouché de l’Orb est protégé par un réseau de 13 brise-lames et un épi. Les érosions se déplaçant sur la commune mitoyenne de Vendres, il a été décidé d’y construire en 2008/2009 une digue sous-marine dans le double objectif suivant : d’une part, limiter les érosions de la plage au droit de l’ouvrage 593 Thème 4 – Vulnérabilité du littoral par réduction à la fois du transport longitudinal (par écrêtement de la houle) et transversal (par blocage physique du charriage du sable) et, d’autre part, maintenir une part conséquente du transit littoral pour alimenter le littoral situé plus à l’Ouest.

3. Les travaux de construction de la digue sous-marine Le système de protection actuel se termine à l’Ouest par une digue sous-marine de 540 m de long parallèle au littoral et entièrement située au droit de la commune de Vendres. Cette digue est composée de deux sections successives séparées par un espace de 25 m. La première section de 300 ml, construite entre mars et mai 2008, est constituée d’enrochements de 2-4 tonnes disposés en bi-couche et reposant sur une sous-couche en 50–300 kg. Une semelle anti-affouillement d’une largeur de 3,0 m a été placée de manière à assurer la stabilité du pied de l’ouvrage .La seconde section de 240 ml, construite entre avril 2008 et mai 2009, a été réalisée par une succession de 8 boudins géotextiles remplis de sables . L’ensemble de l’ouvrage a été construit dans des fonds de l’ordre de -3,50 m à -4,0 m IGN.

A ce jour l’ouvrage en boudins géotextiles a totalement disparu .

La plage de Vendres qui avait une profondeur très importante (200 mètres dans les années 80) n’ a plus à certains endroits que quelques mètres de profondeur.

 

http://nsm07.casimages.com/img/2017/08/03//17080302280223178915195077.jpgmidilibre.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

lien plage maintenant :

http://nsm07.casimages.com/img/2017/08/03//17080301582523178915195063.jpg

lien plage avant :

http://nsm07.casimages.com/img/2017/08/03//17080301582423178915195062.jpg


OU

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur notre site. Cependant, l'auteur de la pétition verra toutes les informations que vous rentrerez sur ce formulaire.

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Merci de consultez votre boîte de réception et dossier "courrier indésirable".
Facebook