Engagement compromis de Portbou

Aujourd’hui, 18 septembre 2010, Fête du Train, nous, responsables élus dans les différentes institutions des deux côtés des Pyrénées et représentants d’organisations de la société civile du même territoire, nous nous sommes réunis à la gare de Port-Bou pour rendre publique la déclaration suivante :

 

 ENGAGEMENT DE PORT-BOU.

POUR UN TRAIN TRANSFRONTALIER CATALAN

 

1.  Conscients que la problématique environnementale, les accidents de la circulation et la saturation du trafic routier recommandent de renforcer l’utilisation du transport public, nous voulons conserver et développer la ligne de Cerbère et de Port-Bou comme train de proximité au sein de l’espace catalan transfrontalier. Il s’agit d’une ligne qui unit, entre Perpignan et Gérone, une vingtaine de communes,  essentiellement de l’Ampourdan et du Roussillon et qui doit jouer un rôle très important mais différent de celui de la ligne à grande vitesse.

 

2.  Nous savons qu’il existe des expériences ferroviaires transfrontalières très positives dans différents pays européens. Nous voulons que cette ligne puisse à l’avenir fonctionner en tant que service unifié de transport de voyageurs. Il faut commencer par garantir la qualité et la régularité des services actuels. Il est indispensable de disposer de bonnes connexions transfrontalières, en harmonisant les horaires de la SNCF et de la RENFE.

 

3. Nous voulons que ces connexions transfrontalières entretiennent des liens efficients avec le nouveau système de trains de banlieue des territoires de Gérone que la Generalitat de Catalogne s’est engagée à créer; celà garantira de cette manière, dans l’espace ferroviaire délimité par les villes de Perpignan et Gérone, la cohésion territoriale, la protection de l’environnement et le droit à la mobilité de toutes les personnes : des travailleurs et étudiants, des retraités et touristes.

 

4. Conscients que le transport routier va chuter et conscients aussi que les besoins de transport de marchandises ne pourront être couverts par la ligne à grande vitesse du Perthus, nous estimons juste et indispensable de renforcer le transport de marchandises pour la ligne de Cerbère et Port-Bou.  Celle-ci est également l’outil nécessaire pour protéger les emplois ferroviaires situés de chaque côté des Albères.

 

5. Conscients que les attraits touristiques de part et d’autre des Albères sont souvent complémentaires, nous voulons favoriser l’usage de ce mode de transport pour permettre un tourisme plus durable et moins dépendant de l’activité saisonnière.
Ce modèle touristique doit faire connaître et protéger l’important patrimoine culturel et naturel de ces territoires.

 

6.- Nous voulons transformer cette ligne commune en un instrument de nature à impulser les initiatives transfrontalières dans tous les secteurs de la vie économique, sociale, éducative et culturelle. Nous voulons favoriser la mobilité des travailleurs, le commerce et l’économie locale et, surtout la qualité de vie des personnes qui vivent dans cette région.

 

7. En apposant notre signature ci-dessous, nous nous engageons à oeuvrer, dans nos champs respectifs afin que cet Engagement de Port-Bou puisse se concrétiser le plus tôt possible.

 

Avui 18 de Setembre de l’any 2010, Festa del Tren, nosaltres, càrrecs electes en diferents institucions d’ambdues bandes del Pirineu i representants d’organitzacions de la societat civil del mateix àmbit, ens hem reunit a l’estació de Portbou per fer pública la següent declaració:

 

                                              COMPROMÍS DE PORTBOU.

PER UN TREN TRANSFRONTERER CATALÀ.

 

1.  Conscients que la problemàtica mediambiental, els accidents i les congestions de trànsit fan aconsellable afavorir l’ús del transport públic, volem conservar i potenciar la línia de Cervera i Portbou com un tren de proximitat dins l’espai català transfronterer. Parlem d’una línia que, entre Perpinyà i Girona, uneix una vintena de municipis,  fonamentalment de l’Empordà i del Rosselló i que ha de tenir un paper molt important però diferent del de la línia d’alta velocitat.

 

2.  Sabem que hi ha experiències ferroviàries transfrontereres molt positives en diferents països europeus. Volem que aquesta línia pugui funcionar, en un futur, com un servei unificat de transport de viatgers. Cal començar per garantir la qualitat i la regularitat dels serveis actuals. És imprescindible tenir unes bones connexions transfrontereres, harmonitzant els horaris de la SNCF i la RENFE.

 

3. Volem que aquestes connexions transfrontereres tinguin uns enllaços eficients amb el nou sistema de rodalies de les comarques de Girona que la Generalitat de Catalunya s’ha compromès a crear; de tal manera que, en l’espai ferroviari delimitat per les ciutats de Perpinyà i Girona, és garanteixi la cohesió territorial, la protecció del medi ambient i el dret a la mobilitat de totes les persones: dels treballadors i dels estudiants, dels jubilats i dels turistes.

 

4. Conscients que el transport per carretera va al col·lapse i conscients també que les necessitats de transport de mercaderies no podran ser resoltes per la línia d’alta velocitat del Pertús, considerem imprescindible potenciar el transport de mercaderies per la línia de Cervera i Portbou.  Aquesta és també l’eina necessària per protegir els llocs de treball ferroviaris, a banda i banda de l’Albera.

 

5. Conscients que els atractius turístics d’una i altra banda de l’Albera són sovint complementaris, volem afavorir l’ús d’aquest mitjà de transport per fer possible un turisme més sostenible i menys condicionat per l’estacionalitat. Un model turístic que doni a conèixer i protegeixi el gran patrimoni cultural, paisatgístic i natural d’aquestes comarques.

 

6.- Volem convertir aquesta línia comuna en un instrument per impulsar les iniciatives transfrontereres en tots els àmbits de la vida econòmica, social, educativa i cultural. Volem afavorir la mobilitat laboral, el comerç i l’economia local i, sobretot, millorar la qualitat de vida de les persones que vivim en aquesta regió.

 

7. Els sotasignats ens comprometem a treballar, en els nostres respectius àmbits, perquè aquest compromís pugui ser una realitat el més aviat possible.


Association des usagers de la ligne ferroviaire Perpignan-Cerbère-Portbou    Contacter l'auteur de la pétition


OU

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur notre site. Cependant, l'auteur de la pétition verra toutes les informations que vous rentrerez sur ce formulaire.

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Merci de consultez votre boîte de réception et dossier "courrier indésirable".
Facebook